Marre des touristes.

Tribunal de Montpellier : un bien beau bâtiment.

Hier soir j’ai regardé Zone interdite.
J’ai hésité à le faire, parce que l’émission était consacrée au manque de moyens dont dispose la justice en France, et le propos devait être  illustré par un reportage sur le tribunal de Montpellier.
C’est ce qui m’a fait hésiter.
J’avais peur de voir trop de musulmans, dans le rôle des prévenus,  ayant  lu dans « Le Monde », que d’après  certains représentants de ce « culte » eux-mêmes, la religion coranophile est la première religion des prisons.

J’avais peur de voir encore et encore des Africomaghrébins, parce que j’en ai marre de les voir.
J’en ai vu tellement en faisant les courses.
C’étaient sans doute des touristes : ils parlaient en langue étrangère.
On va dire que j’en ai marre des touristes.
J’en ai vu aussi beaucoup en catalogne samedi soir.
Là  aussi ils parlaient en langue étrangère et ce n’était ni en  espagnol, ni en catalan.

J’en ai marre de les voir et même si je  SAIS que c’est « mal » d’en avoir marre et que la seule chose qui serait « bien » serait que je m’en réjouisse, je n’y arrive pas.

Tout cela pour vous dire que j’ai hésité à regarder Zone interdite.

Mais finalement il y avait beaucoup d’accusés blancs, avec des mères blondes.
Alors ça allait.

Il y avait un accusé blanc que l’on soupçonnait de tentative de meurtre.
Il semble qu’il avait arrêté le traitement prescrit lors d’un séjour… à l’hôpital psychiatrique, là où il avait rencontré sa présumée victime.

Il y avait un jeune de 17 ans, blanc multirécidiviste qui cumulait une cinquantaine de  motifs d’arrestations….des vols, des tags, aucun acte de violence, cela était bien précisé.
Les parents reconnaissaient leur défaillance devant une juge pour enfant découragée.
Aux journalistes l’interrogeant alors qu’on l’installait dans le fourgon qui l’amènerait à la maison d’arrêt, le jeune leur dit  » c’est comme ça, les casseurs sont les payeurs« .

Il y avait un blanc, fils de flic, drogué, qui, pour payer un dealer avait dérobé le contenu de la caisse d’une petite superette en menaçant la caissière avec un couteau de cuisine.
Il avait avoué.
Les parents effondrés s’accusaient eux même de négligence et d’aveuglement.

Ces reportages étaient bien instructifs.
Ils permettaient de  constater,  ce dont je n’ai jamais douté, que  oui, nous indigènes, avons NOS délinquants.

Mais, comme , nous avons, aussi,  NOS « autres » délinquants, presque  identiques aux autres, mais un peu plus bronzés et avec des prénoms à consonance un peu plus arabe, alors, on nous en a montré deux.

Il y avait un  « Appelons-le-Rachid » : délinquant, juste comme les autres.
Lui, avait mortellement enfoncé 17 centimètres de lame de couteau dans le thorax d’un jeune blanc, d’un  » enfant du pays » (comme disaient les journalistes voulant sans doute dire là que c’était un enfant du village, j’imagine).
C’était à la sortie d’un petite fête.
Le conflit aurait démarré pour un  refus de cigarette.
On nous montra le juge essayant d’aboutir à la reconstitution des événements.
Rachid mima alors un geste d’autodéfense, bougeant un couteau factice en tous sens.
Le légiste expliqua que le coup porté ne pouvait pas correspondre : que c’était un coup d’estoc.
Rachid continua à nier.

On nous en montra un autre, un  « Appelons-le-Samir » , qui, lui, avait défoncé le visage d’un jeune blanc qui s’était, parait-il, montré trop entreprenant auprès de sa copine.
Il ne regrettait rien parce qu’on ne doit pas embêter les filles.
La fille en question, une blanche, expliquait tranquillement au juge qu’elle était montée dans la voiture de la victime, accompagnée de deux amis à elle, et qu’ils avaient été en quelque sorte contraints de tabasser le blanc pour lui éviter un viol.
Le juge paraissait atterré de voir que la jeune fille persistait à s’en tenir à une version aussi invraisemblable des faits et la façon dont elle lui tenait tête.
On voyait la rangée des amis de la fille assis sur un des bancs du tribunal. Malgré le floutage on devinait que c’étaient tous des français d’origine étrangère.
Mais ils n’avaient rien fait de mal.
Ils étaient juste là pour soutenir leurs amis : la fille et Samir, le cogneur.
Alors il n’y a aucune explication logique au fait que ça m’ait démoralisée de les voir tous alignés.
Je n’aurais pas du, surtout après qu’on m’ait montré tous ces délinquants blancs.

A la toute fin, et là, c’était très bizarre, le procureur a fait la liste des frais de fonctionnement auxquels la justice ne sait plus comment faire face : les frais d’expertise médicale, les frais d’enquête, de surveillance téléphonique, d’analyse génétique….etc
Les frais liés à la présence de traducteurs interprètes arrivent…. en troisième position.
En troisième position ?
Ça alors ?  aurait-on  un problème aussi avec les touristes ?
Rien dans le reportage ne semblant y faire allusion, il est probable que  M6 se réserve pour  un  numéro spécial sur ce sujet là.

En attendant je vais continuer à entretenir ma touristophobie.

Publicités

101 commentaires on “Marre des touristes.”

  1. Majeur dit :

    Vous souffrez d’une sorte de « tourista » en quelque sorte!

  2. Obsédé Textuel dit :

    « Hier soir j’ai regardé Zone interdite. »

    Pour la même raison que vous développez ici j’ai préféré regarder ce magnifique conte l’histoire de Benjamin Button.
    Il n’y a que le cinéma américain pour proposer des oeuvres aussi imaginatives.

  3. Majeur dit :

    O. T, tirs groupés !!

  4. Cretinus Alpestris dit :

    C’est justement parce que nous avons déjà « NOS » propres délinquants que nous devrions éviter d’en importer par myriades de tous les coins de la planète.

    Statistiques officielles de la prison de Genève :

    http://www.ge.ch/champ-dollon/doc/rapport-d-activites-2011.pdf

    Page 11 :

    Prisonniers étrangers : 92.3%
    Prisonniers suisses : 7.7%

    Les chiffres et les faits sont têtus.

