A la traque de la racine des origines de la bête immonde.

Un billet triste et qui casse l’ambiance, voilà ce que je vous propose aujourd’hui.
Vous êtes prévenus. Ne venez pas vous plaindre.

Je savais que les racines du piège mortel dans lequel nous somme englués était profond.
Mais c’est une chose de le savoir et c’en est une autre de regarder le piège être mis en place,  d’assister au marquage sadique de quelques têtes blanches sur lesquelles un intervenant mielleux imprime le signe d’infamie, feignant de croire avoir déniché dans les cerveaux d’écoliers blancs la racine de l’origine du mal, de la bête immonde.
Lors d’une promenade bloguesque, je suis tombée sur une vidéo mise en ligne par Xyr qui, en plus de ses articles souvent remarquables, met des documents en haut à droite de sa page d’accueil.
Cette vidéo date des années 60.
Cette vidéo « m’a tuer ».
Car cette traque de « la racine des origines de la bête immonde » est à la racine des origines de la haine de soi.

Je ne me souviens plus bien de cette époque, parce que j’étais très petite, mais j’étais déjà née, et le noir et blanc du documentaire me rappelle la vieille télé de ma grand mère, à l’époque où j’applaudissais les yéyés en lançant un peu de purée au beurre depuis ma chaise haute.
Autant dire que les petits garçons que l’on voit là, interrogés dans le documentaire, ont pour moi quelque chose d’à la fois familier et lointain qui m’attriste, un peu comme les films avec Lino Ventura.

Vous verrez dans cette vidéo des petits enfants des années 60 qui sont invités à s’exprimer sur les races blanches et noires.
Vous verrez comme ils reconnaissent, sous la pression d’un interrogatoire doucereux mais insistant,  qu’ils sont heureux d’être blancs.
Vous verrez comme on leur fait « avouer »qu’ils ne préféreraient PAS être noirs.
Vous verrez comme ces gosses d’une dizaine d’années comprennent sans que personne ne leur explique que l’être humain a besoin, pour être heureux, de faire partie d’un groupe ET que ce sentiment de faire partie d’un groupe nécessite que le groupe lui même vous identifie en tant que membre du groupe.
Vous verrez comment ces petits blancs qui  « avouent » être heureux de leur blancheur, sont capables d’imaginer qu’au milieu des noirs, on puisse préférer être noir, prouvant qu’ils ont, déjà, la notion de relativité et les capacités de se mettre à la place de l’autre.
Vous verrez comment cela ne suffit pas à satisfaire le gentil sadique qui les accule contre le mur de leur innocence, et comme la gène est visible chez ces petits gamins qui sentent que leur réponse sincère n’est pas la bonne mais ne savent pas ce qu’ils devraient dire pour que ce soit bien.
Le petit blanc dit « j’aime mieux être blanc mais….. quand j’suis dans une école et qu’les autres sont noirs j’aime mieux être noir, s’ils étaient blancs j’aimerai mieux être blanc » et cette réponse ne suffit PAS à le dédouaner !!!
Les enfant n’ont pas BIEN répondu, la conclusion terrible tombe comme une condamnation:
« De ces déclarations candides à l’horreur de camps de la mort il n’y a pas si loin qu’on pourrait le penser ».
C’est à vomir.

J’ai d’autant plus mal supporté de voir ce spectacle, que par une sorte d’effet madeleine-de-Proust, une petite anecdote oubliée de mon enfance m’est revenue :
Lorsque j’avais cinq ans mes parents profs, ont pendant quelques semaines envisagés un départ en « coopération ». Pour m’y préparer ils m’avaient parlé de l’Afrique et je me souviens du moment de panique que j’ai eu.
J’ai demandé si mes camarades de classe seraient tous noirs et on m’a dit que oui
J’ai demandé si la maitresse aussi serait noire, et on m’a dit que oui.
Mais alors, alors….tout le monde va me trouver moche,  ai je pleuré. (oui, c’est des trucs de fille, je sais).

J’étais déjà dans l’empire du mal….
Alors vous comprendrez bien que les petits garçons de cette vidéo sont mes frères.

