Le gros symptôme …et les sociologues.

Je ne sais pas si les sociologues sont censés être les médecins d’une société malade, mais si la thérapeutique ne fait pas partie de leur compétences, ils se prévalent au moins de la capacité à faire des diagnostics :
Ils se vantent de décrire bien mieux que nous la réalité, car ne se contentant pas de constater les  faits comme tout un chacun peut (ou devrait ?) le faire, ils savent deviner les mouvements cachés sous les apparences.
Ils « décryptent« , n’est ce pas ! Un peu comme un soignant, qui sait ce que révèlent les symptômes.

Ils ont l’air globalement très contents d’eux et on les voit rarement avouer leur désarroi et annoncer  comme parfois on le fait en médecine : « votre cas est un peu compliqué, il va falloir d’autres investigations « . Non, d’un coup d’œil, les diafoirus de la santé sociale, posent éternellement le même diagnostic : les minorités sont « désespérées » dans tous les cas de figure : le Poumon le Poumon le Poumon ( justement parlons en)
Je pense ( avec une certaine audace, je l’avoue, n’étant pas sociologue), que le corps social mériterait d’être examiné avec un peu plus de rigueur qu’il ne l’est actuellement.

Pour prendre un exemple métaphorique comme je les aime, parmi la longue liste des symptômes que peuvent présenter les patients, il en est de banals, qui peuvent exceptionnellement révéler  des maladies graves mais qui statistiquement ne sont pas inquiétants, et d’autres, plus rares, qui s’ils peuvent parfois être bénins, le sont rarement, et doivent déclencher chez le praticien une véritable sonnerie d’alarme.
La plupart des médecins fonctionnent comme cela, et s’ ils considèrent avec légèreté la majorité des éternuements et des démangeaisons entre les orteils, le moindre crachat sanguinolent chez un vieux tabagique est considéré avec le plus grand sérieux et traité de façon urgente.

Je m’étonne donc, que nos sociologues, et apparentés, s’acharnent comme ils le font à décrire des petits bobos (des irritations au contact des irritants)  et  s’entêtent  à se passionner pour nos maux imaginaires (le néonazisme) voire nos signes de bonne santé (l’islamophobie) , tout en négligeant des signes alarmants dont il ne faut pas être grand clerc pour deviner à quel point ils révèlent la gravité de l’état du corps social.

J’ai pour ma part trouvé particulier, et mis de coté, un fait divers, datant de plus de huit jours :

Il met en scène le petit scénario qui d’étonnant est devenu banal, de policiers s’affrontant à quelques racailles ( et n’ayant pas le dessus qui plus est), mais présente un petit quelque chose qui m’évoque le crachat hémoptysique du cancéreux pulmonaire :

Le « fait divers » qui m’a frappée s’est déroulé à la sortie du métro Barbes alors que trois policiers interpellaient des « présumés » voleurs à la tire.
Que ces derniers  se soient démenés n’est guère surprenant, et s’ils avaient appelés en renfort quelques racailles amies on aurait pu bailler devant de la banalité des événements..
Mais le caractère particulier de l’affaire est que c’est tout  simplement « la foule » que les « interpellés » ont appelé en renfort !
Leur appel n’a pas été vain puisqu’on parle de quelques 100 à 200 personnes qui « s’en sont
pris directement à la police » et dont au moins une cinquantaine ont  lancé des projectiles variés sur les forces de l’ordre.
Chaises, tables, palettes, bouteilles, manches de bois, pavés, haltères, la « foule » était bien équipée et, comme le constate un gardien de la paix, le fait qu’il n’y ait eu que trois policiers blessés (dont deux femmes) relève du « miracle« .
Sur le PV de police on peut lire : » les deux présumés voleurs ont «ameuté» la foule et ont pu s’enfuir, l’un étant menotté »

L’histoire est passée presque inaperçue, en dehors de la réacosphère, et nul sociologue n’a cru utile de commenter ou d’écrire le moindre billet sur ce nouveau symptôme (pourtant aggravation brutale de symptômes jusqu’alors négligés).
Cherchez Barbès 3 Aout 2012 dans Google et vous ne trouverez à  peu près rien ! C’est proprement hallucinant.