    • Majeur dit :

      Je me demande si les politiques n’ont pas de bons copains dans le B.T.P aussi.
      Car seul le pourcentage d’étrangers, même avec une CNI française, dans les prisons pousse à la construction de nouveaux établissements pénitenciaires.

    • dxdiag2 dit :

      Oui c’est un bon argument.
      Je m’en sers souvent quand on me parle d’un gros con en insistant sur le fait qu’il est souchien, pour bien me montrer que « il y a des cons partout », je répond systématiquement que cela prouve qu’on n’a pas besoin d’en importer, qu’on a déjà fait le plein.

    • Spitoven dit :

      Notons tout de même que ce n’est pas non plus comme si le fait d’être en prison ne dépendait que de ceux qui s’y trouvent.

    • Robert Marchenoir dit :

      Prisonniers suisses : 7.7%

      Dont 77 % sont en cabane pour avoir tenté de vendre de l’emmenthal en lieu et place de gruyère. Ce que le code pénal suisse punit très sévèrement. A juste titre.

  5. Pangloss dit :

    Traducteur-interprète: un métier d’avenir pour nos nouveaux amis. Il leur suffit d’apprendre le français.

    • dxdiag2 dit :

      😀
      Hum, je pense que pour réduire les coûts ils vont finir par penser que le mieux serait que les enquêteurs eux mêmes parlent  » l’étranger »…le plus naturellement du monde.

    • pierre dit :

      Vous rigolez Pangloss, mais les interprètes sont payés avec des mois de retard! Démotivant, sauf pour ceux qui croient encore qu’on ne travaille pas pour gagner de l’argent.

  6. Charles Robert dit :

    J’ai l’impression d’en avoir assez vu, en chercher d’avantage me fait craindre un ulcère. Et puis, passé un niveau d’énervement, je n’arrive plus à réfléchir. Ce qui m’énerve un peu plus encore.
    Alors que les nouvelles, passées au travers de votre filtre, sont comme un philtre. Merci.

  7. G.Mevennais dit :

    Bonsoir Dixie
    Il ne faut pas oublier que l’émission dont vous parlez est diffusée par une chaîne « publique ». Je regarde fréquemment sur le canal 62 « chaîne justice », l’émission « En direct du tribunal », où l’on peut apprécier les débats du tribunal correctionnel de différentes villes du S.O. de la France. Trois fois sur quatre, il s’agit de problème de « misère », de petits délits, de consommateurs de drogue, qui, parfois, en revende un peu pour pouvoir s’acheter leur consommation, enfin, des gens qui n’ont rien à voir avec la « correctionnelle » , mais avec le tribunal de « simple police », présidé par un « juge de paix » juridiction qui existait jadis pour ce genre de délits. Alors, c’est un peu simpliste de réclamer, toujours et toujours, des moyens supplémentaires, alors qu’avec un peu de bon sens et d’organisation…..Il faut préciser, qu’à l’époque, l’avocat n’était pas nécessaire en « tribunal de simple police » il y a, peut-être, une relation de cause à effet…
    Amitiés. Gilles

    • dxdiag2 dit :

      En ce qui concerne leurs moyens, je pense qu’ils ont raison : le manque d’argent et de personnel semble évident….car les besoins sont croissants. Par contre tous ces gens font comme si cette croissance des besoins ( par augmentation de la criminalité) était un fait contre lequel on ne peut rien, comme s’il s’agissait de constater qu’il pleut de plus en plus et que les parapluies coutent de plus en plus cher.

  8. Aristide dit :

    Ce qu’il y a de bien avec ce genre d’émissions, c’est que les historiens des siècles à venir n’auront pas besoin de se casser beaucoup la tête pour comprendre ce qui s’est passé.
    Un peu comme si on avait filmé la chute de Rome en direct.
    On n’arrête pas le progrès.

    • dxdiag2 dit :

      😀
      Parfois je me demande comment se serait passée la chute de l’empire romain si les romains avaient eu un Romain De Souche point com pour les titiller.

    • carine005 dit :

      « Ce qu’il y a de bien avec ce genre d’émissions, c’est que les historiens des siècles à venir n’auront pas besoin de se casser beaucoup la tête pour comprendre ce qui s’est passé. »

      Notre pays a déjà vécu une période de collaboration avec l’ennemi, avec radio officielle, journaux truqués et toutes les méthodes de la pensée et de la parole uniques.
      Tout cela n’a servi à rien, ils n’ont pas retenu la leçon, au contraire, ils s’en servent pour justifier une autre collaboration, mortelle, celle-là.

  9. Le portulan te ment dit :

    Ah ben je ne sais pas si Zone Interdite vous a laissé mal au cœur, mais le flic marseillais et paraplégique nommé Caïn déclarait ingénument à sa dernière diffusion que « plus il y aurait de touristes (noirs) dans ce pays, mieux il (Caïn) se porterait. »

    Vu le niveau de conscience du public moyen, il est clair que le message subliminal a rendu les armes. A cet instant précis, mon souper et moi le fîmes aussi.

    • Majeur dit :

      « plus il y aurait de touristes (noirs) dans ce pays, mieux il (Cain) se porterait. »
      C’est précisément cette réplique, dites à un « combattant communiste » de je ne sais plus quel pays d’Afrique et qui s’envoyait (mais parce qu’il l’aimait) une riche blanche, qui m’a fait comprendre le personnage au cynisme distancié.
      Caïn, n’est ce pas, c’est celui qui tue son frère Abel.

      • Majeur dit :

        Il a même été plus précis: « les blanc, les bleu blanc rouge ça me gonfle, moi, plus il y a de noir mieux je me sens ».
        Un type en fauteuil roulant, flic, beau gosse, drôle, et qui saute sur tout ce qui bouge, tu peux pas le contredire au fin fond de ton petit coeur de télespectateur. Un type pareil y dit c’qui veut, c’est intouchable.

        • Le portulan te ment dit :

          Un Cyrano-Savinien-Hercule au petit pied, si j’osais dire. 😎

          • dxdiag2 dit :

            😯 Je n’ai aucune idée de ce dont vous êtes en train de parler.