Cette vidéo est horrible.

Le pire du pire étant que  dorénavant les petits blancs savent sans doute ce qu’il faut répondre.
Ils connaissent la seule formulation qui peut  satisfaire ceux qui les interrogent, la seule réponse que des salauds attendent au prétexte qu’alors, ils auront réussit à déraciner la bête,  et que je suis si triste de voir que parfois ils obtiennent :
« je suis blanc et je regrette de l’être parce que les blancs sont des ordures. »

Accrochez vous :

Publicités

58 commentaires on “A la traque de la racine des origines de la bête immonde.”

  1. Obsédé Textuel dit :

    Remarquable article chère Dixie, d’une profondeur plus importante qu’il n’y parait.
    Je suis sûr que ce sujet-là devait mijoter depuis longtemps en vous avant de décider à l’écrire…

    Je me bornerai à relever la manipulation odieuse de l’affectif de ces petits enfants par le questionneur adulte. Il a eu tout le temps de préparer ses questions, pas ces enfants pour leurs réponses.

    A l’âge de 5 ans nous sommes obligés de préférer la couleur blanche à la noire. Tout autour de nous y concourt sans qu’il soit question de racisme.
    – Le noir c’est d’abord la couleur du deuil, celle des nuages annonçant l’orage qui leur fait tant peur, la couleur de la nuit et de ses cauchemars, cellle des sorcières des contes et de la fée Carabosse….
    La publicité vante les lessives qui lavent plus blanc, la saleté à combattre sur les sols, les vêtements, l’électro ménager…. ce sont toujours des traces noires, la beauté des paysages enneigés, les Noëls (qui annoncent le Père Noël tant attendu) forcément blancs en Europe puisque c’est l’hiver, la lumière du jour, les robes blanches des belles Mariées dont la photo de leur mère trône sur la commode, les cheveux blancs distinctifs de Mémé et Pépé adorés de leur petits enfants, la crème chantilly qui fait foisonner les desserts attire tous les yeux.
    Même ceux des enfants noirs !

    Au fond il y a une sagesse intuitive chez ces enfants. C’est mieux quand dans une classe tous leurs enfants sont blancs ou tous noirs; bizarre, çà coincide avec le niveau général des scolarités.
    Donc chacun chez soi, les Noirs en Afrique, les Blancs en Europe !
    On y viendra….

    • dxdiag2 dit :

      Merci pour l’appréciation, cher OT. En fait ça fait un moment que je suis un peu sortie de ma monomaniaquerie muzophobique ( oui…. euh…. en fait, seulement un tout petit peu 😉 ) et que le fameux combat des « antiracistes » contre les blancs est devenu ma deuxième grosse épine dans le pied. Il y a eu plusieurs articles et vidéos qui m’ont choquée mais celle là m’a particulièrement scandalisée, peinée, et donc déclenchée…
      Votre remarque sur la couleur blanche est très juste : l’espèce de « prof » le sait lui même, il oriente une de ses questions dans ce sens « est ce que tu trouves que ça fait propre, le blanc »?
      Que répondre ? que ça fait  » dégueu et cradouille, le blanc « ????

  2. Pangloss dit :

    Même en m’accrochant, ça ne passe pas. Un truc qui donne envie de mordre ou de se flinguer.

  3. Charles Robert dit :

    L’intervenant mielleux à la voix de pédophile et ses complices auraient pu nous faire entendre la réponse aux mêmes questions d’ enfants moins clairs de peau, ou bien(je ne suis pas Suisse) traiter du besoin de faire partie d’un groupe et d’être identifié comme tel en parlant aussi de gros et de minces, de petits et de grands, s’ils avaient eu une once d’honnêteté intellectuelle.
    Je ne suis pas encore assez haineux au point d’exiger de sa descendance, qu’elle se repente pour le mal que lui et ses complices nous ont fait, mais j’y travaille.
    Et vous me mettrez un Cognac, s’il vous plait.

    • dxdiag2 dit :

      Une once d’honnêteté intellectuelle : oui, c’est tout ce qu’on leur demande et c’est encore trop.
      Je me demande qui a fait ce reportage. Je n’arrive pas à trouver d’informations sur cette vidéo mais je parie qu’elle fait partie d’une série.

