La xénophilie chronique compulsive.

la vérité aux imbéciles

Alors que les études « scientifiques » s’accumulent, qui nous prouvent, montre en main, que les « racistes » ont des attributs virils de très petite taille et sentent mauvais sous les aisselles, le temps me semble venu d’exposer, moi aussi,  au public, le fruit de recherches personnelles que j’ai menées en suivant la plus pure tradition de rigueur et d’objectivité à laquelle les sciences humaines nous ont habitués, particulièrement ces dernières décennies.

Je me suis donc penchée sur la Xénophilie Chronique Compulsive, maladie  grave et répandue dont le diagnostic aisé ne nécessite heureusement pas l’usage de scanners et autres IRM.
La XCC, en effet, se reconnait aisément pour qui se contente de seulement y penser, en posant éventuellement quelques questions au sujet, où en l’écoutant simplement parler.

A noter que la XCC peut se présenter essentiellement sous deux formes :
La XCC gauchisante reconnaissable au fait que le sujet a une hygiène douteuse, une coupe de cheveux inélégante, se présente souvent en savates ( d’où l’expression  « traine savates ») et s’exprime de manière vulgaire en parlant fort.
La XCC boboïsante, forme dans laquelle, le sujet se présente au contraire parfaitement coiffé et vêtu, et s’exprime d’une voix doucereuse en minaudant.

Quelle que soit la forme extérieure présentée par le malade, les symptômes de l’atteinte mentale peuvent se résumer en quelques points :
Le XCC manque de discernement :
La simple apposition d’une étiquette   » exotique » sur un individu le lui rend sympathique, et toute tentative, même maladroite, d’expression pseudo-artistique le fait crier au chef d’œuvre pour peu que l’auteur ne soit ni blanc ni goy.
Le XCC manque de mémoire :
Des pans entiers de l’histoire du monde semblent gommés de ses souvenirs et s’il ne se souvient pas du tout des raisons pour lesquelles l’occident a refusé pendant des siècles d’être envahi de non occidentaux, il a tout oublié aussi de l’histoire de la dissidence dans les pays communistes et de l’horreur des polices de la pensée qui y ont sévit.
Le XCC manque d’imagination :
Il est absolument incapable d’envisager les conséquences probables qu’auront sur nos vies et plus encore sur celles de nos enfants les métamorphoses des sociétés occidentales en machins multitrucs africoarabisants.
Le XCC manque d’empathie :
Il se fiche comme de l’an quarante de toute victime de violences pour peu qu’elle soit occidentale et indigène
Le XCC a des hallucinations.
Il confond certains rassemblements de gens ordinaires avec des manifestations nazies et croit entendre des bruits de bottes dès que ce ne sont pas des étrangers qui défilent.
Le XCC réagit de façon inappropriée à divers stimuli.
Ainsi il se rétracte comme devant un serpent à sonnettes à la vue d’un gaulois à béret et se détend tout en confiance devant une vidéo de Tarik Ramadan.

Bref, le XCC a le cerveau qui dysfonctionne, pour résumer il est extrêmement con, comme le prouvent ces quelques exemples tirés d’un simple test de QI.
Il a été en effet prouvé que le XCC se révèle incapable de résoudre des exercices extrêmes simples comme par exemple ceci :

Trouver dans ces listes, deux mots qui vont bien ensemble :

1) poisson-rouge  biscotte islamiste vélo caillou mahométan
2) café zone-tribale maison champignon machette mandarine
3) violence chat moquette banlieue serviette géranium

Trouver dans cette liste le seul mot qui n’appartient pas au groupe :

1) musulman coran djiad islamisation mosquée salière
2) Afrique grenouille tribus massacres dictature misère
3) Cortex disque-dur rap menace bêtise laideur

Répondre par oui ou par non :

Si dans un bol contenant 100 g de farine on rajoute 50 g de sel pourra t-on encore faire de la pâtisserie avec le contenu du bol ?
Si sur une boite contenant des loukoums à l’eau de rose on colle une étiquette sur laquelle on écrit « chocolats au lait », les loukoums auront-ils vraiment le  goût du chocolat ?
Si l’on décide qu’à moins d’avoir  39°5 nul n’a de fièvre, les gens qui ont 38°7 se sentiront-ils en pleine forme ?

