Faits divers et compilation

files

Les gens très chics sont partout.

Nous en trouvons beaucoup à notre gauche, c’est bien normal, et leur délicatesse leur fait se boucher le nez lorsque nous parlons et refuser de débattre avec nous.
Empêchés, par écœurement sans doute, de prodiguer des contres arguments, ils se contentent de nous couper la parole d’un  « je ne peux pas vous laisser dire ça » voire d’un   « entendre ceci m’est odieux » qui, reconnaissons le, pêche d’avantage par manque de rigueur que par manque de classe.
Ils sont drapés dans leur dignité ! La tenue est plutôt flatteuse.

Depuis la parution du fameux livre orange, une nouvelle sorte de gens très chics est apparue.
Ce sont ceux qui bien qu’appartenant au camp nauséabond, prennent une moue un peu boudeuse et un air blasé pour regarder de haut  le travail d’Obertone : « pfff,  nous savons déjà  tout cela, rien de bien nouveau, tout était connu…et puis ce n’est finalement qu’une compil de Desouche ! »  ajoutent-ils d’un air vaguement dégouté qui nous rappelle le fameux drapé du degauche.
Oh ma chère, une compile de Desouche ! Quel manque de chic !

Sont-ils certains, ces nauséabonds là,  que ce soit pour informer les gens comme eux qu’ Obertone ait écrit ? Je parierai que non.
Quant au reproche qu’on lui fait de  compiler les faits divers, outre que son livre Orange ne se résume pas à cela, le fait qu’il ait ce point commun avec Desouche me parait au contraire une chose tout à fait essentielle.

Car si les faits divers repris par Obertone étaient déjà connus, ils ne l’étaient, pour la plupart des gens , que sous forme de quelques pièces éparses du puzzle qu’il dessine, et bien peu avaient une vision d’ensemble.

La majorité des français, ne lisant pas Desouche, n’ayant principalement accès  qu’aux faits divers de sa région en dehors de quelques rares cas qu’on lui présente comme très isolés, n’a en guise de panorama que l’image déformée que les journaux nationaux veulent lui donner.
Les quelques crimes dont on lui parle au vingt heures sont présentés comme des cas peu fréquents et non représentatifs et on détourne aussitôt  son regard pour le forcer à concentrer son attention sur ses supposés propres crimes.

Un retraité poignardé , c’est bien désolant, mais ça n’est qu’ un cas, et puis au  vingt heures on parlera du  racisme en France qui se répand tel un poison.,
Un petit blanc  quasi lynché, c’est bien sûr atroce, mais c’est rare et  anecdotique  au regard des   discriminations qui font rage, si l’on en croit notre télé.
Une femme violée et mutilée, c’est épouvantable certes, mais regardons plutôt ce grand film qui dénonce- enfin- la colonisation.

Les informations ne sont pas dissimulées, mais éparpillées, mises sur le  coté comme des broutilles,  de manière à ce que l’on ne fasse aucun lien, aucune analyse.
On ne nous cache rien, on nous dit tout, mais en diluant l’information, en  poussant un peu les morceaux dans les coins, pour  ne pas les éclairer , pour  ne pas les regrouper, surtout, car sinon, l’image éclatée prend forme et ce qui se dessine est bien le tableau de l’ensauvagement d’une société dont la  violence a changé en même temps que sa composition.

C’est bien la  compilation; le rassemblement des morceaux, qui nous permet de faire, non pas des amalgames comme on nous le reproche, mais des correspondances, des catégories, des comparaisons et d’accrocher ensemble les pièces du puzzle.

Et le fait  qu’ainsi informés nous soyons devenus de véritables profileurs, étant presque à coup sûr  capables de deviner le genre de l’auteur d’un méfait en fonction de son  mode opératoire est une preuve que les correspondances que nous faisons reflètent une réalité.
Si l’on peut deviner le nom d’un germe  rien qu’à l’évocation des symptômes de certaines maladies, c’est que la sémiologie est bonne non ?

Ps : il en va de même pour d’autres sujets et parions qu’on verra bientôt publié quelque chose qui regroupera les informations éparses concernant l’islamisation de l’Europe, et que le puzzle là aussi sera reconstitué…
http://dxdiag.over-blog.com/article-effet-puzzle-85217350.html

Publicités

132 commentaires on “Faits divers et compilation”

  1. NOURATIN dit :

    Il fait oeuvre de salubrité publique, Obertone, au regard de la désinformation à laquelle nous assistons quotidiennement, la rage au coeur et l’écume aux lèvres (enfin moi c’est comme ça).
    Donner au plus grand nombre les clés de l’information justifierait la Légion d’Honneur, si nous étions vraiment en démocratie. On voit bien que ce n’est pas le cas : qu’est-ce qu’il prend dans les gencives, Obertone!
    Amitiés.

    • dxdiag2 dit :

      Oui il s’en prend pas mal ! Je me demande s’il s’attendait à autant de critiques venant de certains réacs par contre. 😦

      • Voglio dit :

        Oui, mais les critiqueurs n’ont aucun argument valable pour tenter de démontrer qu’Obertone a tort. D’où leurs attaques ad hominem.

        Insultes = aveu d’impuissance. Toujours! 🙂

        Et les Français continuent à acheter son bouquin… et à se le passer!

        Je suis optimiste sur l’effet en profondeur de ce livre.

  2. Boutros dit :

    En tout cas, éclat de rire général quand tous les nauséabonds se sont attribué, comme un seul homme, l’identité du compileur. Il y avait longtemps que je ne m’étais autant marré en voyageant sur la toile.
    Même sur un sujet si terrible, si le rire est de notre côté, ils sont foutus ! Na !