      Puisque vous parlez des autres différences, il me semble que des enfants sans handicap auraient également dit qu’ils étaient heureux de ne pas en avoir, mais qu’à la différence de cette histoire raciale ils n’auraient jamais imaginé qu’ils pourraient souhaiter être paralysés des deux jambes au cas où ils vivraient avec des paralytiques…cette vidéo prouve que les enfants n’ont PAS d’a priori racistes.

      (qu’on puisse avoir des questionnements et des a postériori est un autre sujet).

      PS : monsieur est servi.

  4. dominique dit :

    Les copains de mon fils, en CM1, lui disent qu’ils n’iront pas au collège public du quartier parce qu’il y a « trop d’arabes » (je cite). Ils ne viennent pourtant pas de milieux particulièrement propices au développement de la bête immonde; simplement de la classe « moyenne sup » blanche urbaine. Ce ne sont pas des monstres: simplement des gosses « normaux ».
    Ça n’empêche pas que, interrogés par le gentil monsieur de la video, ils tiendraient peut-être des propos politiquement corrects: la situation actuelle développe une forme de schizophrénie: il y a ce que l’on voit, ce que l’on ressent, et ce que l’on dit parce qu’on sait qu’il faut le dire.

    • dxdiag2 dit :

      Vous avez raison. ( et ça me remonte un peu le moral, en fait) : les enfants de nos jours sauraient quelle est la réponse attendue …sans forcément y adhérer.
      Après tout un petit allemand de l’est aurait su qu’il devait dire à l’école que le communisme était le meilleur système… quand bien même il aurait entendu ses parents espérer la chute du mur.

      • Louve Normande dit :

        J’ai un de mes neveux (12 ans) qui ne doit pas avoir plus de 1 ou 2 cpf dans son collège de province…. et pourtant…. il nous a dit : « je les déteste » ! Il est vrai que ses parents, sa grand-mère lui montrons bien la vérité sur eux ! Mais nous lui disons bien de ne PAS le dit devant tout le monde (profs, autres élèves, inconnus, etc) !

  5. Ø dit :

    Ca alors…
    Peu de temps avant de vous lire, il y avait ceci sur mon mur FB

    http://goo.gl/DnJlW

  6. Pangloss dit :

    Il aurait dû interroger Michael Jackson.

    • dxdiag2 dit :

      Je crois que cette obsession de l’éclaircissement de la peau est considérée par certains noirs comme une preuve de plus de notre racisme.

      • grandpas dit :

        dxdiag, si les femmes noires s’éclaircissent la visage, il s’agit simplement de sociétè car être clair signifie qu’ elle ne vont pas aux champs, il en était de même dans l’ancienne Egypte où les femmes nobles vivaient dans des palais et donc étaient riches et avec beaucoup de serviteurs.

        Je m’ amuse beaucoup du regard de certaines femmes très noires qui regardent mes filles avec méchanceté si elles pouvaient les écorchaient vives, elle le feraient..

        Côté regard mon aînée en autant a leurs revendre, on s’amuse comme on peut.

        • dxdiag2 dit :

          Oui bien sûr, le bronzage, considéré comme vulgaire lorsque les « pauvres » travaillaient à l’extérieur est devenu à la mode lorsque les ouvriers palissaient dans les usines.
          Ceci dit, justement, le fait que la peau claire soit recherchée par certains noirs prouve qu’ils font du blanc une sorte de modèle…ce qui est ensuite reproché aux blancs par d’autres noirs (ou parfois par les mêmes car les gens sont fous)

  7. Zoê dit :

    Ce qui serait excellent, ce serait de retrouver les petits enfants de l’époque et de les interviewer…
    mais zaucun journaliste ne le fera, d’abord ça coûterait trop cher, pis, quelle idée saugrenue, pis ça serait pas porteur « mais dans quelle émission on passe ça ? » (en 2e partie de soirée, voire 3e ?), pis ce serait peut-être pas le résultat attendu…

  8. El Desdichado dit :

    Ouch, c’est puissamment breivikogène, ce truc !