Enfin et pour conclure n’oublions pas, ce serait dommage, une catégorie particulière de gens qui simulent.
Il s’agit de sujets qui ne sont pas atteints de XCC mais qui font simplement semblant. Ils ne pensent pas un mot de ce qu’ils racontent, ils n’ont aucune sympathie particulière pour les « étrangers » et encore moins d’attirance pour se métisser eux mêmes.
Certains les soupçonnent de tout faire pour que l’épidémie progresse au point que les malades soient désormais considérés comme les personnes les plus normales du monde.
On se demande bien ce qu’ils cherchent.
Je ne vous le fait pas dire.

Publicités

49 commentaires on “La xénophilie chronique compulsive.”

  1. Pangloss dit :

    Ceux qui ne sont pas atteints mais font simplement semblant, ont tout simplement peur de ne pas être « dans le coup ». Cela me rappelle cette journaliste que je connaissais au début des années quatre-vingt et qui était très fière de m’annoncer qu’un de ses amis venait d’apprendre qu’il était séropositif (authentique).

  2. Pangloss dit :

    Elle était « dans le coup » par procuration. (désolé, ma dernière ligne a sauté)

  3. Genty Lionel dit :

    Bonjour ,
    Merci de vos articles, de leur truculence , de leur humour ! Tous mes encouragements à votre talent et à votre imagination ! Un lecteur assidu …

    • dxdiag2 dit :

      Merci beaucoup Lionel. J’aime bien quand les lecteurs qui ne commentent pas se mettent à commenter ( surtout si c’est pour me dire des choses gentilles).

  4. carine005 dit :

    Ta conclusion me plonge dans des abîmes de perplexité.
    Mais de qui parles-tu ? Qui peuvent bien être ces simulateurs ?

    • Sylvestred19 dit :

      Les professionnels de la pleurniche…

    • Obsédé Textuel dit :

      Ces simulateurs ont bien des points communs avec les arabes musulmans:
      – ils ne mangent pas de cochon
      – ils ont le bout coupé
      – ils ont des exigences alimentaires rituelles dont ils ne veulent assumer les coûts réels et cachent les frais d’abattage en les mutualisant avec ceux des gens qui ne sont pas membres de leur club
      – ils préfèreront toujours leur tribu aux autres en toute circonstance
      – ils ont une takkia
      – ils se montrent facilement sournois, violents parfois
      – ils ont des textes religieux qui légitiment l’asservissement de l’autre (traite des esclaves dans le passé) et son pillage si nécessaire.
      – etc…
      Des signes de connivence peut être ?

  5. NOURATIN dit :

    Magistral! Une description précise et exhaustive du syndrome.
    Tout de même, ce que c’est que la science!
    Vous devriez publier dans la revue « Nature » ça rendrait bien service.
    Amitiés.

  6. Aristide dit :

    Superbe description des symptômes, et l’on pourrait rajouter : ils n’en mourraient pas tous mais presque tous étaient frappés.
    Mais une question me brûle les lèvres : qu’en est-il du traitement? a-t-on trouvé quelque chose?
    C’est très angoissant docteur.

    • dxdiag2 dit :

      Le traitement ? là j’avoue, je sèche.
      On pourrait essayer l’immersion du sujet dans des zones saturées en diversités visibles.
      Après tout s’ils sont xénophiles, ils ne consomment souvent que de très petites doses : l’abus pourrait provoquer l’écœurement.

  7. nana dit :

    Après la musulmanose, la XCC ! Toujours pas de remède infaillible contre le cancer ou le SIDA, et voilà qu’une nouvelle maladie se propage à grande vitesse ! Le problème avec cette XCC, c’est qu’elle tuera aussi ceux qui n’en sont pas atteints…

  8. Robert Marchenoir dit :

    Moi je dirais serviette-géranium.

    Et Cortex, il a un disque dur, Cortex, il en a bien besoin pour balancer ses vidéos de merde.

  9. Le portulan te ment dit :

    Six jours sans billet !!! Chère Dixie, auriez-vous fait abus ces derniers jours d’un certain livre à la couverture souple et orange dont nous sortons vivifiés comme Raufer ? 🙂

    Et c’est un délice de constater que dans vos tests de QI, vous remplacez malicieusement « l’intrus » par « celui qui n’appartient pas au groupe ».

    • dxdiag2 dit :

      Six jours, vraiment ?
      En fait je n’ai rien lu du genre dont vous parlez…mais je compte bien le faire.
      L’intrus !!!! le mot ne m’est même pas venu en tête (je crois que mon QI perso évolue à la baisse)

  10. dxdiag2 dit :

    La vidéo des muzlim patrol de Londres a été censurée !
    Il en reste néanmoins encore une de visible ici :

    Elle n’est pas sous titrée mais elle est encore meilleure que l’autre car plus longue.
    Dans la dernière partie les musulmeux sont témoins d’une intervention de secours auprès d’un bléssé de la route et nous expliquent que ce genre d’accident arrive parce que les gens ont des comportements haram….une raison de plus de se convertir à l’islam d’après eux.