  3. A.g. dit :

    Non, Dixie.
    Je me permets d’intervenir car je fais partie de la seconde catégorie.
    Plusieurs choses.
    Je ne crois pas que l’étalage scabreux de détails répétés ad nauseam soit une méthode pertinente pour arriver à nos fins. en çelà le titre est bien choisi car dans le film de Kubrick, on torture les sociopathe pour les faire revenir dans le droit chemin.
    Quelle est l’étape suivante, un reportage dans les morgues avec un Hondelatte de droite, un citoyen embarqué obligatoirement dans les véhicules de police ?
    Les méthodes désagréables je les réserves pour le camp d’en face.
    Ceux qui achètent ce livre partent d’une démarche volontaire de confirmation de leurs positions, pas d ‘information sur le sujet. Vous parlez d’un cas relaté dans le journal entre la manif dans tel usine et la promo pour la pièce de théatre, qui ne donnerait pas de vision d’ensemble, l’ampleur du phénomène. Mais combien de journaux depuis combien de temps ?
    Les détails fournis -les enfants égorgés, trois balles dans la tête, etc- plutôt que la simple neutralité de l’information sont le même procédé qu’obertone depuis des années pour aucun résultat concret.
    C’est pareil pour l’islam ou l’imigration..
    Il faut un tract dans la boite au lettres pour que la population se rende compte qu’il n’y a plus de sapin Noêl dans les écoles, que les sac poubelles poussent des poussettes jumelles, que le « Halal » sur la boucherie n’est pas une franchise ?
    Ils ne sont quand même pas sourds et aveugles quand il vont chercher leurs gosses a l’écoles ou qu’ils patientent aux urgences à coté du tiers-monde qui, lui, n’avancera rien comme frais.
    Avoir une belle bibliothèque bien remplie de livre comme celui d’obertone ne modifie pas ce qu’il y a en dehors de chez soi.

    • dxdiag2 dit :

      Je suis bien entendu en désaccord.
      Vous pensez que les gens sont informés mais ils le sont très peu et surtout bien moins que nous.
      Essayez donc de faire comme moi : vous couper d’internet et passer 8 jours en ne vous informant que par les médias officiels, vous finirez par croire que vous aviez rêvé et que finalement il ne se passe pas grand chose.
      Pour savoir qu’il y a une pandémie de grippe il faut avoir au moins une vague idée de la compilation des cas. Tant que vous ne voyez que quelques personnes atteintes autour de vous et qu’on vous dit à la télé qu’il ne se passe rien de bien inquiétant vous sous estimez forcément la gravité de la situation. Vous vous inquiétez, éventuellement , vous savez qu’il y a de la grippe, mais vous sous estimez forcément les risques.
      Pour moi Obertone a fait un travail d’épidémiologiste et lui reprocher d’être dégoutant en décrivant les crachats et les draps souillés par la fièvre est injuste.

  4. Obsédé Textuel dit :

    Il y a des faits qui font débat.
    Sont-ils juste embellis pour faire bien dans les livres ? Sont-ils carrément orientés après les avoir « toiletés » (falsifiés) de tout ce qui dérange ?
    Ou bien plus grave, sont-ils radicalement inventés dans un objectif de propagande plus ou moins commerciale, ou tyranique ?

    En principe lorsqu’on prétend instaurer une « vérité universelle », c’est qu’on dispose de suffisament d’arguments et de preuves de ce qu’on avance, sans avoir besoin d’avoir recours à la menace des tribunaux.
    – « Croyez moi où bien vous irez en taule ! »

    Et puis….
    Il y a des faits qui ne font pas débat.

    Ce sont des faits reconnus, puissament argumentés, étayés par des documents irréfutables, des témoignages nombreux et de bonne foi. Personne ne doute de leur véracité tout simplement parce les tenants de ces faits (scientifiques ou historiques) sont des gens d’une grande honnêteté. Il disent des choses et ils en apportent la preuve.

    Ils développent leurs propos sereinement sans brandir aucune matraque.

    Chacun peut décortiquer tout à loisir.
    Chacun peut s’amuser à en étudier chaque élément sous l’angle de son choix.
    Même le plus inhabituel.
    Même le plus saugrenu !
    C’est curieux mais dans ce cas, vous ne verrez jamais aucune exploitation mercantile ou à des fins de captation de pouvoir (des postes), vous ne verrez jamais aucune interdiction de parler, de poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

    Vous ne verrez jamais des lois pour vous interdire de penser sur ces sujets qui font pourtant autorité.

  5. A.g. dit :

    Tiens c’est un bon parallèle, la grippe.
    Je ne suis ni medecin, ni génial, mais en 2012, a 30 ans, quand il manque deux collègues au boulot, que les gamins d’une classe ont quasiment tous le nez qui coule, qu’en passant devant les pharmacies il y a l’air d’avoir du monde que çà tousse a droite a gauche dans les rayons d’Auchan, je n’ai pas besoin d’avoir 50 fois le nom, la photo et l’analyse d’urine de chaque contaminé représentatif du pays pour me rendre compte que çà risque niveau. Surtout quand on passe du -5 a 10° en quelques jours pour redescendre sous zéro aussitôt.
    L’islam et la délinquance c’est pareil.
    Les gens ne se pose pas de questions quand ils voient du verre brissé sur les trottoirs, les groupes de « jeunes » qui attendent le travail malheureusement en vain au pieds de l’immeuble trompant l’ennui de temps en temps avec leur Cayenne. Ca commence a couiner non pas parceque X se fait violer a Amiens ou Y lacéré a Toulon, ca grince parce que l’on reviens de W.E et que les bijoux de mamies sont dans la poche de manouchs. On se procure un talisman orange et noir que l’on range soigneusement ou, mieux, que l’on transmet a ses proches en espérant que celà agira. Par contre même a douze contre un, personne ne bouge contre une merveille qui empuantis le wagon avec son shit. Mieux ca souhaite le retour de Sarkoze en sauveur

    • dxdiag2 dit :

      Puisque la métaphore médicale semble vous aller : il y a une grande différence entre constater autour de soi quelques cas de grippe et de s’en inquiéter et apprendre que les cas sont si nombreux que certaines villes vont quasiment disparaitre, qu’il s’agit d’un virus mutant dont la mortalité est très particulière et qu’en plus au lieu de lui chercher un vaccin on le répand délibérément.