  9. Aristide dit :

    Rassurez-vous Dixie, les enfants sont bien plus solides et la propagande bien moins efficace que vous ne semblez le penser (dans un moment de découragement je suppose).
    Si je vous disais qu’on m’a fait à peu près le même coup qu’à ces enfants, mais « à la maison » et pendant des années?
    Pourtant tout va très bien pour moi, merci, et quand à mes opinions… vous savez quel affreux je suis.
    Donc pas d’affolement. The kids are alright.
    Ce qui n’empêche pas que le type qui fait l’interview mériterait de se faire enfoncer un koala enragé dans le fondement à grand coups de masse.

    • Obsédé Textuel dit :

       » mériterait de se faire enfoncer un koala enragé dans le fondement à grand coups de masse »

      Slurp !
      Oh vouiiii !!!
      Comme vous êtes délicieusement pervers mon petit garçon…

    • dxdiag2 dit :

      NOOOOOOON pitié, pas un pauv’petit koala !!!!!!! Ici vous êtes chez une espèce de mémère à son chachat, une spa-girl, une semivégétarienne.

      Vous avez résisté, oui, mais au prix d’un long travail intellectuel de  » déconstruction » que tout le monde n’est pas apte à faire.
      Bon, la bonne nouvelle reste que pour ceux qui ne fourniraient pas cet effort de réflexion, les racaillomuz vont les aider eux mêmes à cheminer.

  10. grandpas dit :

    J’ ai tenu 1 minute 12 secondes à ce moment précis une envie de scier le cou au gros crétin qui pose les questions m’est venue en tête et comme en plus je suis un garçon civilisé, je me serais arrêté entre chaque coup pour qu’il puisse encore exprimer ses demandes idiotes à ma petite personne.

    Une amie de mon épouse lui disait que les chiards dans les crèches s’insultaient copieusement de tous les noms d’oiseaux qu’ils peuvent entendre sur les différentes races de cette merveilleuse planète.

    Dernièrement j’avais une discussion avec une charmante caissière d’origine tunisienne qui me dit que si français de souche désirait l’épousait, il devrait se convertir à religion d’amour de tolérance et de paix.

    Je lui ai demandé pourquoi ne ferait elle pas le chemin inverse, réponse: « Quand on aime une femme , on lui accorde tout. » ; mais c’est vrai qu’ est ce que je peux être con, si elle ne change pas de religion , c’est par amour, ben voyons.

    J’ai beaucoup aimé la question du pervers sur les indiens car quand j’étais petit je voulais être Géronimo, il en serait resté muet et même que ds années plus tard, je serais bien vu en Chevalier Jaguar de l’ empire aztèque.

    Est il encore vivant le Tenardier de lu reportage, si oui on pourrait lui rendre une visite de courtoisie.

    • Obsédé Textuel dit :

      « Quand on aime une femme , on lui accorde tout. »

      Ben dis donc, elle va attendre longtemps celle là avant de se faire trombiner à la régulière !
      Avec un mental aussi arriéré qu’elle retourne à Tataouine. En France question galipettes, on est plutôt progressiste.

      • grandpas dit :

        Je ne pense pas que la gaudriole soit sa principale occupation, elle voulait simplement dire que tout enfant né d’un mécréant et d’une musulmane doit être musulman et comme c’est le mâle qui est le maître, le mari doit se convertir.

        Quant à retourner à Tataouine, faut pas rêver , le devoir de tout musulman est Dar El Islam.

    • dxdiag2 dit :

      Vous étiez du coté des indiens Grandpas ?
      Moi ils me terrifiaient avec ces histoires de fourmis rouges qui dévoraient des mecs vivants…je croyais tout ce qu’on me racontait.

      • vryko dit :

        Alors que les mecs-et surtout nanas-dévoré(e) par les fourmis avec du miel pour les attirer ce sont les Africains (Dahomey ou Mali si mes souvenirs sont exacts). Mais faut pas en parler, c’est nauséabond, stigmatisant et ce serait faire des amalgames nous rappelant de vilains blancs à costumes noirs…

      • grandpas dit :

        Oui mais moi madame, j’ai lu Lucky Luke mais depuis que j’ai aussi lu  » L’empire comanche » mon regard a un peu changé.