    Ce sont de grands malades !

    • vryko dit :

      Oui, ceux qui sont harams sont des grands malades !

      Comment font-ils pour ne pas devenir membres de cet amour inconditionnel à Allah et à l’homme ayant appris à écrire une récitation grâce à l’archange Djibril/Gabriel hein ?! hein?!

      Et puis si vous dites quelque chose de méchant sur Muhammad l’élu j’appelle Pascal Boniface et Malek Chebel, de grands humanistes qui vont vous montrer a beauté de cette loi !

    • Franz dit :

      Et hop, elle non plus n’est plus disponible… Bizarre, bizarre, comme c’est bizarre…

  11. Sylvestred19 dit :

    Cher docteur, voyant avec quel brio vous exercez votre art et diagnostiquez les maladies les plus insidieuses qui rongent notre société, je sollicite une consultation en ligne.

    En effet la lecture de votre billet a éveillé en moi la crainte d’être atteint d’une forme particulièrement pernicieuse de la xénophilie chronique compulsive qui se caractérise par une absence totale de manifestation extérieure, notamment dans ma vie sociale lorsque les vicissitudes de l’existence me mettent en contact avec le tout-venant.

    Est-ce grave docteur?

  12. Jazzman dit :

    Très bien, comme toujours. Surtout la conclusion.

  13. Sisyphe dit :

    Et vous avez oublié la question qui tue : « Quelle différence y a-t-il entre un étranger ? »

    • dxdiag2 dit :

      Très juste. Pour paraphraser la chute de la fameuse blague  » quelle différence y a t-il entre un corbeau ? » , je répondrai donc : Il a les deux jambes pareilles, surtout la gauche.

  14. Charles Robert dit :

    Qu’en est-il du xénophile chronique compulsif, qui s’est pris d’amitié pour quelques sympathiques allogènes hors-normes, et prend pour une attaque personnelle toute critique de leur civilisation d’origine encore très présente culturellement chez la vaste majorité des CPF?
    Une catégorie supplémentaire de symptômes intitulée : « XCC plus royaliste que le roi », bien qu’un peu redondante, me semble seoir.

    • dxdiag2 dit :

      Vous avez raison Charles, il existe malheureusement des formes encore plus pernicieuses de XCC que celle dont j’ai choisi de parler.
      Il s’agit probablement d’une double atteinte : le patient souffre à la fois de XCC Et de trahisite aigüe.

  15. grandpas dit :

    Je suis un xénophile mais que pour les dames si elle sont belles et tout et tout sinon je suis un réactionnaire pur porc

  16. Je ne connaissais pas, en lien !

  17. Charles Robert dit :

    Je souhaite délester ma conscience et confesser que j’ai failli être recalé au test à cause de biscotte et poisson-rouge, alors même que j’apprécie modérément les sushis.

  18. Coach Berny dit :

    Tiens ! Ça marche aussi avec les chiffres votre truc.

    Trouver dans cette liste le seul chiffre qui n’appartient pas au groupe :

    93 – 75 – 13 – 973 – 94 – 84 – 31 – 975

  19. Feltin dit :

    La xénophilie revient à admirer le caractère fortement identitaire chez les autres. C’est tragiquement paradoxal.
    Quant aux sémilateurs, la xénophilie est à l’inverse ce qui permet de protéger leur propre identité en empêchant les autres de la sécréter correctement…
    La maladie n’est rien, le terrain est tout. La maladie est une conséquence et pas la cause d’un trouble. La faiblesse d’un organisme à telle ou telle maladie ne fait que refléter une tare dans ses relations avec son milieu, en l’occurrence, la plupart vivent hors-sol entassés dans des villes conçues au hasard. Tout occupés que nous sommes à essayer toutes les attractions de cette Walpurgis régiono-mondiale hors-sol, nous serions déjà nous-mêmes largement des étrangers à notre pays & nos terroirs même s’il ne se présentait pas d’éléments barbares. D’où cette sensibilité à ces éléments d’ailleurs : dans de telles conditions, la moindre Horde d’Or microscopique est à même d’engendrer une avalanche de troubles.
    En se ramenant à un système réaliste et traditionnel de civilisation, on s’aperçoit qu’il faudrait que chaque communauté ait assez de surface agricole pour se nourrir… Ce qui reviendrait tout bonnement à céder des pans entiers du terroir à des pays étrangers.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s