      Obertone versus le 20 h : C’est toute la différence qu’il y a entre constater qu’on construit une mosquée ici ou là ET voir la carte de France des mosquées.

  6. dsl dit :

    Vous avez une vision des choses qui n’est pas partagée par tout le monde. Où est le problème ? Pourquoi voulez vous absolument que tout le monde pense comme vous ?
    Et puis cette plainte constante de ne pas pouvoir débattre, de ne pas être représentés à la télévision…il n’y a dans la plupart des blogs qui défendent vos thèses aucune volonté de débat, aucune volonté de discuter la manière d’aborder le problème, aucune volonté de réflexion ni d’approfondissement tout se passe comme ici par des espèces de sous-entendus racistes, le recueil de faits divers, un troisième degré qui est rigolo 5 minutes mais qui lasse au bout des 300 pages de blogs. Alors, c’est sûr si l’un de vous arrive à pondre un livre qui fait un petit peu mieux que ces blogs minables, vous vous précipitez comme un seul homme pour le soutenir votre messie anonyme venu pour réveler la vérité aux ignorants.
    Et lorsqu’un taré du grand nord se met en action pour réveler la vérité à coup de balles dans la tête des gauchistes abrutis, vous vous faites timides, timoré, mais quelques mois après, c’est la même litanie qui reprend…
    La société est peut être de plus en plus violente, mais surtout parce que les individus sont incapables de se parler normalement, de débattre comme des êtres doués de raison, et l’exemple qu vous donnez est tout aussi navrant.

    • A.g. dit :

      Il n’y a aucune raison de se réjouir d’une action d’un type qui se revendique franc-maçon. Au contraire. Et ce même si au passage il efface quelques taches.

    • Pakounta dit :

      N’en v’là un qu’il est beau !
      « aucune volonté de débat, aucune volonté de discuter la manière d’aborder le problème, aucune volonté de réflexion ni d’approfondissement »
      Quel débat avec les zélites qui affirment, sans preuve, sans argument, sans chiffre, sans réflexion, encore et encore, et avec sanctions à l’appui, que « les immigrés sont une chance pour la France », que « l’islam est une religion de paix », que l’essentiel est d’éviter le FN ?
      Les blogs réacs, et celui-ci en particulier, sont au contraire des lieux de réflexion, de comparaison, de mise en perspective, parfois drôles, parfois inquiétantes, se fondant sur beaucoup de faits et tentant de les lier pour montrer l’étendue du mensonge auquel nous sommes soumis.
      Qui INTERDIT le débat, et le confine justement à des blogs d’audience forcément limitée ?
      Mon pov dsl, dans vos pantoufles de vieux sage qu’a tout compris et qui s’amuse de voir les gosses s’agiter frénétiquement, vous êtes simplement un gros con.
      Dixie me censurera si elle veut : c’est son blog, ici. Et venant d’elle, j’accepterai. Vous, vous devriez vous barrer.

      • dsl dit :

        Vous êtes la caricature de ce que je décris, ce n’est pas étonnant que ce soit vous qui répondiez.
        Raciste, antisémite, et anti-clérical, vous cumulez les pires tares.
        Mais au moins vous, on sait ce que vous pensez.
        La litanie c’est votre discours stéréotypé : chance pour la france, religion de paix, ces expressions que vous partagez avec délectation sont comme le sésame de votre confrèrie qui vous permet rapidement de vous reconnaitre entre vous, et en même temps de désigner votre ennemi c’est à dire, celui qui aurait l’intention d’émettre l’idée que l’immigration soit utile, et que l’islam soit autre chose qu’une religion de terroriste et de djihadiste.
        Vous parlez de débattre ? Mais de quoi au juste ?

        • Pakounta dit :

          Pov garçon. Débattons, et exposez :
          – en quoi l’immigration est-elle utile (15 millions de gens à QI moyen autour de 80, qui nous détestent pour l’essentiel) ?
          – en quoi l’islam – qui ordonne le djihad dans ses textes « sacrés » – est-il autre chose qu’une religion de terroriste et de djihadiste ?
          Réponses cohérentes exigées (parce que me répondre que c’est MOI qui fais le stéréotype de « chance pour la France », par exemple, alors que ça nous est imposé à travers la gueule depuis 40 ans sans discontinuer, j’appelle pas ça une réponse cohérente).

          • dsl dit :

            Je vous répondrais si vous vous commencez par vous excusez de m’avoir insulté.
            Aucun débat de ne peut avoir lieu autrement.

          • dxdiag2 dit :

            Oh ben Pakounta, c’est trop bête, on tenait ENFIN un gars capable de nous prouver que les cpf étaient effectivement des chances pour la France et que la musulmanose était une secte sympa dont les principes étaient simplement déformés ( un peu partout à travers le monde par des milliards de faux musulmans)… et pis v’la que vous nous l’avez vexé, à pas lui parler poliment.

          • Pakounta dit :

            Et hop, sous ses grands airs outragés, après avoir traîné dans la boue les blogs qui s’efforcent de tenir debout face aux torrents de boue, de merde, de sanie, qu’on nous force à avaler, après avoir lancé sa petite pique sur mon éventuel refus du débat, ce gros con se défile.
            Eh ben, tchao. Ce qui me vaut de survivre encore, c’est d’avoir exclu de ma vie tous les connards qui l’ont traversée. La pesanteur de la connerie (méchante, en plus) est insoutenable quand on prend de l’âge et qu’on se rapproche de la sortie.

        • Le portulan te ment dit :

          Anti-clérical, une tare ? Le débat commence bien mal dans un pays que l’on souhaiterait aussi civilisé qu’il l’était avant 1980.

      • dxdiag2 dit :

        Mais, Pakounta, vous le connaissez cet homme là ? Comment savez vous qu’il est gros 😉

    • dxdiag2 dit :

      Je trouve plutôt marrant qu’un type qui n’a jamais mis un seul com sur ce blog et qui donc ne peut pas savoir comment je débattrais, éventuellement, avec lui, au cas où il voudrait débattre, m’accuse de refuser le débat.