    • El Desdichado dit :

      Tiens, vous aussi ? Gamin, j’avais lu les mémoires de Géronimo. Il me fascinait, ça a été un de mes héros d’enfance. Je serais probablement plus critique envers le personnage aujourd’hui, mais je pense que ça trahissait déjà chez moi des penchants réacs.

  11. carine005 dit :

    Quelle cruauté !
    Je parlais à la fois du pédophile raciste et d’Aristide (sans toutefois les confondre 😆 )

  12. Boutros dit :

    Et ce bombardement, ce bourrage, cette culpabilisation durent depuis plus de cinquante ans : les artilleurs pédagogiques, médiatiques et politiques s’en donnent à coeur joie notamment sur la période « formatrice », l’enfance/adolescence.
    D’où la question primordiale : comment se fait-il qu’il y ait encore des survivants ?

    • Obsédé Textuel dit :

      « D’où la question primordiale : comment se fait-il qu’il y ait encore des survivants ? »

      Très bonne question !
      Il y a des survivants tout simplement parce qu’on n’endoctrine pas les gens. Du moins sans leur consentement tacite au minimum.
      La soif de liberté sera toujours la plus forte parce qu’elle s’appuie sur un besoin de l’homme.
      L’exemple le plus frappant est celui de l’URSS qui s’est effondré malgré un appareil d’Etat, des polices politiques, des camps de torture et des emprisonnements de longue durée sans raison, des assassinats, des déportations de populations, des famines, des rideaux de fer….

      A la base une propagande c’est une croyance, et seulement une croyance, qu’on va influencer les idées de l’autre.

      On ne peut changer d’idée que si l’on y consent soi même. On peut être convaincu par autrui mais seulement à la marge. L’influence d’un tiers n’existe que lorsque le doute s’est installé dans la posture de base.

      • Majeur dit :

        « On quitte difficilement une vieille habitude; et nul ne se laisse volontiers conduire au delà de ce qu’il voit. » L’Imitation de Jésus Christ. XIVème siècle.

        Votre conclusion résonne singulièrement avec ce passage lu ce matin.

    • vryko dit :

      Y’a un truc terrible qui devrait être interdit parce qu’il brise toutes les idéologies : La réalité. C’est affreux. On en vient même à se poser des questions sur les races qui n’existent pas et qui sont toutes égales. J’vous jure, ça devrait pas exister, ça casse tout le « Vivre ensemble ».

      Même en rééduquant les gens, ça risque de leur revenir dans la gueule comme un boomerang.

      • Louve Normande dit :

        Dans ma famille, nous en sommes arrivés à TOUT mettre en doute ! La moindre chose qui vienne des médias ou des politiques est pour nous forcément « mal » et « mensonger » !!!
        Nous respectons leurs lois iniques mais nous ne les suivrons plus JAMAIS !

  13. Patsy dit :

    Et voilà que l’on nous rejoue le même scénario avec le « mariage pour tous »,et les idées ahurissantes de Nadjat VB:apprendre la tolérance aux enfants en les faisant participer à des jeux de rôle dans lesquels ils prendront la place d’homos ou transexuels,et ceci dans le cadre de l’école.Je cauchemarde,j’ai l’impression qu’on nous prépare le « Meilleur des Mondes »

  14. Sylvestred19 dit :

    Cette vidéo abjecte démontre cependant que le piège à cons dans lequel nous sommes enfermé actuellement, a été minutieusement réfléchi et organisé de longue date ( dès les années 20), rien n’a été laissé au hasard et tout est verrouillé:
    – Lois scélérates entravant la liberté d’expression et rétablissant le délit d’opinion.
    – Associations anti-racistes (sic) haïssant le peuple français et travaillant à le faire disparaître, dotées du pouvoir exorbitant de poursuivre en justice tout esprit libre démystifiant leurs entreprises charlatanesques d’escroqueries internationales.
    – Collabos à tous les postes stratégiques de la société; magistrature, administrations, médias, éducation; effectuant un double travail de sape et de délation; en cheville avec les associations crapuleuses citées ci-dessus.
    – Fausse démocratie et système politique fermé ou l’on retrouve toujours les mêmes imposteurs et escrocs d’élections en élections, de gouvernement en gouvernement; quand on les jettent dehors par la porte, ils reviennent par la fenêtre…
    Et voilà; les cafards des médias, subventionnés par les contribuables, font encore dire que la blogosphère cultive la paranoïa, la théorie du complot, les peurs irrationnelles et surtout, crime imprescriptible, la haine de l’autre…

