La vérité sur le livre orange.

femme à barbe

C’est moi qui l’ai écrit.
Oui, c’est moi, je l’avoue, sous le pseudonyme  de Laurent Obertone, se dissimulait une authentique  Laurence Obertone.

Ne croyez pas l’insolent Woland ou ces vantards de Koltchak, de Skandal, de Noix vomique, de Stag, de Pélicastre, de Plouc-Emissaire, de Fikmonskov (pourquoi pas Aristide, tant qu’on y est !), .. ne vous laissez pas embobiner par maître Goux qui ajoutant le culot le plus phénoménal au mensonge éhonté a cru pouvoir non seulement s’approprier la gloire d’avoir écrit le livre orange mais nous a tous prévenu d’avance qu’il le ferait.
Ce sont des imposteurs !
Et des machos.
« pas un truc de gonzesse » écrit l’ignoble Didier….! Je vous laisse juge.

J’enrage bien entendu, mais ne suis qu’ à demi surprise de leur audace, ces très gros blogueurs (ils mangent comme quatre) ne pouvaient certes pas  supporter qu’une modeste femme, tenancière d’un petit bistrot ait réussi là où ils ont échoué : se faire incendier par Muchielli lui même, canarder par Libération, descendre par les animateurs talentueux et subtils de canal plus.

Ah, ils veulent la guerre, ces usurpateurs ? ils l’auront !
Que croyaient-ils ? que j’allais leur laisser me piquer mon bouquin, m’en dérober la maternité ?
Je suis l’auteure, ne leur déplaise et je combattrai jusqu’au bout pour le prouver.
L’effort nécessaire à cette lutte que je compte mener  pour que l’on reconnaisse enfin mes droits ( d’auteur) n’est rien comparée à celui que j’ai déjà du faire pour qu’enfin une barbe me pousse.
Le souvenir de ma grand mère ( un peu plus haut sur ce billet) m’a donné le courage qu’il fallait pour obtenir la pilosité nécessaire, sa pensée me soutiendra pour le reste du combat, je le sens.
Je suis Laurence et je le prouverai.
Voici, pour commencer, mes première preuves.

Preuve 1 : seule une femme s’intéresse aux victimes car son instinct d’infirmière la pousse à la compassion alors que l’homme bien plus cérébral se pose des questions essentielles sur les causes profondes de la délinquance pour en conclure que célafotalasocieté.
Preuve 2 : si l’on prend les initiales de Laurent Obertone on obtient L O  ce qui fait Hello alors que justement j’ai deux blogs anglais dans ma roll.
Preuve 3 : la couleur orange est ma couleur préférée ! alors ! hein! tout de même
Preuve 4 : mon ex amie Carine, la traitresse,  dit que c’est elle, l’auteure, alors que ce n’est même pas vrai.

Publicités

58 commentaires on “La vérité sur le livre orange.”

  1. carine005 dit :

    Hannnn !
    Vla autre chose !
    Ton livre est super ! Bravo !

    • dxdiag2 dit :

      Nan! j’te parle plus.
      fopadéconner.

      Bon, d’un autre coté si tu aimes bien mon livre…allez, je te pardonne, mais pas aux mecs !

      • carine005 dit :

        « pas un truc de gonzesse » écrit l’ignoble Didier….! Je vous laisse juge. »

        Lui, il ne parle jamais chez moi (fopadéconner non plus, on a sa dignité !) , mais les autres ne se privent pas pour nous ramener à notre condition première de fileuse de quenouille !

        Des siècles d’efforts pour en arriver là, c’est dur !

  2. Cretinus Alpestris dit :

    Et mon autographe, alors !?

  3. Athéna dit :

    La deuxième preuve me semble irréfutable !

    • dxdiag2 dit :

      Et elle prouve, de plus, qu’Aristide lui n’est PAS l’auteur :
      Il a bien plus de deux liens anglophones sur son blog….alors que le mot Hello ne comporte que deux syllabes.

