Déçus, encore et toujours.

Cachez ces définitions, que je ne saurais voir….

 

 

Les progressistes, après avoir été déçus par le peuple, au point de souhaiter en importer un nouveau ( en oubliant peut-être que l’essayer c’est l’adopter….définitivement), sont dorénavant déçus par les enfants.*
http://www.20minutes.fr/societe/1036020-dictionnaire-ecoliers-bourre-cliches-sexistes

Le site internet, ouvert par le Centre National de Documentation Pédagogique en septembre 2010 et intitulé  « Le dictionnaire des écoliers » partait pourtant du bon pied.

« Des dictionnaires écrits et illustrés par des écoliers », projet dont l’objectif principal était de « lutter contre l’illettrisme » , reposait sur l’idée de génie qu’une  « appropriation ludique de la langue française permet ainsi de prévenir l’illettrisme en France ».

Bon sang mais c’était bien sûr : partant du principe que l’on maîtrise ce que l’on s’approprie, que l’on s’approprie ce que l’on fait soi même, et que l’on fait soi même ce qui est ludique, il suffisait de laisser les enfants écrire eux mêmes les définitions des mots en s’amusant pour qu’ils acceptent ENFIN de les déchiffrer.
(Chose que visiblement un certain nombre refusent, têtus comme ils sont  : « ah ben moi j’veux pas lire passque c’est pas moi qu’ait écrit c’qu’on nous dit d’lire »)

Il s’agissait donc d’ « une aventure pédagogique unique : l’écriture d’un dictionnaire », et si l’on s’attendait bien entendu à ce que les définitions concoctées par les bambins soient
« toujours très proches de leurs univers ou de leur expérience »,  on ne s’attendait pas à ce que cet univers soit si décevant.

Car soudain, c’est le drame : voici que l’expérience des enfants, qui perce sous les définitions qu’ils concoctent, ne correspond pas à l’univers dont rêvent pourtant pour eux les progressistes du Ministère de la Rééducation Nationale.
Des problèmes « inacceptables » sont ainsi pointés d’un doigt sans doute rageur.
Des propos épouvantables sont tenus par les enfants qui persistent à croire qu’une femme a de la poitrine, qu’une mère est une femme qui a des enfants, et qu’un père est le mari de maman.
L’horreur absolue est atteinte lorsque certains enfants ajoutent à leurs définitions rétrogrades et passéistes des exemples inhumains :
« Ma maman fait le ménage, elle rend propre la maison » !
« Le père protège ses enfants et sa femme ».

C’est l’horreur , car soit les enfants se trompent sur ce qu’ils voient du monde, soit  c’est le monde tel qu’il se présente à eux qui persiste à être dans l’erreur.
Dans tous les cas la réalité est épouvantable et ceux qui se sont donnés comme mission d’ obtenir un monde parfait ont du pain sur la planche.

Si cette dernière tâche avait été moins ambitieuse,  sans doute aurait-on pu se contenter de retravailler un peu les définitions en classe, mais là c’en était trop et il fut donc décidé tout simplement d’arrêter l’horrible expérience.

Elle reprendra sans doute dans quelques années, après  que l’on ait effectué auprès des enfants un très gros travail de lavage de crane modification des représentations, pour qu’ils comprennent enfin que l’on attend d’eux des définitions qui tiennent un peu plus compte de ce qu’il est bon de penser et qu’ils oublient un peu le monde réel dans lequel ils vivent.

A moins que les progressistes ne réussissent vraiment à modifier le réel pour qu’il corresponde à leurs souhaits…
Un jour, peut-être obtiendront ils enfin que les gosses de 8 ans n’hésitent plus  à affirmer :

Un père : c’est le mari de papa
exemple : mon père n’est pas content parce que papa a mal repassé sa chemise.

Une femme : c’est une victime de l’oppression masculine qui est payée moins qu’un homme pour le même travail.
exemple : dis, maman, pourquoi les entreprises, elles n’embauchent pas que des femmes, pissque c’est moins cher ?