      • dsl dit :

        C’est très drôle en effet. Je n’ai jamais dit que vous refusiez le débat, j’ai dit que je trouvais ridicule cette plainte de ne pas pouvoir débattre alors qu’il n’y a strictement rien dans vos blogs qui témoigne d’une volonté d’engager le débat.
        Les gauchistes au moins sont clairs, ils ne veulent pas débattre parce qu’ils savent qu’ils ont raison.
        Vous vous n’assumez pas ce que vous êtes, vous faites mines d’être persécutés pour vos idées et vos pensées. C’est la technique habituelle de l’extrême droite.

        • dsl dit :

          Vous avez le choix, l’insulte ou le débat.
          Vous choisissez l’insulte.
          Ne venez pas vous plaindre ensuite de ne pas pouvoir passer à la télévision ou de ne pas pouvoir débattre.

        • dxdiag2 dit :

          Rien dans nos blogs qui prouvent qu’on veut bien débattre ? C’est un peu fort d’entendre ça ici alors que j’ai toujours répondu aux coms, y compris ceux qui me critiquaient, et que contrairement à tant de blogueurs de gauche, je ne censure quasiment jamais.
          Les rares gauchistes qui sont venus donner leur avis ont toujours obtenu des réponses à leurs arguments quand ils en avaient.
          Par contre si ce que vous appelez débat consiste à nous dire que nous sommes des salauds avec de mauvaises pensées au lieu de nous démontrer que nous avons tort, la discussion peut tourner court…

          • dsl dit :

            C’est pourtant clair : vos blogs ne sont pas fait pour débattre, ok, cela ne me pose aucun problème, vous êtes libres d’exposer vos opinions de la manière que vous jugez bonnes.
            Ce qui me pose problème c’est votre manière de vous plaindre sans cesse de ne pas pouvoir débattre, de ne pas pouvoir aborder certains sujets.
            « Salauds avec mauvaises pensées »
            pouvez vous me dire où est ce que j’ai écrit cela ?

          • dxdiag2 dit :

            Je dis que ceux qui sont venus argumenter ont obtenu des réponses argumentées ( ça s’appelle débattre, non ?) et j’essaie donc de démontrer que vos accusations de refus de débat sont injustifiées.
            J’ajoute qu’au cas où vous considéreriez comme un argument le fait de m’accuser d’avoir de mauvaises pensées( si si on a dejà vu ce genre de « discussions », je vous assure) , ce serait un faux débat et qu’il tournerait court.

          • vryko dit :

            Dixie vous refusez de comprendre : Vous avez tort parce que vous êtes de droite. Et même si vous avez changé d’avis, le débat porte sur le fait que votre tort d’être de droite est soit inné soit acquis. D’ailleurs même si les faits vous donnent raison, vous avez tort, comme Obertone ou FDS.

            Je vous rappelle que dsl est un(e) glorieux(se) combattant(te) pour la liberté d’expression (et il/elle n’est même pas gauchiste d’abord) pourvu que vous soyez pour la diversité dont d’opinion à condition que vous pensiez et « opinionez » la même chose que la gauche/droite républicaine.

            Ben oui, à gauche/droite orléaniste, on est tolérant.

            Donc vous avez tort d’être de droite (surtout si c’est pas dans le cadre des valeurs de la république) !

            Méchante fâââââââââchiste !

            😀

            (Et sinon bon billet)

            dsl, soignez votre orthographe, vous faites des fautes facilement évitables, même pour quelqu’un d’aussi intelligent que vous.

          • dxdiag2 dit :

            Ah, là j’ai bien compris ! Merci Vryko 😀

          • Obsédé Textuel dit :

            L’expérience prouve que lorsqu’une personne accuse une autre de ne pas vouloir débattre, celà signifie qu’elle n’a rien à dire.

            Lorsqu’on a quelque argument à proposer, à opposer, à confronter, on interpelle directement (et poliment si possible !) un interlocuteur.
            Les blogs c’est fait pour çà.

            Mais on ne demande pas un débat.
            On l’impose.
            Un peu comme au tennis. On ne dit pas « tu me mets la balle ici » ou bien  » je vais servir à tel endroit chez toi ».
            On sert…. et le joueur en face tente de rattraper la balle.
            Et si le service était faiblard, alors gare au revers ou au passing !

            Quant aux rigolos qui essaient de masquer leur vanité ou leur idiotie sous des airs convenus de matamores d’opérette, justement pour masquer LEUR propre inaptitude argumentaire…. pfffff. Qui croyez vous berner dsl, nous en avons vu d’autres des mou-du-genou dans votre genre.
            Vous n’êtes même pas socialiste.
            Juste un ventre mou de centriste à la sexualité indéterminée.

          • dxdiag2 dit :

            Un peu comme au tennis. On ne dit pas « tu me mets la balle ici » ou bien » je vais servir à tel endroit chez toi ».
            On sert…. et le joueur en face tente de rattraper la balle.
            Et si le service était faiblard, alors gare au revers ou au passing !

            😆 excellent, OT !

        • Jazzman dit :

          « Vous vous n’assumez pas ce que vous êtes, vous faites mines d’être persécutés pour vos idées et vos pensées » (dsl)
          Je parie ma couille gauche (non pas la droite, soyons sérieux) que dsl fait partie d’une minorité qui a beaucoup souffert et passe son temps à s’en plaindre. Il dit plus loin que l’immigration est utile. Mais sans dire à qui ou à quoi, naturellement…

          • carine005 dit :

            Bin déjà, l’immigration est utile en ce fait qu’elle va permettre aux libéraux, s’ils prennent un jour le pouvoir, de supprimer les aides sociales (aspirateur d’immigrés) et la fonction publique, trop coûteuse dans un pays ruiné par l’immigration et les comportemants bancaires. C’est un peu le chien qui se mord la queue, mais c’est l’idée.
            C’est déjà ça, hein ! Dites pas que c’est inutile !

