Les billets non écrits de la semaine.

 

tire bouchon cochon

Je commence l’année en retard. Désolée.

Oui, nous sommes déjà le 6 janvier et ce blog est resté bloqué à la date du 15 décembre.

J’ai eu l’excuse d’être  sans internet et qu’ensuite la connexion soit  en panne, mais depuis quelques jours c’est en fait moi même qui étais en panne de blog.

Je ne saurai expliquer pourquoi si ce n’est qu’il ne s’agissait ni de désintérêt ni de découragement, mais d’une sorte de flemme, de procrastination, d’un état éveillé mais semi passif qui m’a permis de lire les blogs des autres, ces derniers jours, mais qui ne me permettait ni de commenter, ni encore moins de nourrir mon  » chez dixie », petit troquet que je chéris pourtant en raison de sa fréquentation par  mes meilleurs amis du monde dématérialisé.

 

Voici donc le condensé des billets auxquels vous avez échappé cette semaine car ils n’ont pas été écrits.

 

1) Un billet sur les « gens gentils ordinaires » dans lequel je vous aurai prouvé (mais si !) que nous devons, un peu à la façon de  Jésus et en l’honneur de son anniversaire , leur  » pardonner car ils ne savent pas ce qui se passe« . Cet accès de gentillesse aurait été suivi bien entendu d’une crise de grande méchanceté dirigée contre les gauchistes qui NOUS fréquentent, en particulier sur les blogs, et qui n’ont, eux, contrairement aux GGO ( gens gentils ordinaires ) , aucune excuse pour refuser de voir le mur vers lequel nous sommes dirigés tête la première, et qui ne persistent donc dans leurs erreurs que pour se vautrer vaniteusement dans le confort artificiel de leur bien pensance dont la « bonne » odeur écœurante m’évoque de plus en plus celle d’un déodorisant pour toilettes renversé au sol.

 

2) Un  billet sur « le principe d’imprécaution » qui semble être la règle absolue qu’on se doit de suivre pour tout ce qui concerne  les changements fondamentaux des sociétés traditionnelles occidentales, et qui contraste d’une façon ahurissante avec la quasi panique autorisée ( et probablement légitime) manifestée dans les médias dés qu’un produit ou aliment quelconque semble présenter le moindre risque ou inconvénient.

Il viendra donc un moment où le fait qu’un être humain soit intoxiqué par une moule déclenchera un débat sur l’interdiction pure et simple de tous les coquillages, pendant que la présence sur le sol national d’un seul épicier musulman pacifique semble interdire qu’on fasse le lien entre tous les couteaux plantés entre des omoplates et ceux qui se tiennent à l’autre bout du manche, ou bien que l’existence d’ enfants apparemment satisfaits  d’avoir deux papas et deux tatas semble rendre caduque toute interrogation sur l’avenir mental d’une société dé-genrée.

 

3) Un billet pour féliciter les intervenants qui, sur France Culture, ont tenu à préciser,  en le martelant, qu’avant de donner leur avis sur les pilules de troisième génération, ils tenaient absolument à affirmer qu’ils  n’étaient en aucun cas liés d’aucune façon avec l’industrie pharmaceutique et qu’en l’absence donc de tout conflit d’intérêt leur liberté de parole était absolue.

Bravo messieurs dames pour cette belle initiative qui a paru bien plaire à la journaliste qui présentait l’émission, et dont on ne peut que souhaiter qu’elle se généralise.

Nous n’avons donc plus qu’à espérer qu’avant même de nous donner leur avis sur l’Europe ou l’islamo-africanisation de  la France les invités chouchous des radios et télévisions du service public seront désormais tenus de montrer tout d’abord qu’ils n’ont aucun intérêt personnel à prôner la disparition des libertés nationales ni celle du remplacement des populations indigènes par des diversités visibles et bruyantes, qu’ils ne sont pas payés, directement ou non, par Bruxelles, qu’ils ne bénéficient d’aucun mandat électif nécessitant un caressage dans le sens du poil des minorités barbophiles, qu’ils n’ont aucun intérêt financier à ce que les familles de Maliens soient invitées à remplir des caddies en banlieue parisienne plutôt que d’élever des poulets au Mali , bref, qu’ils ne bénéficient d’aucun avantage personnel à se comporter en grandiloquents donneurs de leçons de morale.