Une dame : c’est un homme qui a les couilles à l’intérieur
exemple :  oh lala, qu’est ce qu’elle est costaude, la dame du chantier

 

*Enfants dont une bonne partie sont dorénavant issus des minorités enrichissantes censées voter pour les progressistes, mais enfants décevants néanmoins, comme quoi….

Publicités

38 commentaires on “Déçus, encore et toujours.”

  1. Le portulan te ment dit :

    L’aventure des pédagogistes continue, toujours la même : on « lude », on échoue, on élude.

    Très respectueusement car vous le connaissez sûrement, je propose un lien qui traite de l’amnésie psychogène, et des conduites d’évitement. Troublant, ce rapprochement, non ? 😉

    Pour revenir au jeu de massacre du pédagogisme : demain les rats

  2. Le portulan te ment dit :

    J’ai laissé le lien sur l’amnésie psychogène en route ! 😳

  3. Aristide dit :

    Comment dit-on déjà? Ah oui : la vérité sort de la bouche des enfants. 😀
    M’est avis que ces petits problèmes de définition ne vont pas aller en s’arrangeant, au fur et à mesure que les ch’tits n’enfants d’origine culturelle certifiée enrichissante seront plus nombreux dans les classes.
    Je serais curieux de voir la tête du dictionnaire des écoliers en 2030…

  4. NOURATIN dit :

    Succulent!
    Nos amis les gens de gauche n’ont pas fini d’essuyer déceptions et larmes mais comme disait Guillaume il n’est pas nécessaire de réussir pour persévérer. Ils ont encore des trésors de stupidité à sortir pour endoctriner les petits. Par exemple la « morale laïque », ça va bien leur
    être utile, ça.
    Amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Nouratin, au moins ils nous font encore un peu rire, ceux là.
      Moi qui les ai fréquenté de près je peux vous dire qu’en live ils ne sont pas mal non plus.
      Je me souviens d’un inspecteur d’académie qui expliquait à un petit troupeau bêlant qu’il refusait d’ouvrir une classe pour enfants handicapés mentaux au prétexte que c’est la structure elle même qui crée les besoins ! (il n’a pas aimé que je lui conseille l’ouverture immédiate de nombreuses classes préparatoires aux grandes écoles pour que le niveau remonte de lui même).
      Eh!…. mais finalement j’étais nauséabonde avant même de l’être ! 😉

  5. Martel dit :

    Ah les petits cons! Des années qu’on s’escrime à leur expliquer la vie qu’on veut, et ils s’obstinent à nous réciter la vie qu’ils voient. C’est dommage qu’on proscrit les claques aux fesses dans nos principes d’éducation progressiste, sinon… Faudrait peut-être qu’on revoit ça d’ailleurs…

    • dxdiag2 dit :

      😀
      Oui, il va falloir sévir.
      Les punitions corporelles sont trop corrélées heures les plus sombres…mais on pourrait proposer de faire la liste des enfants qui ne sont pas choqués que maman repasse pendant que papa monte des étagères et afficher ça dans l’entrée de l’école pour leur faire honte. Ces petits réacs rentreraient vite dans le rang…ou apprendraient à la fermer.

  6. Pangloss dit :

    J’avais vu ça. Et ça m’a bien fait rire. Raconté par vous, c’est encore plus drôle.
    J’imagine le cri déchirant poussé par les pédagogistes: « Caramba! Encore raté! »

  7. J’avais, en son temps, pensé faire un billet sur ce fameux dico… et certaines des « perles » que j’y avais trouvé. Et puis la flemme…
    Mais le voilà « conservateur-arriéré » aux yeux de la bande à Peillon ! Aristide voudrait voir la version 2030… Mais mon pauvre, il n’y en aura pas ! (ah ! si : rien que des reprises ânonnées des sourates…)

    • dxdiag2 dit :

      Ah mince j’ai raté ça : il devait y avoir de bien jolies définitions bien citoyennes dans ce dico des petits nenfants : mais ils ont tout jeté avec l’eau du bain.
      Que voulez vous ces gens ont le sens de la perfection.