Qu’on soit passé du stade où des « bandes de jeunes », qui se connaissent et sont organisés s’attaquent à la police, à celui où une « foule » peut être appelée en renfort de malfrats est à mon avis l’équivalent du gros fumeur qui toussait, et se met brusquement à cracher du sang…mais  nos diafoirus ne bronchent pas, estimant que la toux est encore banale et que nous sommes les poussières à la source d’irritation des bronches.

Il est vraiment plus que temps que l’on se décide à se soigner nous mêmes.

Publicités

63 commentaires on “Le gros symptôme …et les sociologues.”

  1. Suzanne dit :

    il en est de banaux,

    Banals, banals !!!!

    • koltchak91120 dit :

      Quoi que, s’ils s’agit de fours… 🙂

      • dxdiag2 dit :

        Voilà ! C’est pour cela en fait que j’ai été induite en erreur, ce n’est pas vraiment un vrai problème avec l’orthographe que j’aurais. ouf !

    • dxdiag2 dit :

      😳 Oh! Merci Suzanne. Je vous engagerais bien comme correctrice en chef ( tâche au combien nécessaire ici) mais je pense que vous allez refuser vu que nous ne sommes pas copines.

      • Fikmonskov dit :

        En revanche, moi j’accepte, si vous tolérez un petit temps de latence entre le moment où vous m’envoyez votre texte et celui où je vous le renvoie.

        C’est une offre sérieuse 🙂

        • dxdiag2 dit :

          🙂 Sympa Fikmonskov!!!!
          Mais en fait, mon cher époux, ancien élève parfait, lui, est censé me relire…je vais donc surtout le gronder pour son incompétence, et le menacer de lui retirer la responsabilité des corrections (dont il serait très vexé que je le prive).

  2. koltchak91120 dit :

    Et les émeutes de la Gare du Nord en 2007 ? Même gibier, même appel à la foule, même résultat.

    Avant, les gens se contentaient de regarder passivement et à l’occasion de balancer quelques insultes bien senties à l’endroit de mes collègues.

    C’est une forme de syndrome de Stockholm. Ils sont aussi anesthésiés que les petits merdeux qui manifestaient contre le CPE, qui se sont faits défoncer par quelques racailles alors qu’ils étaient des milliers, et qui continuent malgré tout à hurler au racisme et autres conneries.

    • dxdiag2 dit :

      2007 : hum, j’étais encore très très peu informée. Je parie même qu’on m’aurait demandé mon avis j’aurais conseillé le dialogue constructif et la prévention par l’apprivoisement des sauvageons 😆 .

  3. On croit rêver ! Quoiqu’autour du métro Barbès la « foule » soit pour le moins particulière…

  4. jacquesetienne dit :

    On croit rêver… Quoiqu’autour du métro Barbès la « foule » soit pour le moins particulière.
    Je me répète car le premier com semble être passé à la trappe !

    • dxdiag2 dit :

      Bien sûr Jacques j’imagine que la foule en question est particulière mais tout de même, on entend partout que les populations des quartiers sont les premiers à demander de l’aide car ils souffrent de la délinquance de quelques jeunes très minoritaires.
      A la limite on aurait pu imaginer une bagarre générale mettant en scène des pro et des anti-racailles, mais là il n’y a eu absolument personne du coté des forces de l’ordre.

      Il faut que je retrouve une vidéo asiatique sur laquelle on voit un voleur à la tire poursuivit par des inconnus qui aident la victime à récupérer ce qu’on lui a volé.

      ps : un de vos coms dans les indésirables, et un autre qui s’affiche normalement !!!!! Quand je vous dit que l’antispam déconne à donf !

    • bonhomme68 dit :

      « Molestés par la fouleeeuh,
      Grisonnante, noircissante de Barbès,
      Les policiers s’en sont tout de même bien sortis ! »

      P.S. : Ça fait pas mal de temps que je ne suis plus venu lire vos articles. Mais, en tout cas, elle claque vot’ nouvelle caisse ! 😀
      Et les articles, toujours aussi originaux et de qualité.