 

4) Un billet enfin pour parler de ceux qui payaient leur impôts sans broncher et qui, brutalement, refusent de continuer à le faire (ou  qui, dans des cas comme le mien, continuent par obligation mais en ne cessant jamais un instant de le regretter).

Dans ce billet, j’aurais comparé cette attitude à celle des donateurs qui ouvraient volontiers leur porte monnaie à une association de lutte contre  le cancer et qui, apprenant que leurs dons servaient à l’usage personnel des organisateurs de la collecte sont brusquement devenus très radins. Imaginerait-on que quelqu’un le leur ait reproché, les ait traités d’égoïstes  et leur ait demandé ce que ça pouvait bien leur faire, l’usage de cet argent dont visiblement ils pouvaient se passer ? Non, n’est ce pas !

Et pourquoi donc tous ces gens qui semblent trouver bien normal que l’on refuse de donner de l’argent pour qu’un Crozemarie puisse chauffer sa piscine ne comprennent pas qu’on ne veuille absolument plus payer pour voir creuser notre propre tombe et celle de nos descendants ?

 

Voilà, chers amis tout ce que j’aurais écris si je n’avais pas eu la fainéantise de ne pas écrire.

 

En attendant de m’y remettre, je vous souhaite à tous une très belle et heureuse année 2013 : que tous vos efforts quotidiens pour que ceux qui ne voient rien se mettent à voir soient récompensés.

 

PS : Et merci aux pédiatres dont les statistiques sur la drépanocytose nous fournissent une sorte de tire bouchon que l’on ne saurait malheureusement encore qualifier de déboucheur universel mais qui reste l’un des meilleurs outils sur le marché nauséabond.

 

 

 

Publicités

46 commentaires on “Les billets non écrits de la semaine.”

  1. didiergoux dit :

    C’est une bonne idée, ça, les échantillons de billets !

    • dxdiag2 dit :

      Je me demande si je ne vais pas en faire régulièrement, des billets « échantillons », ça correspond assez à mon tempérament négligent et un peu cossard, en plus.
      Bonne année (et bravo pour l’article sur le pic epeiche qui est un vrai bijou (l’article, pas le pic, quoique))

  2. leplouc dit :

    Bonne année, chère Dixie. Continuez !

  3. carine005 dit :

    « bref, qu’ils ne bénéficient d’aucun avantage personnel à se comporter en grandiloquents donneurs de leçons de morale. »
    Leur insistance sur leur absence d’intéressement à la pillule est un bel aveu !

    Ravie de ton retour, Dixie !
    Billets magistraux, du premier au dernier mot !
    Meilleurs voeux à toi et aux tiens !

  4. Will's dit :

    « Je commence l’année en retard. Désolée. »

    L’année sera longue…, il n’y a pas de mal à recharger les batteries.

    En tout cas bon retour chez vous !

    Bonne année

  5. Lebuchard dit :

    Bien content de pouvoir vous relire !
    Excellente année à vous et à vos proches !

    Je vous lis depuis un moment (mes débuts de lecteur se firent sur votre précédente guimbarde) et je tiens à vous dire tout le bien que je pense de vos commentaires, donc de vous.
    J’aime particulièrement vos montages photo notamment celui de la musulmanose.

    en ce qui concerne le « principe d’imprécaution », nous le constatons depuis belle lurette mais comme il FAUT être un acteur permanent du progrès, souvent la cécité et la surdité sont de mise. A l’époque, l’amiante était soi-disant un grand progrès en terme d’isolation, il fallait en mettre partout : on a vu le résultat…
    aujourd’hui, il faut de l’OGM, il faut abolir toutes les frontières, il faut que les invertis puissent donner leur sang, il faut tolérer tout et n’importe quoi comme la dénaturation du mariage pour être en phase avec le « progrès » : il faut en être, hum…, et bien, je vous prédis, en bonne madame soleil que je suis, la catastrophe prochaine.
    déjà qu’en tant qu’enseignant, je constate chez les jeunes les dégâts que peuvent causer les situations familiales de divorce, de monoparentalité,… au niveau de l’attention en classe, des résultats scolaires,… (sans parler des fabuleux effets de la modernité représentée par les portables, les FB et Twitter,…. outils de babillages affligeants).

    quant à votre parallèle entre les dons pour des associations et les impôts, je plussoie.