  4. Mat dit :

    « Ne croyez pas l’insolent Woland ou ces vantards de Koltchak, de Stag, de Pélicastre, de Plouc-Emissaire, de Fikmonskov (pourquoi pas Aristide, tant qu’on y est !), .. ne vous laissez pas embobiner par maître Goux qui ajoutant le culot le plus phénoménal au mensonge éhonté a cru pouvoir non seulement s’approprier la gloire d’avoir écrit le livre orange mais nous a tous prévenu d’avance qu’il le ferait. »

    Et moi, je sens le pâté ?

  5. Très drôle !!!!
    La preuve 2 est incontestable !!!… 😉

  6. Pangloss dit :

    Vous vous y mettez aussi! Je pourrais protester mais je vous laisse tous dire. Vous me faites de la pub. Seuls les droits d’auteur comptent et seul celui qui se réjouit de les compter (moi) peut dire JE suis le véritable Laurent Obertone.
    A part ça, quand on veut être impostrice (-teuse?, -teure?) on soigne les détails et on n’écorche pas MON nom: dans votre preuve 2 vous écrivez ObertRone.
    Démasquée dixiag!

    • dxdiag2 dit :

      Vous ne manquez pas de toupet ! lisez mieux ce que j’ai écrit en preuve 2 : tout le monde peut constater que je n’ai pas écorché mon propre patronyme, non mais, tout de même, ah mais j’vous jure, y en a, vraiment, pfff.

  7. leplouc dit :

    Ce qui est absolument lamentable c’est de voir tous ces tenanciers et tenancières de la réacosphère, qu’ils tiennent un petit troquet ou une grosse brasserie, bref l’élite de l’élite de la pensée, du verbe, de la descente à 0,5 gr par litre, etc.
    1°) se battre entre eux comme des chiffonniers dès qu’il s’agit de s’approprier de juteux droits d’auteur comme de sales affameurs de la classe ouvrière. Des droits qui reviennent légitimement à Muchielli, Joffrin, Bourdeieu, etc. car sans eux, sans leurs magnifiques années de travail, le livre aurait fait un flop !
    2°) négliger que le Plouc-em’ n’A PAS revendiqué d’en être l’auteur. Ce qui devrait leur mettre la puce à l’oreille… De plus, le Plouc-em’ DEMENT formellement…
    3°) ne pas voir que Laurence Dxdiag comme-ça-se-prononce est forcément l’auteureue dès lors que l’on compare les styles d’écritures et l’humour ; d’ailleurs elle jongle aisément avec toussa dans un grand professionnalisme littéraire médico-compassionnel. La preuve, c’est le paquet de thunes qu’elle a touché comme « nègre » de Stephane Hessel.
    – Euh, bon, 0,9 grammes, je sors…

    • dxdiag2 dit :

      « Des droits qui reviennent légitimement à Muchielli, Joffrin, Bourdeieu, etc. car sans eux, sans leurs magnifiques années de travail, le livre aurait fait un flop ! »
      Superbe ! 😀

  8. didiergoux dit :

    Je n’aurai qu’un mot : pfff !

  9. Boutros dit :

    Je crois que la réponse définitive est chez Pakounta avec preuve illustrée à l’appui.
    Mais n’y allez pas, Dixie, vous y êtes injuriée.

  10. Fikmonskov dit :

    Mince, je suis cité alors que je n’ai pas encore fait mon coming out… Je vais donc devoir m’y coller !

    • dxdiag2 dit :

      Mon cher, j’ai anticipé : je me doutais bien qu’en tant que journaliste vous alliez vouloir, vous aussi, me piquer mon bouquin, j’en étais sûre.

      • Fikmonskov dit :

        Ce n’est pas en tant que journaliste, mais en tant que chômeur que je veux vous le piquer : j’ai besoin de fric !

        • dxdiag2 dit :

          😦 …les temps sont durs.

          • Laurent Obertone dit :

            …et les bites sont molles.
            C’est ce qu’ajouterait le VRAI Obertone, au lieu d’un smiley anémique.