      • bonhomme68 dit :

        Je précise quand même que si je poste aussi tard, c’est que mon travail de nuit actuel me le permet. 🙂 Maintenant, assez de nauséabonderies, je sors mon bouquin !

      • dxdiag2 dit :

        Merci Bonhomme, c’est gentil et en plus ça me fait plaisir d’avoir un petit coucou d’un lecteur de nuit…

  5. Pangloss dit :

    Il est étonnant qu’on traite la guérilla urbaine et la constitution d’enclaves comme de la petite délinquance.
    PS: Vous faites des progrès: votre blog est plus regardable.

    • dxdiag2 dit :

      Plus regardable et plus sobre, certes. Mais j’aimais mieux la façon dont les coms s’affichaient sur la version précédente.
      Je crois que je vais essayer TOUS les thèmes.

  6. Boutros dit :

    Je ne fais que passer en coup de vent, Dixie, pour participer à la pendaison de la crémaillère et pour un petit canon et un sandwich aux rillettes dans votre mignon troquet.
    « Pendaison », « canon » : vous voyez qu’il reste de l’espoir.

  7. NOURATIN dit :

    Voilà un article que je qualifierais carrément de scientifique et dont les
    conclusions apparaîssent en conséquence, inattaquables.
    Nous sommes tellement mal soignés, depuis trois bonnes décennies,
    que nous sommes désormais à peu près incurables. Notre petit cancer a
    métastasé presque partout et les potions préconisées par nos bons
    diafoirus nous font l’effet de cautères sur jambes de bois.
    Qu’est-ce qui arrive, généralement, en pareil cas, Docteur?
    Amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Je compte sur les miracles et les progrès quotidiens de la médecine moderne.
      Chaque jour des cancéreux guérissent, certains pourtant semblant bien mal en point.
      Par contre ça dépendra des capacités des réanimateurs à faire du boulot d’équipe.
      Et c’est vrai que ce n’est pas gagné.

  8. Skandal dit :

    Pour rester dans la métaphore médical, je vais transmettre, par contagion, votre information…

    • dxdiag2 dit :

      Merci Skandal. Je suis contente si cette info restée plus ou moins aux oubliettes se diffuse un peu (je l’ai testée sur des gens “gentils” (pas des gros gauchistes, faut pas déconner non plus) : ils ne savaient pas et ont trouvé ça choquant et inquiétant.

  9. Georges dit :

    « mais tout de même, on entend partout que les populations des quartiers sont les premiers à demander de l’aide car ils souffrent de la délinquance de quelques jeunes très minoritaires. » Mais oui, bien sûr, vous faites bien de pointer ça, qui me parait en l’occurrence déterminant.

  10. Robert Marchenoir dit :

    Mais ce n’est pas la première fois. A Barbès, il y a déjà eu un incident beaucoup plus grave que ça. La foule s’est attaquée à un policier en civil qui poursuivait un voleur de téléphone du métro, et le propriétaire du téléphone (je crois) a été poignardé. Le volé et le policier ont dû se réfugier dans un commerce pour échapper à la foule des clandestins déchaînée, ameutée par le voleur.

    C’est passé dans beaucoup de journaux à l’époque.

    Commentaire sur le Parisien :

    momo 06/08/2012 – 01h33

    Je suis proprio d’un 3 pièces à Barbès, je confirme que ça fait huit mois que j’essaie de le vendre. Le problème c’est que quand les clients viennent visiter et qu’ils voient toute la délinquance autour. Ils ne veulent même pas visiter ou même discuter.

    Phénomène classique aux Etats-Unis : les Noirs arrivent dans un quartier, le prix des maisons baisse et les Blancs s’en vont. Une fois les Blancs partis, ce sont les Noirs les plus évolués qui cherchent à partir… pour rejoindre des quartiers blancs, bien évidemment. Et le manège recommence.

  11. Robert Marchenoir dit :

    Cela dit, ça frappe parce que c’est à Paris, mais ça fait longtemps que c’est comme ça en banlieue.

    Barbès est dans la liste des zones super-sensibles désignées par les socialistes. Autrement dit c’est officiellement une zone de non-droit encore plus sans droit que les autres.