    en tousles cas, bonne continuation.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Lebuchard. Bonne année et bon blog : je viens de voir que vous en avez un tout neuf auquel je souhaite longue vie ( et bienvenue dans ma roll) :

      http://decadencedecordicopolis.wordpress.com/

      • Lebuchard dit :

        Merci Dixie (si je puis me permettre !) !
        Très flatté d’être aussi rapidement dans votre liste de blogues et en espérant être à la hauteur de tous ceux que j’ai pu parcourir depuis quelques temps (le vôtre bien entendu mais aussi ceux de M. Aristide, de M. Goux ou de Koltchack…).
        Le plus difficile sera la régularité mais il est vrai que nous ne manquons pas, et ce quotidiennement, de matière et de sujets à évoquer tant les modernoeuds sont une source intarissable
        Bien à vous..

  6. concombre_masqué dit :

    Bonne année Dixie, meilleurs vieux nauséabonds !
    Et surtout continuez à nous réjouir par vos succulents billets !

  7. Anna Lambert-Ruperti dit :

    Merci pour vos billets, leur qualité, et meilleurs vœux pour la nouvelle année, chère Dixie.
    Anna R.

  8. Aristide dit :

    Welcome back Dixie et très bonne année 2013.
    Il me tarde de voir écrits tous ces billets non écrits.

  9. Pangloss dit :

    Billets non écrits peut-être mais d’une plume alerte. Je suis rassuré. Je vous imaginais disparue, lassée, malade, désabusée, reconvertie au gauchisme, au moralisme confortable et à l’islamophilie. Bref je n’espérais plus vous lire. Continuez donc à nous permettre de lire ce que vous « non-écrivez ».
    Et bonne année!

    • dxdiag2 dit :

      Merci Pangloss. bonne année à vous et rassurez vous : s’il m’arrive d’être déprimée et découragée ça ne dure jamais bien longtemps. Un petit tour sur les blogs nauséabonds et ça repart.

  10. lapin malade dit :

    Pour quelqu’un en manque d’idée , gagné par la flemme , je trouve que vous avez bien des billets à écrire . Allez hop , au boulot !

  11. dxdiag2 dit :

    Bonne année aux 121 (!) « commentateurs » qui m’ont écrit en anglais (pourquoi mon dieu pourquoi ? ) pendant mon absence.

    Ils ont l’air vraiment sincères :

    « Wow! This can be one particular of the most beneficial blogs We’ve ever arrive across on this subject. »
    « Great – I should certainly pronounce, impressed with your website. »
    « Hello. remarkable job. I did not anticipate this. This is a impressive story. Thanks!
     »

    mon preféré :
    « I have been surfing online more than 3 hours today, yet I never found any interesting article like yours »

    On se demande pourquoi ils se retrouvent tous dans les spams 😆 😆 😆

  12. nana dit :

    Ravie de vous retrouver !
    L’année s’annonce bien mauvaise et vos billets alertes et pleins d’humour ( parfois d’humeur…) nous seront nécessaires pour supporter tout « ça » ! Aussi, ne cédez pas à la facilité, un tel talent se doit d’être exploité, on est là dans l’utilité publique !
    Pour le reste, bonne année et haut les coeurs !

  13. Sylvestred19 dit :

    C’est gentil à vous, Dixie, d’avoir une pensée pour les malheureux contribuables que nous sommes tous, contraints de payer pour maintenir le train de vie de nos oppresseurs ( assujettis en réalité, car en dehors des artistes et animateurs subventionnés fiers et contents de payer leurs impôts avec notre argent ( à la télé, seulement) personne ne contribue de son plein gré.)

    Bonne et heureuse année malgré tous Dixie.

  14. G.Mevennais dit :

    Votre absence commençait à peser, c’est donc avec un plaisir non dissimulé que je vais pouvoir recommencer mes « lectures » de votre blog, Bonne année à vous Dixie et conservez votre inaltérable et communicative optimisme.
    Amitiés. Gilles

    • dxdiag2 dit :

      Bonne année Gilles. L’optimisme est un bien grand mot, j’essaie seulement toujours de rire parce que ça me semble plus agaçant pour mes adversaires 😀

  15. NOURATIN dit :

    Quatre billets pour le prix d’un, vous ne regardez pas à la dépense, nous voilà bien gâtés.
    Il est vrai que vous nous manquiez. Quelle joie de vous retrouver toujours aussi talentueuse,
    incisive et caustique.
    Par ailleurs, vous avez raison d’insister sur l’intérêt majeur que présentent les statistiques sur
    la drépanocytose…cependant elles ne sont pas faciles à trouver et ce qu’on peut trouver facilement est très incomplet. Si vous pouvez, à l’occasion, nous éclairer là dessus…
    Bonne année et amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Nouratin et très bonne année à vous.