          • dxdiag2 dit :

            Obertone ? Ah oui ? Ah tiens ! et pourquoi vous avez l’avatar de Jazzman dites donc ?
            Et pourquoi on ne parle pas d’Einstein dans le bouquin orange , hein ?
            Ah ah ah rire sardonique.

          • Laurent Obertone dit :

            Einstein c’est dans le tome 2 à paraître, j’y travaille.
            Cela dit, vous avez vu, aucune réaction alors que Marchenoir traînait sans arrêt ses guêtres sur le fil d’à côté. Quand je disais que ces gens obéissent à des mots d’ordre.

  11. Aristide dit :

    Pitoyable tentative d’usurper mon identité, qui ne restera pas impunie!
    Rendez-vous au grenier avec une batte de base-ball (et pendant qu’on y est, remettez-y la photo que vous m’avez piqué).

  12. grandpas dit :

    Et pourquoi, l’auteur de ce livre serait un Blogger et pas un simple commentateur donc je suis le Laurent et vous tous des imposteurs, na!

  13. Majeur dit :

    « Sont cons, sont cons… » comme le résume un commentateur sur un des nombreux sites de L. Obertone. M’ont bien fait rire!
    Nan mais, en vrai, c’est vraiment vous?

    NB: Ca ne devait pas être facile tous les soirs pour votre grand-père!

  14. NOURATIN dit :

    Mince, alors, comme tout le monde je croyais que c’était moi mais maintenant que vous le dites, c’est vous évidemment, ça sautait aux yeux, en plus.
    Toutes mes félicitations, on en redemande.
    Amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Nouratin, oui, je crois que j’ai fait un super bouquin en fait. En plus, j’écris la suite (et c’est pour ça que je ne me rase pas pour le moment).

  15. dxdiag2 dit :

    Allez voir ça, c’est un autre sujet mais c’est excellent :

    http://www.culturalgangbang.com/2013/02/le-pape-pour-tous.html

  16. Charles Robert dit :

    En partant de l’axiome : « La mécanique est ésotérisme pour les femmes », il est aisé de démontrer scientifiquement qu’Orange Mécanique à été écrit par une femme se faisant passer pour un homme, afin de pouvoir utiliser le mot « mécanique » tout en restant crédible. Donc seul d’infâmes misogynes oseraient prétendre qu’Hello est n’est pas une femme. No passaran, los Machos.

  17. […] de bateau lavoir, ce plumitif étourdi, ce philosophe trop érudit pour être vrai, ces deux Ma Dalton illuminées, ce soiffard qui s’est arrêté d’écrire les enquêtes scabreuses d’un muscadin […]

  18. Roland Toblerone dit :

    HONTE A VOUS bande de tarlouzes bancales et de goudous aux amygdales spongieuses et violacées.
    Cessez sur la champ ces dérisoires contrefaçons !
    Mais pas rancunier, je tiens à vous inviter tous chez moi à fêter mon premier succès littéraire.
    Rendez vous vendredi prochain à ma première scéance de dédicace au doux soleil de printemps, place du marché, chez moi, à Vintimille.

  19. Boutros dit :

    Chère Dixie, vîtes-vous comment s’appelle le clébard de la ministricule qui a mordi un policier à Bordeaux ? Et bien ce gardien de troupeau prussien répond au doux nom de Dixie. Ravissant, n’est-il pas ?
    Pas grave puisque vous vous appelez Laurent !

    • dxdiag2 dit :

      Ah ah, je n’avais pas vu ça !
      Je trouve ce nom un peu « féminin » pour un berger allemand…mais après recherche dans google image j’ai vu que ce n’était pas le seul clébard portant ce nom, en plus. 😆

  20. […] Dixie (honneur aux dames) est une ignoble menteuse, mais pas pire que Carine, que Skandal ou que Noix Vomique. Quant à l’Amiral Woland, il écrit désormais en allemand, c’est dire s’il est ignoble. Koltchak sauve un peu ses petits camarades en utilisant le mot "margoulin", qui me réjouit. Quant au pire de tous, l’infâme Didier Goux, il pousse le vice jusqu’à inviter les journalistes de Médiapart à diner. Ce qui ne le rend que plus impardonnable. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s