    • Obsédé Textuel dit :

      Reconnaissons aussi une responsabilité majeure des Français: celle de la couleur de leur bulletin de vote.
      Dans ce pays il y a tout de même une grande offre politique…. pour l’instant.
      Or depuis des décennies je constate qu’au soir de chaque scrutin, la grande majorité des suffrage va s’agglutiner sous la bannière UMPS.
      On peut se tromper une fois ou deux, mais pas tout le temps. Ou alors c’est un souhait assumé. Donc il ne faut pas se plaindre des conséquences.

      Les différentes offres souverainistes de gauche ou de droite ont toutes échoués.

      Si vous vous mettez à la place d’un politicien, de gauche comme de droite, et que vous avez favorisé l’invasion migratoire, l’endettement, l’assistanat durant votre dernier mandat; se voir réélu est pour lui une approbation de sa politique.
      Pourquoi voulez vous qu’il en change ?

      • Sylvestred19 dit :

        Le fait que l’UMP- PS attirent à eux la majorité des bulletins de votes exprimés lors des élections s’explique :

        -D’une part par l’efficacité de la propagande incessante dont ils bénéficient dans les médias.

        – D’autre part par la force d’un mécanisme psychologique qui s’appelle la preuve sociale qui fait que nous avons tous tendance à calquer nos opinions, notre mode vestimentaire, nos loisirs, etc… sur le groupe social auquel nous appartenons ou nous souhaitons donner l’impression aux autres que nous appartenons.
        ( voir, par exemple, l’explosion du nombre de personnes, jeunes ou moins jeunes se faisant tatouer sans comprendre la signification originelle du tatouage, qui est avant tout un signe d’appartenance ethnique.)

        Il en est de même dans le secret des isoloirs, nous continuons à être politiquement correct car le désir d’appartenance sociale est plus fort que les convictions personnelles.

        Ensuite, je ne peux pas me mettre à la place d’un politicien, de droite ou de gauche, ( c’est la même chose) c’est une impossibilité idéologique ( nous avons tous nos propres limites).

        Enfin, pour finir, ce que je veux n’est pas que des politiciens immigrationnistes , inféodés à la finance internationale et foncièrement médiocres, changent de politiques ou de morale ou d’idéologies, non!
        Ce à quoi j’aspire c’est de les virer physiquement des postes qu’ils occupent avec leurs « coachs en communications » ( en français dans le texte, des propagandistes) et leur thuriféraires dans les médias. ( en français dans le texte des buceurs de sites)
        Le staff au complet!!

        • dxdiag2 dit :

          Je suis de votre avis Sylvestred sur l’importance des mécanismes psychologiques : ils expliquent à eux seuls bien des comportements qui peuvent sembler contradictoires.
          C’est d’ailleurs parce qu’ils le savent que nos élites utilisent autant la diabolisation de ceux qui les contredisent : parce que ça marche.

  15. Spitoven dit :

    Pour une fois, je suis d’accord à 100% avec votre article. Pas avec tous les commentaires, mais avec l’article, oui.