          • Majeur dit :

            . C’est une nouvelle série policière française; aïe pourrait-on craindre ! Ben non, c’est bien fait, les personnages sont bien construits, les dialogues sont fins, vifs et discrètement culturels. Jusqu’à présent.
            Pas de « touristes » dans l’équipe, quoique un adjoint a une tête qui ne colle pas avec son nom français.
            La nouveauté nouvelle c’est que le héros est handicapé en fauteuil roulant, autonome, cynique, drôle: – Et vous venez draguer souvent ici? – Non jamais en fauteuil c’est trop facile!

            Et nous subodorons que ce paraplégique qui en connait un rayon va peu à peu nous rouler dans la farine du « touche pas à mon touriste ».

          • Majeur dit :

            Mais je retournerai chez les NCIS…

  10. Spitoven dit :

    Vous me peinez. J’ai des amis maghrébins et vos propos me blessent pour eux. Ce que vous décrivez là frisant l’intolérance, je ne saurais trop vous recommander de redoubler d’efforts sur vous-même.

    Je pense que vous être trop négative. Oui, notre civilisation occidentale est menacée d’extinction du fait du trop faible taux de natalité. Oui, elle prend la direction qui risque de la conduire à être remplacée par les populations immigrantes, nombreuses et fertiles. Mais ce n’est pas comme si c’était intrinsèquement la faute de ces immigrants. Ni comme s’il n’y avait déjà plus d’espoir.

    L’intégration n’est pas impossible pour eux – une partie y parvient -, mais rien n’est fait dans ce sens, pas même par la gauche (qui prêche beaucoup mais ne fait rien de plus que la droite). Pas étonnant, vu qu’ils servent de pilotis pour le capitalisme, que la mondialisation n’autorise plus que le mélange des pauvres du monde entier entre eux et celui des riches du monde entier entre eux, et que les riches de chaque pays n’ont plus besoin de traiter avec leurs concitoyens moins aisés. On parque les nouveaux entrants dans des cités miteuses régies par les narcotrafiquants en les reléguant au communautarisme, alors pas étonnant qu’ils en fassent des ambassades des ghettos maghrébins. Certes, cela n’en fait pas pour autant des victimes innocentes, car s’ils étaient saints, ils pourraient tout endurer sans broncher. Mais vous connaissez tous l’histoire de la première pierre…
    Au point où on en est, il faudrait une restructuration complète. Un chèque et un sourire ne règleraient rien, contrairement à ce que s’imaginent les bisounours socialistes sous-renseignés.

    Et tout d’abord, force est de l’avouer, ce problème comme tant d’autres (la plupart des problèmes de nos sociétés actuelles, en fait) ne pourra pas trouver de solution tant que le capitalisme existera.

    • El Desdichado dit :

      C’est de l’écossaise ?

    • Sébastien dit :

      « L’intégration n’est pas impossible pour eux – une partie y parvient -, mais rien n’est fait dans ce sens »: Moi Français de souche de 30 ans, on ne m’a jamais demandé mon avis il me semble. Donc leur carte d’identité française, ils peuvent se la mettre où je pense. Premier point. Non mais on rêve: AME, logements sociaux et c’est qu’en plus faudrait prendre les petits choupinets par la main pour les aider à s’intégrer. Il y’a eu 7 générations d’européens en algérie.Il y’avait des gens qui n’avaient jamais connu la France.Ils ont pourtant du faire les valises.Alors nos chères petites têtes frisées feront la même chose et pour ma part CE N’EST PAS NEGOCIABLE.

      « On parque les nouveaux entrants dans des cités miteuses régies par les narcotrafiquants en les reléguant au communautarisme, » > Quel misérabilisme grotesque encore une fois…..Jeune ingénieur , j’habitais dans une chambre de bonne du 11eme que je payais une fortune.Et pendant ce temps là je devais fréquenter le Sénegal qu’on m’imposait avec MES IMPOTS!

      Saint germain et le 7eme , mais quel ghetto , bouhhhh j’en tremble……

      • Spitoven dit :

        Ai-je parlé des Sénégalais ? Je vous parle de l’ambiance des cités. Si la moindre différence culturelle vous rebute, alors là, on ne peut pas grand-chose pour vous aider. Il y a une marge entre une multiplicité limitée et la désidentification complète. Dans notre monde actuel, si vous ne voulez pas accepter la première, vous ne trouverez jamais assez de soutien pour empêcher la seconde.

        Du reste, m’est d’avis qu’au stade où nous en sommes, il serait assez raisonnable de fermer les frontières. Mais virer ceux qui sont déjà là, pas question. La responsabilité de les avoir acceptés ne peut être dédite, même si elle n’est pas de notre initiative.

        • Obsédé Textuel dit :

          « La responsabilité de les avoir acceptés ne peut être dédite, même si elle n’est pas de notre initiative »

          De quelle responsabilité parlez vous ?
          La seule qui m’incombe c’est de transmettre mon héritage familial et culturel ainsi qu’une parcelle de celui des traditions que m’ont transmis mes ancêtres.
          Rien à voir avec toutes les manigances des « élites » cooptées et maintenues aux divers pouvoirs par trucages des institutions démocratiques.

          « Mais virer ceux qui sont déjà là, pas question »

          Mais si, mais si ! Vous verrez, çà se fera un jour ou l’autre.
          Vous manquez d’imagination. 🙂

          La France plante profondément ses racines loin dans l’Histoire. Dans cette perspective, que valent quelques décennies de la cinquième république ?

          Si vous vous intéressez à l’histoire des pays et des peuples vous ne pourrez que constater que les déplacements de population (c’est comme çà qu’on nomme joliment les transferts, les expulsions) ne sont pas rares.
          On n’en a pas fait tout un plat !
          La stabilité des sociétés humaines est à ce prix.
          On a même créé des pays artificiellement pour recueillir certains déplacés.