    • Aristide dit :

      Allons, allons, vous n’imaginez pas tout ce que ces nouveaux venus si enrichissants peuvent faire pour nous.
      Que diriez-vous par exemple d’une version nouvelle de nos bonnes vieilles chansons, comme « J’ai la sourate qui se dilate »?

      Bon, d’accord, je sors 🙄

      • Cretinus Alpestris dit :

        « J’ai le coran qui se détend.
        La fatwa qui remonte là.
        Le minaret qui est trop laid.
        Et l’imam qui est polygame. »

  8. Cretinus Alpestris dit :

    Voilà.

    On veut candidement lutter contre l’illettrisme et on se retrouve avec un gros retour de réel dans sa face.

    Il va vraiment falloir faire preuve de plus d’imagination délirante pour cultiver ces rejetons de sauvages qui croient encore que les femme s’occupent des tâches ménagères.

    C’est pas gagné.

    • dxdiag2 dit :

      Ce qui est surtout choquant c’est qu’ils pensent que « sans papa maman ne pourrait pas avoir d’enfants » ! Et la parthénogenèse, hein, bande de sales moutards ?

      ps : il faut vous faire vacciner contre la rage si vous retournez commenter chez Didier Goux… (mais putain il peut pas l’attacher son bichon !) 😉

      • Cretinus Alpestris dit :

        Bah, je ne compte plus les rappels antirabiques… Faut dire que j’adore les bêtes : bouvier bernois, montagne des pyrénées, border collie, etc…

        Mais les progressistes qui pincent les mollets, c’est pas possib’… Je préfère fuir courageusement !

  9. kobus van cleef dit :

    perso, j’ai adoré la définition « une dame, c’est un homme qui a les couilles à l’intérieur »

    parfois aussi y a les poils à l’intérieur des couilles qui sont à l’intérieur , le kyste dermoïde l’ovaire , par exemple

    et je retiens l’idée d’afficher le nom des gosses pas choqués par le fait que les pères ( parent1?) montent les étagères pendant que les mères (parent2) repassent les chemises….

    genre affiche rouge….

    libé avait fait ça très bien il y a un mois ou deux avec les réacs

    l’idée peut resservir

    • dxdiag2 dit :

      « parfois aussi y a les poils à l’intérieur des couilles qui sont à l’intérieur , le kyste dermoïde l’ovaire , par exemple » 😆 c’est carrément Superman !

  10. opritchnik dit :

    Grâce à vous et à cet article, je viens de comprendre que je suis sexiste. Pour moi jusque là être sexiste, c était penser ou se comporter comme si les femmes étaient des êtres inférieurs alors que non, il suffit juste de penser que les femmes diffèrent, notamment par leur pilosité, des hommes pour être un vilain qui n’a rien compris aux évolutions nécessaires au progrès de l humanité boboïde. La même évolution que celle du mot racisme. Malgré ma douche quotidienne je me sens de plus en plus nauséabond …

    • dxdiag2 dit :

      Les définitions du sexisme du racisme et de l’homophobie ont tellement évolué que je me demande s’il restera bientôt encore quelqu’un qui pourra éviter l’étiquette.
      La bienpensance s’effondrera sous son propre poids à mon avis.

      • opritchnik dit :

        Logiquement oui, mais on arrive de nos jours à tirer l absurde jusqu à de telles extrémités, qui me semblaient tout à fait fantaisistes, que je suis un peu moins optimiste que vous.

  11. pierre dit :

    Que la gauche et ses idéologues se prennent ce billet en pleine gueule!
    Pardonnez ma grossièreté, mais j’ignorais l’existence de ce dictionnaire, et vous ai suivi à la lettre dans votre raisonnement. Et bien entendu que je trouve également cette idée géniale. Au début je n’avais pas saisi l’ironie de vos commentaires sur les définitions, car à l’évidence les réponses des enfants étaient tout à fait classiques et ne me dérangeaient pas du tout. J’ai compris que vous vous étiez mise à la place du bien pensant pour qui la banalité de ces réponses ne peut plaire en raison de la nouvelle France qu’ils veulent nous imposer.
    Et quelle ignominie d’oublier que papa en…. papa, ou que maman brou… maman.