    • dxdiag2 dit :

      C’est aussi le fait que ce soit dans Paris qui semble frapper ceux à qui je le raconte. Pour les banlieues tout le monde semble avoir admis le fait qu’elles échappent aux règles de vie « normale ». Dans la capitale ça semble plus nouveau, plus dérangeant (donc plus utile pour nos démonstrations).

  12. Robert Marchenoir dit :

    Le fonctionnaire fou enragé stato-gauchiste Mucchielli :

    C’est vrai qu’on observe des émeutes de ce genre quasiment tous les étés. Cette saison – et les vacances scolaires en général – sont particulièrement tendues dans les quartiers difficiles. C’est une période de désoeuvrement, il n’y a pas d’école, toutes les administrations sont fermées, peu de jeunes partent en vacances.

    Evidemment, c’est la faute au manque de moyens ! C’est parce que les administrations sont fermées ! Un être humain normal, il ne peut pas passer une journée sans se rendre dans une administration ! Et quand il ne peut pas, c’est le drame ! Il se transforme en bête féroce, il tire sur la police, il met le feu à des maternelles !

    Tandis que normalement, si on avait des bureaux de poste ouverts jour et nuit, des perceptions tous les deux cents mètres, des directions départementales de l’équipement ouvertes le 15 août, des inspections de la création artistique ouvertes le dimanche, alors les jeunes des quartiers sensibles s’y rueraient en masse, s’abreuveraient à la délicieuse liqueur calmante fonctionnariale, passeraient leurs journées et leurs nuits à acheter des timbres de collection , et deviendraient subitement doux comme des agneaux !

    C’est évident !

    D’ailleurs, les stato-gauchistes comme Mucchielli passent leur temps à réclamer la suppression des 32 heures 35 heures pour les fonctionnaires, le retour à la semaine de 45 heures pour les chochiologues du CNRS, et l’obligation de travailler le dimanche pour les employés de la Sécurité sociale ! Je lis ça tous les jours dans les journaux ! Récemment, ils se sont mis en grève pour avoir le droit d’ouvrir les agences de Paul Employ en Seine-Saint-Denis jusqu’à 22 heures !

    Vous ne le saviez pas ?

    Et le mot ramadan, il sait où ça se trouve, Mucchielli, dans son dictionnaire gauchiste édité par l’EHESS ? Il a pas remarqué une légère coïncidence entre les émeutes musulmanes et le ramadan, Muchielli ?

    Et il est chochiologue, le type !

    Chochiologue = agent de la Propagandastaffel.

    • dxdiag2 dit :

      Les « administrations sont fermées », c’est COLLECTOR !
      Muchielli est vraiment un des meilleurs : on croirait presque que c’est l’un des nôtres qui écrit des articles pour plaisanter et qui un jour dira  » Mais comment avez vous pu prendre ça au premier degré, c’était tellement énorme! « 

  13. Georges dit :

    « C’est vrai qu’on observe des émeutes de ce genre quasiment tous les étés. Cette saison – et les vacances scolaires en général – sont particulièrement tendues dans les quartiers difficiles. C’est une période de désoeuvrement, il n’y a pas d’école, toutes les administrations sont fermées, peu de jeunes partent en vacances. »

    Extraordinaire ! Mucchielli est une machine parfaite, une espèce de Robocop de la Dénégagation.

  14. G.Mevennais dit :

    Bonjour Dixie
    Alors là c’est parti en fanfare, vous tapez dans le dur pour étrenner le « bistrot des amis ». Ben que disent les médias ? on dirait que certains commentateurs sont encore étonnés ! Au JT de 13h, aujourd’hui, à la une, premier reportage : « A Menton, la ville a instauré un système de gardiennage des affaires des plagistes pour qu’ils puissent se baigner l’esprit tranquille » et de voir quelques bronzés(es) tout sourire, nous expliquer que cette mesure formidable leur fait passer des vacances super, on se demande somment ils faisaient avant, leurs baignades devaient se terminer en drame (lol). Bon, cette mesurette peut présenter quelque avantage, je n’en disconviens pas, mais l’intérêt de cette diffusion en grande pompe par rapport aux sujets graves de l’actualité laisse pantois. Autre chose, « le Monde » publie aujourd’hui, je crois : Nuit « calme  » à Amiens, seulement sept voitures brûlées. Heureusement qu’il y a les guillemets !
    Je vous envie de tout coeur, et je suis sincère, pour pouvoir rester optimiste, l’avenir proche va vous apporter « moultes » autres sujets de billets dans ce domaine, n’en doutez pas.
    Amitiés. Gilles

    • dxdiag2 dit :

      Je ne sais pas si ça peut s’appeler de l’optimisme. Je crois que l’affrontement est inévitable alors je me réjouis que tout se fissure parce que plus on attend et plus ça sera pénible.