          Concernant la France ce sera bien plus facile que vous ne le croyez. Tout simplement parce que les musulmans, en grande majorité, n’aiment pas notre pays.
          Ils n’adoptent pas nos traditions, nos fêtes, notre histoire, nos prénoms pour leurs enfants et préfèrent importer les leurs.
          Ce qui les retient ici ce sont les allocations, les services publics, la tolérance pour toutes leurs exactions. Ils vivent chez nous comme une plante potagère en culture hydroponique.
          Sous perfusion.
          Mais au fond ils ne sont pas heureux ici parce qu’ils ne comprennent pas notre manière de fonctionner.

          Mis à part pour les délinquants, il n’y aura même pas besoin d’user de violence pour les virer. La France étant un pays onéreux à vivre, commençons à leur couper les vivres et ils partiront tout seuls. Pour une part.
          Un exemple tout proche?
          L’Espagne. Depuis la crise économique les Marocains rentrent chez eux.
          L’an dernier c’était 150 000 personnes. Et cette année ? Et ensuite ?

    • concombre_masqué dit :

      « L’intégration n’est pas impossible pour eux »

      Personnellement je préconise la désintégration…

    • Skandal dit :

      « Et tout d’abord, force est de l’avouer, ce problème comme tant d’autres (la plupart des problèmes de nos sociétés actuelles, en fait) ne pourra pas trouver de solution tant que le capitalisme existera. »

      Ha, parce que le communisme a tellement fait ses preuves…

      Quand au socialisme, voila 50 ans que la France se roule dedans, comme la plupart des pays Européens d’ailleur, et le résultat est sans appelle.

      Les faits sont malheureusement ce qu’ils sont : il n’y a, pour l’instant, pas mieux que la capitalisme…

      • Spitoven dit :

        Du point de vue économique, on se portait très bien avant l’arrivée du capitalisme. La spéculation, les capitaux et les prêts à outrance ne sont en rien nécessaire au bon fonctionnement des échanges et n’apportent que des nuisances.

        Du point de vue politique, les idées ne manquent pas pour le remplacer :
        http://www.nikopik.com/2012/10/vers-une-democratie-open-source.html

        • carine005 dit :

          Merdalors !
          Moi qui vient de faire un billet sur Chouard !
          Décidément, il est un peu tiré à hue et à dia le pauvre, paske pour ma part, je ne le trouve pas trop chantre du communisme.
          Mais bon, j’ai ptet une lecture biaisée.
          Spitoven, dénoncer la toute puissance de Glodman Sachs et consoeurs, vous appelez ça du communisme ?
          Bin crotte, je suis communiste sans le savoir…
          Dur dur !

          • dxdiag2 dit :

            Hum, un commentateur anticapitaliste, antiraciste, mais pas de gauche….aurait-on à faire à un Soralien ?

          • Spitoven dit :

            Ah bon ? J’ai parlé de communisme ? Dès qu’on critique le capitalisme on est communiste ? Parce qu’en ce qui concerne Étienne Chouard, il n’est pas communiste du tout. Il est altermondialiste, et moi aussi. D’un mouvement pas encore constitué. Et j’aimerais bien qu’il n’ait jamais de nom. Un nom est une limite intellectuelle. De la limite intellectuelle naît le fascisme intellectuel.

            Soral… Du nationalisme de gauche… Le pire du pire… Beurk ! (En plus, dit comme ça, ça ressemble furieusement au national-socialisme…)
            Mais il n’a pas tout à fait tort en ce qui concerne le féminisme, à mon avis.

          • Pakounta dit :

            « Un nom est une limite intellectuelle. »
            Ben mon ‘ieux !!! Ce qui est certain, c’est que vous avez un nom !!!!!!!
            Jamais lu autant de plates âneries consensuelles floues que depuis l’indien… Cépapossib, vous avez 12-13 ans d’âge mental !
            Bon, je vous laisse, j’ai autre chose à faire du reste de ma vie que de me faire apprendre à lire le coran par des gens qui confondent guitare et naviguer…

          • Spitoven dit :

            Mince alors, en plus il est totalement insensible à la poésie philosophique et prend tout au pied de la lettre… Mais que lui reste-t-il ?

          • Pakounta dit :

            Bien obligé de prendre au pied de la lettre, ce que vous dites n’a pas de sens
            Merci pour la poésie philosophique, mais au pied (au cul) de la lettre je n’ai vu dans votre texte ni powézi ni filosofi. Simplement des alignements de mots mal connectés.
            Vous êtes manifestement un gentil garçon, mais faut vous laisser pousser le cerveau et les yeux, pour comprender et voyer. Voyez ?

          • Spitoven dit :

            A votre décharge, il faut avouer que, dit comme je l’ai dit, c’est effectivement incompréhensible et, du coup, absurde en apparence. Mais il m’en faudrait, des pages, pour développer la notion qui se rapporte à cette conclusion ici absolutisée par effet de style (certes je n’aurais peut-être pas dû, moi qui déteste l’absolutisation – ça m’apprendra à vouloir faire des effets de style). Cependant je vais peut-être le faire un de ces jours, vu qu’on me le demande plus bas.

            En attendant, bonne continuation à vous, et sans rancune.

    • Majeur dit :

      ’’J’ai des amis maghrébins et vos propos me blessent pour eux. Ce que vous décrivez là frisant l’intolérance, je ne saurais trop vous recommander de redoubler d’efforts sur vous-même.’’

      « Et puis il y a Jérusalem. Dans un couvent catholique, il y a un serviteur arabe. Musulman, bien sûr. Courtois, amical, loyal, très apprécié des Pères. Un beau jour, cependant, il leur dit avec tristesse: « Nos dirigeants se sont réunis et ont décidé que tous les Infidèles doivent être tués. Mais vous ne devez pas avoir peur, car même si je dois vous tuer, je le ferai sans vous faire souffrir. » http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_39/Smyrne.htm

      « Si la moindre différence culturelle vous rebute (…). Il y a une marge entre une multiplicité limitée et la désidentification complète. Dans notre monde actuel, si vous ne voulez pas accepter la première, vous ne trouverez jamais assez de soutien pour empêcher la seconde. »

      C’est cette « moindre différence culturelle » dont la limite, en constante élargissement, n’est jamais atteinte qui créer auprès des personnes plutôt bien disposer envers l’humanité, une prise de conscience effarée et sans concession.