          • dxdiag2 dit :

            Ah Jazzman, vous arrivez juste au moment où j’ajoute Goldnadel sur la roll 😉
            Il faut dire que c’est l’avocat de LO, en plus !

        • Le portulan te ment dit :

          Erreur, les gauchistes croient qu’ils ont raison et squattent tous les organes qui leur permettent de répandre leur propagande, à commencer par l’école. Nous, on sait qu’on a raison, et on arrive enfin à se faire entendre grâce à des blogs fins, comme celui-ci.

  7. Charles Robert dit :

    La sortie et la promotion de La France orange mécanique sont selon moi, positives à tous points de vue. Bien qu’il soit très sain d’admettre les limites de ce que ce livre peut apporter, je pense qu’une critique trop appuyée sous-entendant que ce livre est néfaste ou complètement inutile serait déplacée.

    • dxdiag2 dit :

      « Bien qu’il soit très sain d’admettre les limites de ce que ce livre peut apporter »
      Je l’admets volontiers, mais la critique qui consiste à dire qu’il n’apprend rien à personne en faisant du Desouche me semble erronée et c’est bien pour ça que je répond.

  8. Georges dit :

    Je n’ai pas encore lu votre article, Dixie (je commente toujours AVANT de lire, on n’est jamais trop prudent), mais je vais le faire. Tout de même, à propos du sujet de votre article, il me faut avouer ici que pour moi beaucoup de choses — qui semble-t-il se trouvent dans le livre de Laurent Obertone (lui non plus je ne l’ai pas (encore) lu) — ne m’étaient PAS connues, ou pas avec cette ampleur (et ces chiffres) là, en tout cas. Sur le réensauvagement de la France, il ne m’apprend rien, malheureusement, mais j’avoue benoîtement que j’ignorais que 200 femmes (ou plus) étaient violées chaque jour dans mon pays. J’irai même plus loin. Quand une amie m’a dit ça au téléphone il y a quelque temps, je lui ai répondu qu’elle devait se tromper, que c’était « impossible ». Vous voyez par là ma grande naïveté, même encore aujourd’hui, après m’être farci durant deux très longues années du François Desouche tous les matins au réveil, chose qui, précisément, m’a retenu quelque peu jusqu’ici de lire le fameux livre orange, car mon moral a des limites.

    L’argument qui voudrait que « tout ça c’est archi-connu » me semble pour le moins grotesque. Il y a toujours des gens qui savent, bien entendu, et il fait toujours très bien d’affirmer en faire partie dans un dîner ou dans la bloge, mais j’ai cru comprendre que Laurent Obertone n’avait pas écrit pour ces gens-là. Quel intérêt y aurait-il à faire cela ?

    Mais bon, si ça se trouve vous ne parlez pas du tout de ça…

    • dxdiag2 dit :

      Mais si Georges, justement je parle exactement de cela.
      Et j’en parle d’autant plus que je rencontre au quotidien des gens qui sont reveillés mais à qui je dois encore apprendre à quel point le bruit qui les a reveillés fait du bruit un peu partout, hors de portée de leurs oreilles ( et des miennes).

      • Georges dit :

        Ah, si vous me prenez par le bruit, je vais vous demander en mariage…

        • dxdiag2 dit :

          C’était fait exprès pour vous, en plus 😉

        • Aristide dit :

          Hop, hop, hop. Prem’s.

          • Majeur dit :

            Ce n’est pas sur Aristide…
            Il me semble que 0.T, toujours prompt, avait ouvert les ébats il y a plusieurs mois.
            Faut demander à Carine, c’est elle qui tient le carnet de bal!

          • dxdiag2 dit :

            Carnet de bal ! ça alors !
            De toute façon vous êtes TOUS trop jeunes pour moi…sauf Georges, mais lui ce n’est pas pareil c’est moi qui suis trop vieille pour lui. 😉
            Enfin, comme le dit Aristide l’important, c’est la beauté intérieure, et ça il m’en reste, beaucoup ( si si) 😆

          • carine005 dit :

            Majeur
            Exaaaaact !
            Je l’ai gardé d’une salle à l’autre !

          • Georges dit :

            Non mais dites donc, Dixie, dites tout de suite que je suis vieux, comme ça les choses seront claires ! Et aussi pourquoi pas vieux, blanc, hétéro, catho et raciste ?

        • Obsédé Textuel dit :

          Hooooooooooolàààààààà !!
          Prudence, prudence…
          Avant de passer contrat longue durée, pensez à vous faire livrer la bidoche sur pied en vue de tests comparatifs avec les voisines du pré d’en face.

          • Majeur dit :

            Qu’est ce que je disais !!!

          • Majeur dit :

            Et puis, hein, avec la grâce d’un équarisseur!!

          • Majeur dit :

            Je n’ose dire que nos messages se sont chevauchés…

          • Aristide dit :

            Pfff, ce qui compte c’est la beauté intérieure voyons.
            Pour le reste on peut toujours appliquer la jurisprudence Strauss-Khan.

          • Majeur dit :

            Six millions de USDollards la bouffée de belge… Vous êtes exilés?

          • Aristide dit :

            Justement non. Il suffit de rester en France pour que ce soit gratuit. Evidemment, pour cela il faut être socialiste. Mais c’est un détail.

          • Majeur dit :

            Je l’ai déjà racontée chez Dixie, lors de la retombée de Strauss-Kahn, mais elle m’amuse tant que je ne résiste pas à une resucée:

            « Un type qui peut se payer les plus belles putes du monde, et qui se tape une femme de ménage, c’est bien la preuve qu’il est de gauche! »

          • Georges dit :

            Je ne voudrais pas avoir l’air de faire tout pour sortir Bizette de son coma dépassant, mais une photographie me suffit, en général (ce qui prouve bien que je suis le dernier des limités (malgré que j’aime aussi Rimbaud)).

