Une modeste participation à la lutte contre les stéréotypes, camarade.

stereotypes

Qu’est ce qu’un stéréotype ?

C’est quelque chose contre quoi il faut lutter.

 

On peut bien entendu en trouver des définitions, comme celle de  Fischer par exemple pour qui le stéréotype « désigne les catégories descriptives simplifiées par lesquelles nous cherchons à situer autrui ou des groupes d’individus », mais l’essentiel à retenir est que le stéréotype est une chose à la fois mauvaise et stupide, systématiquement.

Preuve en est que le progressiste passe une grande partie de son précieux temps à lutter contre.

Le stéréotype est une construction, forgée par une sorte d’intelligence collective ( en l’occurrence une stupidité collective bien entendu)  qui au fil du temps, de  l’expérience et des rencontres a entassé les opinions des uns et des autres au sujet des uns et des autres, pour en faire un résumé simplifié.

C’est mal.

C’est bête.

Car le stéréotype ne se contente pas d’être  une simplification, mais constitue une erreur totale de jugement qu’il convient de corriger.

Si cela n’était pas le cas, bien entendu, on ne verrait pas nos progressistes tacher de prendre systématiquement à contre pied tout ce que la sagesse populaire peut dire sur tous les sujets et à faire comme si la totalité des humains qui  nous ont précédés n’avaient  fait qu’accumuler les erreurs de jugement sur à peu près tout et tout le monde, cqfd !

Ayant ainsi démontré que le stéréotype était, non pas à utiliser avec parcimonie ou à affiner, mais à détruire, totalement, reste à trouver comment lui faire la peau.

C’est ici que ma modeste contribution intervient, en renfort à la religion du progrès.

En effet il se trouve que malgré tous leurs efforts les progressistes n’ont pas encore réussit à totalement éradiquer les stéréotypes :

Le « tout se vaut » et le « tout est pareil  » décliné sans fin sur tous les tons, ne parvient visiblement pas  à empêcher totalement que les gens, pourtant identiques,  tentent de ranger les autres et de se ranger eux mêmes  dans des catégories auxquelles il est impossible qu’ils appartiennent puisqu’ il n’y en a pas.

Puisque l’affirmation qu’ il n’y a PAS du tout de  différence entre quoi que ce soit et qui que ce soit (au choix : les hommes et les femmes, les religions, les cultures, les peuples…..etc etc ) ne semble pas fonctionner, je propose à nos élites intelligentes de changer de méthode et de tenter une chose que j’appellerai le brouillage de piste.

Cette méthode révolutionnaire consisterait à utiliser les médias pour créer de toute pièces de nouveaux stéréotypes.

Le peuple, un peu demeuré, soumis à ce nouveau bourrage de crane à base de stéréotypes totalement nouveaux et entrant en contradiction absolue avec les stéréotypes stupides qu’il persiste à utiliser, ne sachant plus que penser ne penserait plus.

Et là,  on aurait la paix.

 

Je propose donc de grandes campagnes « d’information », à base d’articles de journaux, de films, d’émissions de télévision, de publicités, de programmes scolaires, pour promouvoir de nouveaux stéréotypes artificiels, modernes (métissés qui plus est) et qui sauront semer avec bonheur la graine de la plus grande confusion dans les esprits retords.

Il s’agira donc d’affirmer  que :

  • Les femmes sont souvent plus violentes que les hommes (on soupçonne les œstrogènes d’y être pour beaucoup).
  • Les asiatiques sont grands et musculeux, passent leur temps à rire et ont un  sens incroyable du rythme.
  • Les homosexuels masculins sont presque tous monogames.
  • Les noirs sont sournois, comploteurs et souvent très introvertis.
  • Les anglais ont le sens de la fête, ont peur de  l’eau, et leur mère un peu exubérante  les pousse volontiers à l’excellence.
  • Les français sont toujours contents mais ont une obsession quasi maniaque pour l’hygiène et le travail parfait.
  • les canadiens sont fatalistes.
  • les tibétains sont râleurs, bruyants et impulsifs.
  • L’islam est une religion très tolérante qui risque de se faire bouffer par les autres.
  • Les soudanais sont  à l’origine de la plupart des découvertes en biologie.
  • Les japonais courent très vite mais ont peu de goût pour les sciences exactes et sont souvent désorganisés.

etc etc

on peut en trouver bien d’autres….

  • Le multiculturalisme est une chance pour la France
  • Le blanc est le seul qui puisse être salaud.

Ah!  mais là, je vois que c’est déjà fait….

Finalement ils n’ont pas forcément besoin de mon coup de main.

 

 

Publicités

30 commentaires on “Une modeste participation à la lutte contre les stéréotypes, camarade.”

  1. René de Sévérac dit :

    Vous avez oublié de tenir compte de certains paramètres fondamentaux :
    « les divers sont une chance pour la France » et
    « le métissage est notre avenir ».
    Au fait, en métissant ne nuit-on pas à la diversité ?
    Non, par ce que le divers est inépuisable !

    • dxdiag2 dit :

      Oui René, je sais bien que j’en oublie…les lecteurs sont là pour compléter mes petites listes à leur guise 😉
      Le métissage nuit-il à la diversité ? normalement oui, mais comme vous le dites bien, c’est non !….nous n’en sommes PLUS à un paradoxe près.