  11. NOURATIN dit :

    N’en déplaise à la charmante épouse de M. Debouse, je crois qu’il ne faut plus regarder zone interdite. C’est mauvais pour la santé.
    Amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Nan, c’est dorénavant une Wendy Bouchard qui présente l’émission.
      La belle Melissa Theuriau va produire ses propres documentaires : on les attend avec impatience inchalla. :mrgreen:

  12. Obsédé Textuel dit :

    Mariage homosexuel : «Ce qu’on oublie souvent de dire»
    de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France.

    Un remarquable texte clair, précis et surtout dense.

    http://ac.matra.free.fr/FB/20121019bernheim.pdf

  13. Henrietta dit :

    Je suis étonnée que vous n’ayez pas noté la différence encore plus flagrante que la gravité des crimes, et qui est l’absence de sentiment de culpabilité. C’est gens là n’ont-ils donc aucune once de sens moral ? On touche là du doigt une de nos différences culturelles majeures je pense.

    • Pakounta dit :

      « une de nos différences culturelles majeures »
      Je pense que, justement, ce n’est pas culturel. A ce point, c’est génétique, c’est racial.

      • Sébastien dit :

        La culture n’est que le produit de la race, c’est une évidence……

        • Skandal dit :

          Non, ce n’est pas une évidence.

          Un petit blanc de souche élevé dans une cité deviendra un immonde crétin, comme ses « collègues ».

          La culture et l’environnment font infiniement plus que ka génétique

          • Obsédé Textuel dit :

            Un tier de chaque: race, culture, environnement.
            Il y a des chercheurs « engagés » (plutôt formatés !) qui tentent d’autres explications mais sans grand résultat faute d’ évaluations concrètes.

            ……………………………………………………………………………………………………………………………..

            « Les faits sont malheureusement ce qu’ils sont : il n’y a, pour l’instant, pas mieux que la capitalisme… »

            Absolument !
            Les gauchistes gémissent souvent à propos du partage des richesses. Comprenez dans leur tête çà veut dire le partage de VOS richesses. Pas des leurs.
            Il faut souligner un fait majeur.
            – Avant l’avènement du capitalisme, il n’y avait pas de richesse disséminée dans les populations. Il y avait quelques tyrans fortunés, quelques seigneurs locaux vivant de rapine et de saccage de villes pillées… Et c’est tout.

            Dans tous les pays du monde ce qui était le mieux partagé c’était…. la pauvreté.

            Il n’y a que le capitalisme qui, en ordonnant investissement et production, a pu permettre une explosion de création de richesse profitant au plus grand nombre.
            Alors certe ce n’est pas parfait.
            Il y a encore du travail.
            Mais il est risible de voir le comportement hypocrite des socialistes.
            On ne peut pas à la fois combattre le capitalisme et prétendre partager des richesses qu’on ne créé pas…. Puisqu’on veut abattre la seule méthode connue pour les créer ces richesses-là qu’on voudrait partager.
            A moins qu’il ne s’agisse que de partager des richesses existantes; ce qui ne va pas durer bien longtemps. Nous le constatons tous les jours.

          • Sébastien dit :

            « Un petit blanc de souche élevé dans une cité deviendra un immonde crétin, comme ses « collègues ».

            > Stratégie de survie en milieu hostile……

          • Pakounta dit :

            Il ne faut pas confondre la culture de tout un peuple, d’une race, le résultat de siècles d’adaptations et de créations par une race donnée dans un lieu donné, et la dérive, la noyade, d’un gamin isolé entouré d’une meute hostile. Un enfant élevé par des loups devient un enfant-loup, jamais humain. Ca n’empêche pas les enfants de son peuple qui n’ont pas été perdus d’acquérir la culture de leur race.
            C’est l’adaptation à l’environnement (le froid, les saisons, la nécessaire solidarité, la prévision, l’organisation indispensables) qui a sélectionné la RACE blanche, dont la culture n’est que la codification des moyens qu’elle a mis en oeuvre pour survivre à cet environnement. Pas de saisons, pas de nécessité de prévoir, pas d’entraide indispensable, ça a donné les nègres.
            L’environnement sélectionne les gènes, c’est à dire la race. Et la race crée la culture.

          • Spitoven dit :

            Je réponds à Obsédé Textuel ici, car il n’y a pas de bouton Répondre sous on post (bizarrement).

            « « Les faits sont malheureusement ce qu’ils sont : il n’y a, pour l’instant, pas mieux que la capitalisme… »

            Absolument !
            Les gauchistes gémissent souvent à propos du partage des richesses. Comprenez dans leur tête çà veut dire le partage de VOS richesses. Pas des leurs.
            Il faut souligner un fait majeur.
            – Avant l’avènement du capitalisme, il n’y avait pas de richesse disséminée dans les populations. Il y avait quelques tyrans fortunés, quelques seigneurs locaux vivant de rapine et de saccage de villes pillées… Et c’est tout.

            Dans tous les pays du monde ce qui était le mieux partagé c’était…. la pauvreté.

            Il n’y a que le capitalisme qui, en ordonnant investissement et production, a pu permettre une explosion de création de richesse profitant au plus grand nombre.
            Alors certe ce n’est pas parfait.
            Il y a encore du travail.
            Mais il est risible de voir le comportement hypocrite des socialistes.
            On ne peut pas à la fois combattre le capitalisme et prétendre partager des richesses qu’on ne créé pas…. Puisqu’on veut abattre la seule méthode connue pour les créer ces richesses-là qu’on voudrait partager.
            A moins qu’il ne s’agisse que de partager des richesses existantes; ce qui ne va pas durer bien longtemps. Nous le constatons tous les jours. »

            Voilà qui est bien faux du début à la fin.

            Premièrement, le partage des richesses n’a pas attendu le capitalisme. La bourgeoise (qui aujourd’hui nous gouverne) a, dès le Moyen-âge (pour ne pas citer les civilisations antiques), commencé à rassembler des richesses alors qu’elle ne possédait pas une once de pouvoir politique. Comme quoi c’était possible.

            Deuxièmement, au vu des richesses que le monde fournit aujourd’hui et de ce que chacun en retire, la répartition n’est pas meilleure qu’elle l’était autrefois. Elle est même bien pire.