          • Obsédé Textuel dit :

            Majeur: « – Je n’ose dire que nos messages se sont chevauchés… »

            Ah de grâce, ne me tentez pas !
            Je m’attache très vite.

          • Obsédé Textuel dit :

            Majeur: « …c’est bien la preuve qu’il est de gauche! ».

            D’ailleurs c’est à celà qu’on les reconnait les gauchiste; leur mauvais goût en tout.
            En cuisine c’est pareil.
            Supérieurs en tout, ils tentent de masquer leur ignorance en parlant de « revisiter » un plat célèbre de la gastronomie française pour présenter du n’importe quoi.
            Mais avant de revisiter, il faut avoir visité…

          • carine005 dit :

            Georges
            Si vous tenez à réveiller Bizette, promettez-moi de la prendre en charge sur votre blog.
            Moi, j’ai donné…

          • carine005 dit :

            J’en deviens méchante, tiens !

          • Majeur dit :

            OT: « D’ailleurs c’est à cela qu’on les reconnait les gauchiste; leur mauvais goût en tout. »

            J’ai approché un temps des auteurs de théâtre, sans doute pas les meilleurs mais les plus nombreux.

            Beaucoup se flattaient de « revisiter » les oeuvres classiques. Quel agacement de découvrir leur paresse, leur manque de talent et de pudeur.
            Ceux qui réussissaient cet exercice centraient leur travail sur la célébration de l’oeuvre qui les inspirait.

            Le monde du théâtre est un nid de gauchistes intermittents à plein temps.

            Un con entendu à la radio prétendait que sa mise en scène revisitait Mozart.
            Sombre crétin subventionné, dont la renommée ne devrait pas dépasser une table de bistrot.

          • Majeur dit :

            0T: Mais avant de revisiter, il faut avoir visité…

            Ils « revisitent » et ils « s’approprient ».

            Avant de s’approprier il faut pro-prier!

            Aucune reconnaissance, aucune filiation. L’art commence avec leur tripotage d’adolescent.
            Mais ils veulent faire école et créer un courant…

            Je caricature?

          • Georges dit :

            Non, Majeur, vous ne caricaturez pas, vous êtes encore en dessous de la réalité.

            Malheureusement, ça n’a rien à voir avec la notoriété, car beaucoup de ces crétins subventionnés sont célèbres. Le coup de la revisitation est en effet 9 fois sur 10 l’indice sûr de l’escroquerie caractérisée du boutonneux arriviste.

          • Pierre dit :

            Je suis entièrement d’accord, à 102%, avec ce que vous avez dit un peu plus haut. les gens qui ont quelque chose à dire, un argument valable qui les démange, ne demandent pas le débat mais présentent leur opinion poliment.
            En plus d’être perspicace, j’ai eu l’impression que derrière votre interlocuteur se cachait une Caroline Fourest, prêt à débattre sur la forme, mais jamais sur le fond, jamais sur les faits ni sur la réalité.
            Des gens qui s’offusquent davantage pour une opinion politique personnelle que pour une histoire sordide traumatisante qui se répétera plusieurs fois aussi clairement que 1+1 font 2.
            Ces mêmes gens qui nient la réalité, qui croient aux hommes politiques comme s’ils étaient des dieux alors qu’ils sont corrompus. Tout ce qu’il y a de plus abject et destructeur car ils composent 90% des médias et diffusent le mensonge à longueur de temps à des FRançais gentils qui ne demandent qu’une chose, ou 2, avoir la paix et du travail.

            Politiciens verreux qui manipulent la tronche des gentils gens! Infect progressisme de merde!

  9. carine005 dit :

    Excellent !
    Tout le monde savait tout, mais comment pouvaient-ils bien le savoir pisque c’est tabou.
    Laurent Muchielli affirme que les chiffres sont connus depuis longtemps, mais qu’ils ne signifient rien, la violence étant un état naturel.
    Okay. Mais , comme tu le dis :

    « Il en va de même pour d’autres sujets et parions qu’on verra bientôt publié quelque chose qui regroupera les informations éparses concernant l’islamisation de l’Europe, et que le puzzle là aussi sera reconstitué… »

    Tout à fait ! Un livre sortira sûrement avec le puzzle reconstitué, celui dont nous voyons des pièces tous les jours.
    Et les mêmes sociologues nous diront « mais c’est bien sûr ! Nous le savions. Mais l’islam est un état naturel. »
    Pour eux, gageons que ça l’est déjà. Surtout avec l’argent qatari et saoudien qui en découle, dans leur direction. C’est pas possible qu’ils ne soient pas achetés. Soit par ceux-là, soit par les fameux « illuminati » dont il ne fait pas parler…Soit les deux.
    Alors en plus, si ça arrose de tous les côtés, faut pas qu’ils se privent ! C’est pas bon les privations.

    Et le jour où ce livre sortira, ils feront tout pour faire un lien entre l’auteur et nos blogs dénonçant l’islamisation de nos pays. Parce que ça sera ça l’important !

  10. Le portulan te ment dit :

    Dixie dit : « Si l’on peut deviner le nom d’un germe rien qu’à l’évocation des symptômes de certaines maladies, c’est que la sémiologie est bonne non ? »
    Oh que oui ! Et ce qui me réjouit, c’est que la culture, qui présentait un antibiogramme « plat » -à la manière d’un ECG-, subit maintenant des attaques de toutes parts d’antibiotiques, que l’on nomme par antinomie « viatiques », disposés en nébuleuse comme ces nauséablogs dont on parle parfois. 😎

    • dxdiag2 dit :

      Merci de rebondir sur le médical Portulan. 🙂
      Ce qui est rigolo aussi c’est quand on réussit à faire des antibiogrammes sur des échantillons et que les Degauche maintiennent qu’ils sont stériles.