  16. Armand Vilardier dit :

    A propos des racines du mal… (attention billet nauséabond)
    N’oublions pas que les camps de concentration ont été mis en place de façon massive par Lénine et par Trotsky bien 15 avant les années 30. Je rappelle que Marx, Lénine et Trotsky sont juifs. Entre Lénine et Trostky, un point de désaccord: l’un voulait étendre la révolution tout de suite après 1917 et l’autre voulait fortifier le communisme avant de passer à l’attaque. C’est dans ce contexte qu’est née la « bête immonde ». Voila des juifs qui font la révolution en Russie, ne place que des juifs à la tête du parti, utilisent massivement les camps de concentration, détruise la capacité des russes à lire leur livre en supprimant des lettre dans l’alphabet et par dessus tout menacent d’agresser les autres pays européens. Bon eh bien les allemand se sont senti en danger mortel et ont déporté les juifs en Pologne. Solution radicale mais voila quand un peuple commence à en exterminer un autre et à vouloir détruire sa culture, ça ne vous attire pas la sympathie. Ce que je voulait dire c’est que la cause des années 30 et de la betimonde est bien connue. Le fait de taire un élément important de la cause ne permet pas de comprendre la conséquence et donc on invente la théorie du mal absolu, de la bete immonde. Par ailleurs les massacre se font aussi depuis des l’origine de l’humanité dans tous les autre pays du monde, pas qu’en Europe. Mais la aussi, puisque l’on ne parle que des européens, on a l’impression qu’ils sont les seul à être cruel.
    Et je dis bien déporté. Il suffit de lire les estimation des juifs avant la guerre: 6 million, ce chiffre revient des centaines de fois il suffit d’aller voir les archive. Et les estimation après: un peu moins de 6 million. le différentiel est au maximum de 500 000. Mais voila il a fallut exagérer. D’ailleurs, la loi du communiste Gayssot a été faite en urgence suite à la chute du mur, maintenant que l’on ne pouvait plus nier, il fallait absolument dire que les méchant que l’on a réussit à faire passer pour de droite était plus méchant que les méchant de gauche. D’ailleurs pour la petite histoire, le révisionniste à la base était un truc d’historien de gauche car il était évident que le nazisme avait plus avoir avec la gauche que la droite. Le plus grand journal de gauche ne titrait-t-il pas alors pendant la guerre: « Camarade les nazis sont des socialistes en uniforme, sabotez l’armée française » ?

    • dxdiag2 dit :

      Vous m’en apprenez, je ne connais à peu près rien à ces histoires !
      Mais vous me donnez envie d’en apprendre un peu plus la dessus.

      • Pakounta dit :

        Si vous êtes anglophone, vous pouvez toujours regarder cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=HhFRGDyX48c
        Et vous documenter sur ce Benjamin Freedman, qui a l’intérêt majeur de connaître nos maîtres de l’intérieur, puisqu’il en a fait partie.
        Sinon, toujours en anglais, vous pouvez regarder ce blog (http://irishsavant.blogspot.fr/), très pertinent et très richement commenté avec des tas de liens très éclairants. Suivez notamment les commentaires de Uncle Nasty (et pas ceux de nastiestuncle). Tout un petit monde blanc qui ne marche pas…

        • dxdiag2 dit :

          Merci mille fois Pakounta, je n’ai pas encore vu la vidéo mais je viens de passer plus d’une heure sur le blog irlandais et c’est vraiment ma  » tasse de thé ». En plus j’adore son humour…je le mets dans la roll.
          Son article sur « les jews » est parfait ( je suis entièrement de son avis mais c’est la première fois que je vois ce que je pense sur ce sujet exprimé de manière aussi claire )
          http://irishsavant.blogspot.fr/2010/12/our-most-improtant-issue-relations-with.html

          • Pakounta dit :

            Content de vous avoir été utile. Moi aussi, tombé sur ce blog un peu par hasard, c’est après avoir lu le papier que vous mettez en lien que j’en ai fait une référence incontournable. C’est très long de piocher dans les coms, mais c’est extrêmement riche. Vous aimerez sûrement Uncle Nasty et Shaunantijihad…

          • Pakounta dit :

            Et je vois que vous avez donné à votre lien l’appellation Uncle Nasty. C’est peut-être volontaire, vous avez vos raisons, mais l’oncle en question n’est que l’un des commentateurs vedette. Le blog, c’est Irish Savant.

          • dxdiag2 dit :

            Mince, j’aimais bien le pseudo « Uncle nasty » . J’ai à peine jeté un œil sur les coms, par manque de temps …je croyais que c’était le blogueur (ça lui allait bien) 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s