            Troisièmement, la production et l’investissement (qui n’est pas forcément privé) n’ont rien à voir avec le capitalisme. Toutes les sociétés modernes du XXème siècle ont été productivistes, sans forcément être capitalistes.

            Quatrièmement, production n’est pas synonyme de richesse. Aujourd’hui, on a assez de tout pour tout le monde (même si on le refuse encore à beaucoup) ; seule la qualité importe désormais, et cette inversion des priorités est totalement et intrinsèquement étrangère au capitalisme.

            Cinquièmement, c’est la technologie qui a permis l’accroissement des richesses en Occident, pas le capitalisme. Lui, au contraire, les détruit. Il les gaspille allègrement pour ne pas perturber le cours des marchés et pour maintenir le système de consommation (par exemple, on détruit les excédents de la production agricole, ou on conçoit des appareils à espérance de vie tronquée).

            Sixièmement, voilà concrètement ce que donne le capitalisme actuellement : http://www.dailymotion.com/video/x6urii_la-vie-d-un-truc-1-2_webcam

            Septièmement, voilà concrètement ce à quoi le capitalisme nous empêche d’accéder : http://www.youtube.com/watch?v=15RlUOE5h5M

            Donc, pour conclure, quand bien même on devrait quelque chose au capitalisme, force est de constater qu’il est aujourd’hui archaïque et dépassé. Il a fait son temps, remplaçons-le. Il n’y a qu’à voir la crise actuelle qui n’est dû qu’aux bêtises de la finance et pas à la disponibilité des richesses réelles.

          • dxdiag2 dit :

            J’ai fait autrefois (sur mon ancien blog) un billet où je rangeais les gauchistes en plusieurs catégories.
            Il me semble que vous faites partie de ceux que j’appelais les gauchistes « gentils », ceux qui reconnaissent les nazis qui portent des croix gammées mais qui ne reniflent pas ceux qui portent des babouches.
            Vous avez le mérite d’essayer d’argumenter, j’apprécie.
            Au milieu de vos coms, cette phrase « Du reste, m’est d’avis qu’au stade où nous en sommes, il serait assez raisonnable de fermer les frontières. » me laisse penser que vous n’êtes pas aveugle et c’est un point très positif de mon point de vue.
            Vous êtes donc bien venu pour nous apporter la contradiction ici, mais il va falloir vous battre un peu parce que j’ai quelques lecteurs assez couillus qui ne rechignent pas à participer à une belle bagarre ( et en plus je les aime beaucoup alors il va falloir vous démerder avec…en tout cas pour tout ce qui concerne le capitalisme et ses travers 😉 ).

  14. pierre dit :

    Excellente la formulation: « c’est mal d’en avoir marre ».

  15. carine005 dit :

    « Ça alors ? aurait-on un problème aussi avec les touristes ? »
    Nous avons beaucoup de problèmes avec la délinquance d’origine britannique dans le Sud-Ouest ! Alors tu vois pas les frais d’interprète ? Bin si, c’est évident ! Personne ne parle Anglais en France (ah si, BHL le parle très couramment, comme on l’a vu dans une vidéo) et aucun britannique ne parle Français. Donc ➜➜ frais d’interprétariat.
    Dans leur cas, les parents ne se sentent pas concernés, au contraire des délinquants français.

    Bon, je ne sais pas s’il a fallu traduire dans la langue du pays, lors de la garde à vue de nos amis identitaires. J’espère que quelqu’un a pu traduire en Français ce que les autorités franco-qataries leur ont ordonné.

  16. carine005 dit :

    Faut voir l’implication des parents aussi.
    Pour les indigènes français délinquants, les parents se sentent responsables et sont effondrés.
    Pour les indigènes d’ailleurs, les parents sont prêts à casser la gueule des juges, à titre dissuasif, comme ils le font de plus en plus avec les chefs d’établissements de l’éduc naz.

    • dxdiag2 dit :

      Oui, ça m’a frappée : la façon dont les parents indigènes se sentent responsables et qui fait tellement contraste avec les «  ji li bien elevé, ji comprends pas, cépapossib à expliquer« ….

  17. Spitoven dit :

    Je ne suis pas gauchiste pour un sou, la gauche est complètement stupide et corrompue, elle répand le fascisme intellectuel par son refus de véritable réflexion et son usage immodéré du terrorisme intellectuel ; c’est à cause de sa bêtise que vous ne pouvez pas voir les véritables problèmes, parce que la gauche vous radicalise en mêlant quelques bonnes idées à des absurdités sans nom qu’elle place au devant de l’affiche, et passe son temps à vous traiter de détraqués malsains (et moi aussi au passage, car tous ceux qui ne sont pas avec eux sont contre eux). Qui plus est, en posant que bourgeoisie = droite = religion, et en s’imaginant que la religion est responsable de l’obscurantisme, elle est incapable de réaliser qu’elle est elle-même conditionnée par le pouvoir en place, tout en élevant pour elle-même les écrits de Marx (largement perfectibles) et ceux de Nietzsche (ceux-là sont globalement sans espoir) au rang de livres saints, un paradoxe d’un ridicule affligeant.

    En ce qui concerne les arabes, on sait qu’à certaines époques ils étaient plus civilisés et pacifiques que les Occidentaux, contre-exemple qui suffit à prouver que la génétique n’est pas en cause. Pour ce qui est de l’aspect cultuel…je ne dis pas, mais il serait tout de même doublement intéressant de comparer la situation d’aujourd’hui dans le monde arabe avec celle qui a précédé les débuts de la mondialisation.

    Bref, ce qui m’étonne toujours dans les « camps constitués », quels qu’ils soient, c’est cette propension à se persuader qu’il n’y a pas de remèdes et que les seuls solutions sont le débarras des gêneurs. Demandez-vous un peu : Comment se fait-il que vos raisonnements aboutissent toujours à cette conclusion ? Comment se fait-il que les raisonnements de vos adversaires aboutissent toujours à cette conclusion également, mais du point de vue parfaitement opposé ? Et surtout : D’où vient votre assurance quand on se doit de réaliser qu’aucune information n’est fiable de nos jours ?