      Pour la drépanocytose on a un bulletin officiel téléchargeable ici.
      http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Derniers-numeros-et-archives/Archives/2012/BEH-n-27-28-2012
      L’essentiel à retenir me semble t-il ( dans le but qui est le nôtre en tout cas 😉 ) est que cette maladie était quasiment inconnue des médecins français avant 1980 et qu’elle est actuellement la première maladie dépistée de France !
      Que les nourrissons bénéficiant d’un dépistage sont ceux dont les 2 parents sont originaires de pays dont les habitants sont « bronzés », voire très bronzés (Antilles, Afrique, Maghreb)
      Ce qui nous permet donc d’affirmer que la carte de France du dépistage, en particulier en métropole, est en gros un équivalent d’une carte de France des nourrissons ayant deux parents africomaghrébins.
      Lesquels représentaient en 2010 60 % des nouveaux nés de la région Ile de France et 31,5 % des nouveaux nés sur l’hexagone (contre 19 %  » seulement » en 2000).

      ça fait peur ! c’est vrai, mais ça fait peur aussi à ceux à qui on l’apprend ( et ça, ça fait du bien 😆 )

  16. Cretinus Alpestris dit :

    Dites ! Il n’est pas très halal, votre tire-bouchon !

    Bon, vous me direz que c’est de toute manière difficile de trouver un tire-bouchon halal… évidemment.

    Cela ne m’empêche pas de vous souhaiter une excellente année 2013 après Jesus-Christ (si, si ! faut respecter le calendrier grégorien !) à vous et à tous vos fidèles lecteurs.

    • dxdiag2 dit :

      Bonne année Crétinus.
      Ce n’est pas le plus joli tire bouchon que je connaisse et il est moins pratique qu’un couteau suisse mais ne boudons pas notre cochon 😀

  17. Le portulan te ment dit :

    Dixie dit : « pourquoi tous ces gens … ne comprennent pas qu’on ne veuille absolument plus payer pour voir creuser notre propre tombe et celle de nos descendants ? »

    Bah ! Peut-être que ces gens ont confondu le principe de la convention obsèques avec leur si caractéristique convention obséquieuse.
    Amitiés et bonne année !

  18. dominique dit :

    Dixie, always so great! (puisque vous aimez qu’on vous le dise en angliche).
    Bon retour, bonne année, et vivent les tire-bouchons!

    • dxdiag2 dit :

      Merci Dominique ( pour une fois que je reçois un message en anglais qui n’est pas « automatique », ça fait plaisir 🙂 ) et bonne année à vous.

  19. Mat dit :

    Bien content de vous voir de retour, Dixie. On a besoin de vous pour nous faire rire, sans quoi nous finirions par devenir sinistres et par ressembler à l’image que les Degauche se font du réactionnaire type. Nous qui sommes pourtant si joyeux d’ordinaire !

    • dxdiag2 dit :

      Bonne année nauséabonde Mat. Oui nous sommes et resterons joyeux (même si nous avons droit chacun à notre petite crise de pessimisme momentané de temps en temps), c’est une sorte de devoir que nous avons.

  20. Majeur dit :

    Un seul hêtre vous manque et tout est peuplier.
    Mais quand il (elle) revient, c’est la Saint Sylvestre.

    Je vous imposerai quelques vannes approximatives au cours de cette année. Si vous le voulez bien!

    Vos billets non écrits sont supérieures aux pensées exprimées par nos bien pensants.

    Bonne Année Dixie, à vous et aux vôtres.

    (entendu ce matin, de Winston Churchill : « Quand tu es au milieu de l’enfer, continue d’avancer ».)

  21. Majeur dit :

    …. caresses au petit chat.

  22. Charles Robert dit :

    Meilleurs vœux aux GGPasO et à leur muse diseuse de vérités.
    P.S : Il faudra trouver autre chose que « la muse ment » comme amusement.

  23. Majeur dit :

    P.S : Il faudra trouver autre chose que « la muse ment » comme amusement.

    Chouette de l’émulation!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s