  2. mischka dit :

    Très bon billet Dixie, comme toujours.Parfois il faut prêcher le faux pour obtenir le vrai….

    Un stéréotype faux qui me vient à l’ esprit: nos ennemis les chats et les chiens nous détestent au point de se cacher dans les refuges de la SPA pour nous éviter.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Mischka.
      Pour rester dans le domaine animal, n’oublions pas que les différentes ethnies de chien ne diffèrent jamais que dans la couleur du poil, et que la tendance des poules à couver n’est qu’une simple construction sociale puisqu’elles répondent à la demande implicite mais non moins contraignante du poulailler.

  3. Sylvestred19 dit :

    Vos efforts pour lutter contre des stéréotypes nauséabonds sont admirables; hélas je crains qu’avec certains individus obtus et haineux cela soit peine perdue, vous aurez beau tenter de brouiller les pistes et de les enfumer avec toute les incantations qu’autorise la novlangue, comme par exemple : incivilités à la place de lynchage, délit d’intrusion à la place de cambriolage, banlieues sensibles à la place de territoires occupés, etc…
    Ceux-ci continueront à ne pas se sentir en sécurité…euh pardon, en « confiance sociale » lorsqu’ils sont confrontés aux envahisseurs…non, je veux dire aux français issus de la diversité.

    • dxdiag2 dit :

      😀 Vous voulez dire que le combat des progressistes est perdu d’avance ?
      Dieu vous entende, enfin, je veux dire le diable bien entendu.

      • Sylvestred19 dit :

        Chassez le naturel, il revient au galop….Jean de La Fontaine (un réactionnaire sans doute)

        ps: ne tenez pas du deuxième billet, je pensais que le premier n’était pas passé

  4. Cretinus Alpestris dit :

    Votre très bon texte me rappelle la blague suivante :

    Le paradis, c’est quand
    – La police est anglaise
    – Les cuisiniers sont français
    – Les mécaniciens sont allemands
    – Les amants sont italiens
    – Le tout est organisé par les Suisses

    L’enfer, c’est quand
    – La police est allemande
    – Les cuisiniers sont anglais
    – Les mécaniciens sont français
    – Les amants sont suisses
    – Le tout est organisé par les Italiens

    • dxdiag2 dit :

      Merci Crétinus. Elle est bien cette blague !

      Il y en a un autre du même genre que j’adore :

      Un type meurt sur la frontière franco-allemande
      Quand il arrive au ciel pour le jugement dernier, Saint Pierre lui dit :
      – bon votre vie sur terre, pas terrible, quelques adultères, pas souvent à la messe, des blasphèmes, etc. etc….. je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n’avez rien commis de grave, et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse le choix entre l’enfer allemand et l’enfer français,

      – mais Saint Pierre, je ne connais ni l’un ni l’autre, pourriez vous m’en dire un peu plus SVP ?

      – et bien, dans l’enfer allemand, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c’est tous les jours pareil !

      – et l’enfer français ?

      – et bien, dans l’enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c’est tous les jours pareil ! Mais, si vous voulez un bon conseil, je serais vous, je choisirais l’enfer français.

      – mais, Saint Pierre c’est exactement la même chose !!!!!!!

      – non non, pas du tout ! Car dans l’enfer français, un jour les gnomes sont en grève, un jour on n’a pas livré les bûches, un jour le dragon est en RTT, un jour il est en congé maladie un jour il ne trouve plus la marmite, un jour on n’a pas commandé le purin etc…

  5. Aristide dit :

    Superbe! (forcément superbe)
    Je propose, pour vous aider, de modifier le Dictionnaire des idées reçues de notre bon vieux Gustave :
    Stéréotype : Tonner contre.

  6. NOURATIN dit :

    Ils sont magnifiques vos stéréotypes et l’idée me paraît frappée au coin du bon sens.
    D’autant que les deux derniers cités ne sont pas moins absurdes que les vôtres, moins drôles seulement.
    Amitiés.

  7. NeverMore dit :

    Pour ceux qui pourraient penser que les états-unies (férocement multiculturalistes) ignorent complètement les stéréotypes, ce petit lien.

    http://unamusementpark.com/2012/02/introduction-to-stereotypes-a-flyer/http://unamusementpark.com/2012/02/introduction-to-stereotypes-a-flyer/

    Avertissement : je ne fais que donner un lien, et ne m’associe nullement aux conclusions que certains pourraient en tirer. Pour ne vexer personne, je m’asssocie aussi aux conclusions que d’autres pourraient en tirer (on n’est jamais trop prudent, comme dirait Pierre Desproges dans « Cà déménage »).

  8. Pangloss dit :

    Je ne devrais pas rire.

  9. carine005 dit :

    Génial !
    Je vais essayer de mettre ça en pratique sur mon blog.
    Ce sera la NPM (Nouvelle Politique Mouettarde)

  10. […] nous faire beaucoup de bien, en cette saison morose. C’est la NPM annoncée chez ma copine  Dixie et ma contribution à la lutte contre les stéréotypes, […]

  11. micromegas dit :

    Savez-vous que cette blague sur l’enfer allemand et l’enfer français était très populaire dans les pays de l’Est au début des années 60 (avec l’enfer capitaliste et l’enfer socialiste) ?
    Qu’elle puisse être appliquée à la France d’aujourd’hui montre que nous n’imaginons pas combien nous sommes avancés dans la voie du socialisme réel…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s