    • Pakounta dit :

      Pas vu beaucoup de gauchards nietzchéens. Pour ça, il faut au moins un peu d’intelligence et un minimum de colonne vertébrale. Ca ne se trouve pas beaucoup chez les limaces baveuses…

      • Spitoven dit :

        Il y en a sûrement une partie qui l’ont adopté sans l’avoir ni lu ni compris, je suppose.

        Sinon, preuve supplémentaire que je ne suis pas gauchiste : Je n’ai encore insulté personne. Commencez à déballer de telles théories raciales devant des gauchistes, vous allez voir les réactions…

        • Pakounta dit :

           » vous allez voir les réactions… »
          Mais on les a vues, les réactions, mon bon ami. Et on s’en tape : les anencéphales n’ont que leur moelle épinière pour réagir, ça suffit pas pour qu’on prenne en compte leur opinion.

          • Spitoven dit :

            C’est bien ça le problème. Sous prétexte qu’ils racontent beaucoup de stupidités, même ce qu’ils disent de pertinent, vous le rejetez avec sans plus de cérémonie, réaction naturelle s’il en est. Mais cela fait partie des circonstances où l’homme qui a de l’ambition pour sa vertu doit outrepasser sa nature, et remettre en cause toutes ses certitudes sans mélanger l’origine des arguments qu’il a à considérer avec leur niveau de validité.

    • Pakounta dit :

      « à certaines époques ils étaient plus civilisés et pacifiques que les Occidentaux,  »
      Oh voui, oh vouiiii ! J’aimerais tant qu’on me cite une SECONDE où la « civilisation » arabe (détruire, piller, razzier, voler, violer) a été autre chose que… ce que je viens d’énumérer.

      « D’où vient votre assurance quand on se doit de réaliser qu’aucune information n’est fiable de nos jours ? »
      Mais justement, de notre intelligence. Et de notre culture, mon bon ami : nous avons observé, finement, que l’islam n’a rien fait d’autre que tuer, piller, voler, détruire, stériliser, menacer, chouiner, poignarder, abaisser, pendant 1400 ans. Ca fait près de 60 générations que ça dure. AUcun homme intelligent et cultivé (et honnête) n’a jamais trouvé l’islam différent de ce qu’il est : une idéologie totalitaire de merde, un système d’asservissement pour crétins.

      • Spitoven dit :

        Onzième siècle.

        Sinon, il y a quand mêle une différence fondamentale entre religion et génétique. On ne peut pas rétablir une théorie raciale caduque sous prétexte que l’Islam est plus répandu chez les arabes qu’ailleurs, ce qui est bien normal puisque c’est chez eux qu’il est né.

        • Pakounta dit :

          « ’Islam est plus répandu chez les arabes qu’ailleurs »
          Mais non, c’est fatigant d’avoir à répondre à des trucs pareils. Les arabes sont TRES minoritaires parmi les musulmeux. Le plus grand pays islameux du monde est l’Indonésie. Les Turcs ne sont pas arabes, les Iraniens non plus, les Kosovars non plus, ni les Pakistanais, ni les Soudanais, ni les Nigérians du nord, ni les Codivoiriens du nord, ni les Sénégalais, ni les Maliens. Bref…
          Quant au onzième siècle… Vous me semblez être quelqu’un qui n’a pas eu le temps de comprendre… Du coup, forcément, ça vous étonne que d’autres aient des opinions tranchées (comme la gorge de la victime du musulman). Vous devez pas être vieux…

          • Spitoven dit :

            J’avoue que j’utilisais l’acception courante du terme « arabe », qui va du Maghreb au Pakistan, et non pas son sens réel qui désigne les habitants d’Arabie. Mea culpa pour ce manque de rigueur.
            Du reste, j’ai dit, non pas que la plupart des musulmans étaient arabes, mais que la plupart des arabes étaient musulmans.

            Personnellement, des musulmans intégrés, tolérants et ouverts d’esprits, j’en connais plusieurs. Ce qui existe à petite échelle peut exister à grande échelle. Il y a de multiples interprétations possibles du Coran (bien plus encore que pour la Bible), alors aidons-les à choisir la plus compatible. Nous ne pourrons rien faire de plus de toutes façons. Avouons notre impuissance et convertissons-la en altruisme.

          • Pakounta dit :

             » Avouons notre impuissance et convertissons-la en altruisme. »
            Evidemment, c’est exactement le contraire qu’il faut faire. L’altruisme, c’est pour les nôtres.
            Vous me sidéréz, tellement vous ressentez, analysez et raisonnez faux.

          • Pakounta dit :

            Et il n’y a pas plusieurs « interprétations » du coran. C’est une saleté, point final. Comment voulez-vous interpréter un tissu incohérent de cris de haine et de prescriptions stupides ? Aucune religion ne doit être prise au sérieux, ce sont des âneries. Par rapport aux autres, l’islam a le défaut d’être incroyablement violent, méchant, destructeur. En plus !

          • Spitoven dit :

            Vous l’avez lu, au moins ? Des islamophobes, j’en connais. Des qui arrivent à une conclusion aussi radicale, non.

    • Le portulan te ment dit :

      A propos des camps constitués, du débarras des gêneurs et de l’assurance en temps d’informations non fiables, je réponds qu’en tant que guerrier non intellectuel, non jeune, non femme et non enseignant, je ne suis pas attiré par la mouvance pacifiste qui nourrit le socialo-communisme depuis plus d’un siècle et gangrène notre nation depuis le même temps.

      • Spitoven dit :

        Être pacifique ne signifie pas tout supporter sans broncher. Ça signifie simplement ne pas recourir à la violence, qu’elle soit physique ou verbale. Ça tombe bien, puisque, entre le pouvoir qui détient la pleine-puissance militaire et la gauche qui filtre et censure les débats, elle est de toutes façons totalement inefficace actuellement.

        • Le portulan te ment dit :

          C’est exactement ce que disaient les nazis et les collabos aux résistants, sauf votre respect.
          Et Je ne crois pas confondre l’inefficacité et la contre-productivité

          • Spitoven dit :

            La différence avec la résistance, c’est qu’à l’époque le salut devait venir de l’extérieur. Aujourd’hui, il peut – et ne peut que – venir de l’intérieur.