  11. A.g. dit :

    « il y a une grande différence entre constater autour de soi quelques cas de grippe et de s’en inquiéter et apprendre que les cas sont si nombreux que certaines villes vont quasiment disparaitre, qu’il s’agit d’un virus mutant dont la mortalité est très particulière et qu’en plus au lieu de lui chercher un vaccin on le répand délibérément. »

    Bien sur.
    Et toujours en 2013, a 30 ans on ne se déplace pas plus loin que son village, seul, sans famille ni contact dans d’autres villes, on travaille dans le batîment en face de chez soi là aussi seul, sans moyens de communications.
    Pourtant sur des sujets comme l’inflation, personne n’est dupe malgré l’influence médiatique.
    Tout le monde se marre quand on parle de l’euro qui n’a pas fait grimper les prix. Sans avoir acheté un bouquin d’économie.
    Pourquoi ca ne marche pas pour la criminalité ?

    Tiens. Ca rejoint l’attitude commune lors de l’épisode de la vrai grippe prédite mortelle offerte par les pigeons qui avaient fait le bonheur des fabricants de vaccins.
    Qu’on fait les gens ?
    Ils ont continué de se déplacer, eux et leurs miasmes, mieux, se sont rendus en transport en commun attendre dans des salles bondées et surchauffé, sans vaccin par faute d’infirmiers s’exposer a ceux des autres.
    On marchait pas vraiment sur les cadavres dans les rues, ils n’y avaient ni pompiers, ni police dans les rues comme pour la canicule, l’armée n’a même pas levé le sourcil sur un le sujet, mais non…
    Ils ont suivi la télé et la masse sans regarder ou se poser de questions mais pour eux ils avaient fait le nécéssaire.
    C’est pareil pour ceux qui découvrent les faits dans le bouquin.

    • dxdiag2 dit :

      Que ça ne suffise pas : je suis d’accord.
      Que ce soit inutile : je ne crois pas.
      LO par son action oblige les médias officiels à aborder le sujet de la pandémie alors que nous ne sommes autorisés dans le débat public qu’à parler des cas de maladies isolées. C’est une très bonne chose, en tout cas ça me semble être ce que nous avons de mieux en ce moment.

      Quels reproches avez vous à faire à Obertone en dehors du fait que son livre ne changera peut-être rien.
      Que proposeriez vous qui soit plus efficace ?

    • Pakounta dit :

      Curieusement, dans ce joli tableau, le nommé Tristan Claude Gilles Pallancher fait figure de minorité peu visible. On se demande dans quel pays tout ça se passe…

      • dxdiag2 dit :

        Oui, il est rigolo Tristan Claude Gilles. C’est un trafiquant de drogue.
        Je me demande s’il fait partie de la bande de la belle Olga.
        (Je viens de voir qu’on peut jouer à deviner les faits qui sont reprochés à ces présumés innocents puis à cliquer sur la photo pour vérifier nos talents de profileur au facies).

  12. Pangloss dit :

    Il ne s’agit pas d’accepter ou de refuser le débat. Il n’y a pas de débat si une partie refuse la réalité des faits. Ou si le débat est détourné sur l’accusation « Vous faites le jeu du FN » (quand on est de gauche) ou (si on est de droite) sur la question « Ne vaut-il pas mieux accepter l’ensauvagement plutôt que de faire le jeu du FN? »

    • carine005 dit :

      Bin tout à fait !
      Et ce, alors que selon ce qu’il est convenu d’appeler les « réacs » bien chics, le FN fait désormais partie du jeu. Voire est mélanchoniste.
      Si ça c’est pas du brouillage de cartes…
      Tu dis « regardez les vilains qui nous bouffent », tu fais le jeu du FN. Mais ce faisant, d’après les réacs, tu fais le jeu de méchancon.

      Alors de quoi se plaignent les caron et qu’on sort ?

    • dxdiag2 dit :

      Bien sûr Pangloss, il n’y a pas de débat et vous remarquerez que lorsque nous l’acceptons, comme je l’ai fait sur ce fil et comme tant d’autres que moi le font, les prétendus débatteurs s’enfuient, n’étant pas en position de se boucher le nez.

      • Pakounta dit :

        Donc vous m’en voulez pas trop de l’avoir quelque peu rudoyé, le « désolé » débatteur qui savait pourquoi l’immigration est une chance ?
        A part ça, vous dites ailleurs que « vous êtes tous trop jeunes »… Meuh non, pô moi. J’ai une quinzaine d’années de plus que vous (à peine…). Du coup, trop vieux, sans doute. La vie, quand même…

  13. Jean-Pierre dit :

    Un débat sert à essayer de faire comprendre quelque chose, alors que le problème n’est absolument pas à ce niveau. Il ne s’agit absolument pas de tenter de faire COMPRENDRE quelque chose mais tenter de faire VOIR quelque chose, c’est complètement différent. Aucun débat ne permet de faire voir quelque chose.

    Le débat n’est pas la panacée, on ne peut pas débattre de musique avec un sourd.

    • Georges dit :

      « Le débat n’est pas la panacée, on ne peut pas débattre de musique avec un sourd. » Ah oui, vous avez remarqué aussi ?

      • carine005 dit :

        Sauf si on y invite Beethoven.
        Mais on ne pense jamais à l’inviter aux débats.

        • Georges dit :

          Bonne réponse, Carine ! Vous gagnez un « sonotone de la Fuly », mais je dois vous prévenir que son esthétique est assez particulière, et que certaines de nos clientes n’ont pas pu entrer chez Michou alors qu’elles le portaient.

        • dxdiag2 dit :

          Ah Carine ! J’attendais que quelqu’un pense enfin à Beethoven !
          Comme quoi la surdité acquise ou de naissance sont deux choses bien différentes.

          • carine005 dit :

            Ce qui fait que je me pose quelques questions fondamentales, malgré l’heure tardive :
            1) un aveugle, pardon un mal voyant, peut-il peindre ?
            2) Existe-t-il un moyen d’intellectualiser les couleurs pour les décrire ou pour les visualiser si on ne les a jamais vues ?
            3) Voyons-nous tous les couleurs de la même façon , je veux dire ce que j’appelle bleu, vous l’appelez bleu aussi, mais voyons-nous la même chose ?