    Ma théorie est que ce dictionnaire ne réapparaîtra pas sur le web, car une fois qu’ils auront installé et reconnu l’horreur de cette nouvelle réalité, on devra subir et taire ces nouveaux faits. Et oui, le bien pensant s’adapte. C’est comme avec le plan Gallois. Au début on fustige, puis quand dans les salons parisiens ça commence à jaser, alors on accrédite un truc qu’on a refusé en bloc 3 jours avant. Là, c’est pareil, on va nous amener une réalité, mais qu’on n’évoquera pas car sur le papier, car ils finiront par reconnaître tout de même que ça craint.

    Très bon billet!

    • dxdiag2 dit :

      merci Pierre.
      Je doute que les gauchistes se prennent vraiment le billet en pleine gueule, j’ai l’impression qu’ils évitent carrément mon blog.
      Il faudrait peut-être que j’aille mettre des coms sur Marianne2 comme je le faisais autrefois pour en faire venir.

      • sylvested19 dit :

        Surtout pas malheureuse! ne gaspillez pas votre énergie et votre joli brin de plume avec des gens qui nient le réel et se complaisent dans leurs idéologies morbides.
        Souvenez-vous de ce que disait Saint Vincent de Paul à ses ouailles:
        – Ils vous reprocheront toujours le pain que vous leur donnez!…
        Car il est dans la nature humaine de haïr celui ( ou celle) qui démystifie les impostures idéologiques et détruit les fausses certitudes.
        Ils ne faut pas donner de la confiture aux cochons, ces cons là seraient capables de vous mordre la main…

  12. pierre dit :

    Je reviens vers vous Dixie, il semblerait que le Marché de Noël d’Amiens s’appellera désormais le Marché d’Hiver.
    Vous devinez pourquoi je suppose…

  13. sylvestred19 dit :

    Les « péda-gogues » de l’éducation anti-nationale sont en train de formater la jeunesse de ce pays
    à vivre dans une société située a mi-chemin entre 1984 et Ubu roi.
    Comment des parents ( père et mère, pas maman et tata ou papa et tonton ) peuvent-ils accepter une telle ignominie pour leurs enfants, qui fera d’eux des esclaves?

  14. Julie dit :

    Euh… Si mes enfants ne voient en moi que la ménagère, je leur fais une tête.

    Tenez : un sujet sur lequel nous serons + d’accord. http://tempsreel.nouvelobs.com/off-de-l-obs/20121031.OBS7669/info-obs-quand-le-qatar-se-mele-du-programme-des-lycees-francais.html?xtor=RSS-17

    Je relève les copies dans une heure

    • dxdiag2 dit :

      Oh mais Julie, on peut être féministe et trouver ridicule la dramatisation qu’il y a eu autour de cette affaire. Regardez les titres des journaux progressistes, leur indignation devant les définitions  » d’un autre âge », c’est cela qui me semble démesuré. On a le droit de regretter que dans de nombreuses familles, ce soit encore la mère qui repasse ou qui fait la cuisine (quoique personnellement je préfère ces activités à d’autres que j’abandonne à mon mari ;))…mais en faire un scandale, s’indigner, stopper le projet comme si les enfants avaient dit des horreurs sur les femmes ! On est bien dans le même délire que celui des antiracistes…

  15. Julie dit :

    Mouais… J’en vois quelques-uns qui aimeraient bien le retour pur et simple au foyer.)-

    …Par exemple, les Qataris, qui viennent se mêler de programmes francophones. J’insiste pour que vous lisiez cet article

    • dxdiag2 dit :

      Oui, j’avais lu. Et apprécié^^ :
      J’aime particulièrement ce passage ;
      « Pour s’être plainte de cette censure auprès des autorités françaises, la Mission va être contrainte de plier bagage fin décembre. »
      Je pense que c’est une bonne méthode pour empêcher que la prochaine fois on ose se dire mécontents d’eux. C’est vraiment leur façon de faire, à tous ces musulmans, et ça fonctionne pas mal. 👿


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s