            Ça change tout question approche.

          • Le portulan te ment dit :

            Mais il vient, de l’intérieur, de prompts renforts
            nous nous vîmes trente millions, en arrivant au porc

          • Spitoven dit :

            Qui vivra verra.

            (Vu comme c’est parti, peut-être que bien peu verront.)

          • Le portulan te ment dit :

            Mes enfants ne vivront pas sous le voile à payer la dhimme, c’est déjà ça…

  18. G.Mevennais dit :

    Oh je ne vais pas commencer à polémiquer, à chacun son opinion. Moi aussi, j’ai eu l’occasion de connaître un « certain » nombre de nord-Africains, la plupart des gens « sans histoire » et travaillant. Le problème dans l’immigration, c’est d’une part la volonté de s’intégrer, de respecter lois et culture du pays d’accueil, et c’est le nombre d’autre part .Tout le monde connait bien ces deux critères (non exhaustifs bien entendu), une immigration trop nombreuse, de plus, de culture très différente de la nôtre, ne peut, cas aggravant, en période de difficultés économiques, que dégénérer en rejet et en violence, pour le reste on peut en écrire un roman, cela ne changera rien et ne résoudra aucun problème..
    Amitiés. Gilles

    • dxdiag2 dit :

      Gilles, je pense que ce dont vous parlez est très important… et fera l’objet d’un billet entier .
      donc je ne vous répond pas immédiatement. 😉

    • Spitoven dit :

      Tout à fait. Ça dépend du désir de s’intégrer à la société française. Immigre-t-on pour devenir français ou pour rester maghrébin avec l’espoir d’un meilleur niveau de vie en France ? Parce que dans le second cas, ça ne sert à rien, surtout en ce moment.

      Mais ça, ça vaut surtout pour la première génération. Les suivantes n’ont pas le temps de se poser la question avant d’avoir obtenu la réponse. Donc autant leur donner la bonne. Si on essayait de les mettre en situation d’intégration, ça fonctionnerait peut-être mieux que de leur faire vivre leur enfance dans leur « milieu naturel reconstitué », comme si la France était un zoo et ses habitants des animaux bizarres.

      Et si vous êtes vraiment persuadés que c’est la religion qui pose problème (ce qui n’est pas mon cas), dites-vous bien que personne ne naît intrinsèquement musulman. Des jeunes chrétiens qui se détournent de la religion en entrant dans l’âge adulte, on en trouve par paquets de cent (malheureusement). C’est possible aussi avec l’Islam (même si je n’approuve pas), par la même méthode de matraquage médiatique athéisant pour plus d’efficacité, ou simplement par l’insertion culturelle. Mais c’est sûr que quelqu’un qui ne connaît rien d’autre que l’Islam pendant ses trente premières années de vie aura bien du mal à s’en défaire par la suite.

      Bref, tout problème a ses solutions. Je suis gentil, je fais l’effort de vous les donner alors qu’elles ne me plaisent pas.

      • Pakounta dit :

        Vous êtes gentil, Spitoven, mais vous nous sortez un tas de cucuteries gentillounettes qui ne veulent strictement rien dire… Il est évident, à vous lire, que vous ne connaissez strictement rien de l’islam, on a l’impression d’un jeune scout qui vient de faire sa promesse.
        Cultivez-vous (ou réfléchissez) avant de nous raconter des trucs sans queue ni tête. On perd son temps.

        • Spitoven dit :

          M’est d’avis que c’est vous qui n’êtes pas aussi bien renseigné que vous voulez bien le croire. En fait, vous devez l’être trop, à sens unique. C’est ce qu’on appelle le conditionnement par l’expérience. Avez-vous l’habitude, par exemple, d’analyser l’esprit au calme les arguments de la partie adverse à la vôtre ? Et même de les pousser au-delà de ce qu’on vous présente ?

          Et puis surtout, et je le répète, quelle que soit la réalité du problème, vous n’avez pas (et n’aurez probablement jamais en temps voulu) les moyens d’inverser le phénomène par la force, ni des arguments capables de convaincre une majorité agissante. Alors changez-en, sans nécessairement changer d’objectif, ou résignez-vous à ruminer.

          Bref, c’est quand même fou la mouvance va-t-en guerre de la droite et la gauche actuelles. Ne pas parlementer, ne rien concéder, camper sur ses positions à tout prix et privilégier le conflit. Je pense en connaître les causes, mais elles n’ont pas vraiment de rapport avec la question qui nous préoccupe ici, et quelque chose me dit que vous n’aimeriez pas les entendre.

          • dxdiag2 dit :

            « Quelque chose me dit que vous n’aimeriez pas les entendre« .
            Mais si mais si, je suis certaine que Pakounta aimerait, comme moi, que vous nous éclairiez de vos lumières. N’hesitez pas à nous faire un résumé de vos théories, car pour le moment je les trouve confuses.
            Anticapitaliste et antiraciste, plein d’indulgence pour les musulmans mais pas de gauche….j’ai cru un moment que vous étiez proche de Soral mais visiblement cela sonne comme une insulte…Je donne donc ma langue au chat.

          • Roberta Blancourt dit :

            Résumons: pas athée, pas chrétien, pas musulman, pas bouddhiste…qu’est-ce qu’il pourrait bien être ?
            Sachant qu’il nous conseille d’accepter notre sort qui a visiblement été décidé par des forces qui nous dépassent…

          • dxdiag2 dit :

            Laissons le nous en dire plus… pour le moment j’ai bien du mal à comprendre ce qu’il pense, si ce n’est qu’il est en désaccord avec absolument tout le monde..

          • Majeur dit :

            Roberta Blancourt,
            « qu’est-ce qu’il pourrait bien être ? »

            Innocent se délectantant d’une méthaphysique d’autruche.

            C’est la position préférée des muzs dans toutes discussions. Ca leur permet de couper cour.

          • Majeur dit :

            Bref,
            de couper court.

          • Majeur dit :

            Dixie: « Je donne donc ma langue au chat »

            Quoui-je…?
            Est-ce O. T. qui fait « mihaaoou »?

  19. sabrinalextra dit :

    il y avraiment des cons partout , un gros retour en arriere pour la société


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s