  15. Robert Marchenoir dit :

    La Confédération helvétique devrait finir l’année 2012 sur un excédent de ses finances de 1,5 milliard de francs suisses (1,25 milliard d’euros), et non pas sur un résultat juste équilibré comme prévu auparavant, a annoncé mercredi le Conseil fédéral (gouvernement).

    L’amélioration des finances de la Confédération s’explique par des dépenses moins importantes que les 64,1 milliards de CHF prévus, en raison de taux d’intérêt plus faibles. Les dépenses devraient ainsi diminuer de 2,3 milliards CHF, par rapport à ce qui a été budgété.

    Du côté des recettes, les rentrées devraient être moins élevées que prévu (-800 millions CHF), en raison du ralentissement économique.

    Pouf, pouf. Je dis ça, je dis rien. Le déficit et la dette publique, c’est la faute à l’ultra-libéralisme, tout le monde sait ça !

    Et la solution, c’est d’augmenter les impôts, surtout pas de diminuer les dépenses, vous pensez bien !

    • dxdiag2 dit :

      Robert, vous avez été stigmatisé, contrôlé au facies, puis rangé dans les indésirables par WP dont vous faites pourtant la promo ( ce qui montre que les ricains sont des ingrats).
      Blague à part, j’en ai un peu assez de cet antispam de M* que je n’arrive pas à désactiver.
      Tout est mieux ici pour le blogueur, SAUF la gestion des coms, on peut le dire.

  16. carine005 dit :

    Ahhh Dixie, tu as pris Coraline finalement !
    Il est pratique et cool.
    Fais attention, soigne bien ton About ! Donne lui du rhum vieux, c’est un bourlingueur !
    Au premier signe suspect, tu le garrottes et tu l’enfermes dans la cave.
    Faudra qu’on demande à l’Amiral comment il a réussi à poser plein de menus, sans virer son Accueil et son About.
    Quand j’ai essayé de poser un menu « boycotts », ça a viré l’About (que j’avais teinté de permanent qui dure » entre temps. Il a pas aimé et a profité de la première occasion pour faire la bleue).

    Bon, je vois que tu es déjà entrée dans le vif du sujet ?

    Moi j’ai la ferme intention de durer un mois sans rien faire ^^

    • dxdiag2 dit :

      Mon  » About »????, alors celui là je crois bien que je n’ai jamais cliqué dessus…mais je vais donc le faire.
      Je ne sais même pas de quoi tu me parles avec tes « menus ».
      Donc, tu le vois, je bricole à l’aveuglette et au risque que tout me pète entre les doigts.

  17. Chavo dit :

    « Brûler des écoles est un moyen de protester contre l’échec scolaire, qui est la première exclusion de la vie ».

    Ah, ce bon Mucchielli… faut pas qu’il hésite à creuser le filon, il y a matière:
    « Brûler des femmes est un moyen de protester contre la misère sexuelle, qui est la première exclusion de la vie », ou « Brûler des riches est un moyen de protester contre l’échec social… », « Brûler des chrétiens est un moyen de protester contre l’échec civilisationnel de l’islam… ». Un pur génie ce type…

    Sinon, ça serait-il pas çà votre vidéo?

    • dxdiag2 dit :

      Oui! Merci !c’était ça la video que je cherchais.
      Par contre je ne me souvenais pas qu’on avait un peu de mal à s’y retrouver à la fin 😉

    • carine005 dit :

      Oui, mais ça, ça ne se passe pas en France.
      Sur la vidéo, la rue fait leur fête au voleur de sac et à sa moto. Ptet même qu’ils vont lui couper un peu la main.
      En France, les passants applaudissent le voleur, baffent la volée, s’en prennent au policier qui aurait le malheur de ne pas avoir détourné le regard. Mais faut dire qu’on a leur rebut, ils n’ont plus besoin de prison.

  18. NeverMore dit :

    Vous dites qu’is « décryptent » mais non … moi je lit « décryprage ».
    Je ne ferai pas de commentaires, on m’accuserait d’amalgamer, alors que les choses ne font que s’agglutiner, s’amonceler spontanément, tout à fait naturellement.

  19. NeverMore dit :

    « les rapports entre les habitants des quartiers et les représentants de la loi sont souvent très tendus »

    Par contre, les rapports avec les pompiers sont très chaleureux.

  20. Georges dit :

    Merde : pas inutile, je voulais dire !

  21. Paic dit :

    Vous allez un peu vite en besogne, Dixie. Dans un premier temps il s’agit de désigner ces personnes comme « présumés sociologues », tant que leur compétence n’a pas été prouvée.

  22. fromageplus dit :

    Il n’y a pas de sociologie chez Muchielli ; juste un sentiment de sociologie.
    Dans le même genre, vous le sentez passer, le sentiment de fiscalité ?

    • dxdiag2 dit :

      Oh que oui !
      F+ !!!! je suis émue, c’est la première fois que je vous vois « en vrai » (avec votre photo, en plus).
      Et juste quand je croyais que vous aviez disparu avec votre blog (dont j’étais une lectrice régulière )

  23. Charles Robert dit :

    Alors qu’il s’agit vraisemblablement d’un problème de malnutrition ! Ce qu’on peut être bougon tout de même, quand on a les crocs.
    J’ai quand même du mal à croire, que Barbès réclame son indépendance. Il doit s’agir de la dernière facétie de Marcel Béliveau.

  24. Charles Robert dit :

    Oui, non, c’est pique assiette, et des pics de criminalité. Mille excuses.

  25. Hanoho dit :

    Le fait que la « grande presse », qui n’a de grande que le nom, ait dissimulée cette histoire dont je n’avais pas entendu parlé… est le signe de la chute imminente du système. Cela me rappel les meurtres qui pullulaient à Paris dans l’impunité totale lors de la révolution française… On en revient à ton billet sur TRON et à la naissance de la tyrannie (en l’occurrence du comité de salut public).

    Malheureusement, lorsqu’un système chute ça fait mal, et encore pire, ce n’est pas pour autant qu’on en parle davantage. Qui se souviens aujourd’hui de la population passée par le fil de l’épée par villages entiers lors de la révolution en l’hommage à « l’homme nouveau » pour « éliminer la sale race » ? Personne, aujourd’hui la révolution c’est « les droits de l’homme ». Demain, l’élimination des souchiens sera vue comme la libération salvatrice d’un peuple opprimé et enseignée comme telle dans les manuels d’histoire.

    Je ne crois plus au sursaut que tout le monde attend. Je sais, je ne devrais pas, mais puisque l’on nous tue à petit feu depuis si longtemps, je ne vois pas pourquoi cela devrait changer… Les français ont été anesthésiés et mourront dans leur sommeil comme cela a déjà été le cas dans beaucoup d’endroits d’où ils ont disparus. Il en restera bien sûr… comme aujourd’hui il reste des royalistes.

    RIP.

  26. Peggy dit :

    Don’t worry. La France s’éveille doucement, très doucement, mais cela commence. Dans mon village, nous nous sentions un peu seuls. Mais, il a suffit d’un cafard dans cette campagne reculée, loin de tout pour que la population se sente agréssée.

    • dxdiag2 dit :

      C’est un peu mon espoir : le but étant dorénavant de les éparpiller sur le territoire, leur visibilité sera accrue.

      • Peggy dit :

        Le mien aussi. Même les gauchos d’ici ont du mal avec la richesse de l’immigration. La maman cafard est venue voilée chercher son enfant à l’école du village. Le froid dans le village !!! Les regards en disaient long…

        J’ai une fille qui aura certainement des filles… Où sont les mouvements féministes ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s