    • Obsédé Textuel dit :

      Un vrai débat contradictoire est rare. En général on ne débat qu’entre gens d’accord sur presque tout. Donc çà ne sert à rien, ou presque.

  14. Titus dit :

    Bon article Dixie, il valait la peine d’être écrit.

    Hormis la vision d’ensemble, sans avoir lu le bouquin, il me semble qu’il y a une autre approche intéressante. La plupart des critiques portent sur les chiffres et leur interprétation ou sur le « d’où tu parles Obertone ? » or c’est son approche subjective, du coté des victimes qui, me semble-t-il, fera la force de ce livre.

    Les gens ne ressentent pas les chiffres ni les statistiques qui entrent par une oreille et sortent par l’autre.Ils sont plutôt touchés par une histoire simple, vraie, qui active leur empathie et marque leur mémoire. Obertone insiste sur cet aspect pendant ses interviews.
    Il n’a peut-être pas tout à fait tord.

    La plupart des gens que je croise ne sont pas touchés par les informations, cela glisse sur eux comme l’eau sur les plumes d’un canard, ils ne réalisent pas ou ils préfèrent penser à autre chose. Qu’il s’agisse des massacres en Syrie ou d’un meurtre dans le Nord de la France ils se disent juste que c’est triste ou révoltant et passent vite à la liste des courses à faire.

    Un roman, un film, un reportage en mode subjectif les marquera bien davantage. Les intellectuels pensent que l’information, l’éducation, le langage rationnel prévaut pour influencer les masses. C’est sans compter sur l’instinct et la partie sensible de chacun de nous.

    Je connais des ouvriers bon comme le pain sur qui aucune propagande n’aura prise et qui sentent très bien des phénomènes sociologiques que l’on arrivera peut-être jamais à expliquer à une personne trop ‘cérébrale » ou trop profondément formatée par des concepts abstraits.
    Les esprits chagrins diront que tirer sur la corde sensible c’est le propre du populisme, je répondrai qu’aucun mouvement idéologique ne se gêne pour le faire quand la raison ne suffit plus.

    .

    • Obsédé Textuel dit :

      « populisme »…. encore un concept boiteux directement dégueulé de Terre Nova au PS. Tout comme « diversité, vivre ensemble » ou « extrème droite »

      En quoi populisme et référendum seraient-ils si différents ?
      L’orientation du résultat peut être ?

      Leur arrogance dégouline et sent mauvais.
      Méfiez vous lorsqu’un gars se pose toujours à « un niveau supérieur » dans une conversation. Grattez un peu et invariablement vous le constaterez très inférieur à vous.
      Sorti de Libé ou du Monde, il n’y a plus personne !

      • carine005 dit :

        O.T.
        « En quoi populisme et référendum seraient-ils si différents ?
        L’orientation du résultat peut être ? »

        Tout à fait d’accord !
        Selon l’endroit d’où vous voyez, le mot « populisme » pue le peuple ou fleure bon le peuple.
        Chavez est un « communiste » pour les uns, « populiste » pour les autres.
        Et personne n’essaie d’y voir clair, du moment qu’il a été faussement adoubé par les escrocs Lurel et Taubira, infoutus de faire fonctionner les feux tricolores dans leurs territoires, malgré les tombereaux de subventions qui leur viennent de l’UE.

        • carine005 dit :

          « Méfiez vous lorsqu’un gars se pose toujours à « un niveau supérieur » dans une conversation. Grattez un peu et invariablement vous le constaterez très inférieur à vous. »

          Et ça, ça se vérifie tous les jours aussi.

        • Obsédé Textuel dit :

          Je lis çà et là qu’on prête au FN une tendresse coupable avec Chavez uniquement parce qu’à l’occasion de l’annonce de sa mort, Philippot a eu un petit mot de politesse comme c’est l’usage en pareil cas.
          Ce genre de bobard devient répétif de la part de gens supposés de notre camp. Il s’agit d’accréditer l’idée que FN égale PC. On ne fait pas dans la finesse.
          Chacun de nous jugera.
          C’est sûr, ce n’est pas avec des gros nuls de cet accabit qu’on risque de gagner des élections. Toujours la manie de la division.

          • carine005 dit :

            OT
            je crois plutôt que si le FN veut mériter son qualificatif de « populiste », qui n’est pas un gros mot contrairement à ce qu’on veut faire croire au bon peuple, il doit savoir reconnaître un autre populiste.
            Et l’espèce de hommage du FN à Chavez me semble devoir relever de ça.
            Hommage d’un parti « populiste » à un leader « populiste ».
            J’espère pour ma part, que c’est pluss qu’un mot de courtoisie.

            C’est la gauche qui se trompe en lui rendant hommage. Car lui a défendu son peuple.
            Notre « gauche libérale » fait tout le contraire, elle le sacrifie.

    • carine005 dit :

      Vous avez fait d’excellents coms chez MM, Titus.
      Chapeau !

      • Titus dit :

        Merci Carine, j’ai du mal à comprendre que Memento, que j’estime, puisse cautionner les basses oeuvres de Médiapart.

        Vous avez raison, Philippot rend d’abord hommage à un homme qui a défendu son peuple, et son pays..

    • dxdiag2 dit :

      Merci Titus.
      Votre remarque est excellente : le livre de LO interesse d’autant plus qu’il fait des statistiques tout en créant une émotion autour des victimes alors qu’en général nous n’avons que l’un ou l’autre. C’est l’émotion qu’il crée qui fait le buzz et ce sont les chiffres qu’il fournit qui donnent corps à cette émotion.

    • Voglio dit :

      « Les gens ne ressentent pas les chiffres ni les statistiques qui entrent par une oreille et sortent par l’autre.Ils sont plutôt touchés par une histoire simple, vraie, qui active leur empathie et marque leur mémoire »

      Tout à fait vrai, Titus!
      Mais je suis persuadé que nos merdias font exprès de ne pas humaniser les victimes, contrairement aux pays anglo-saxons qui montrent leur photo dans les journaux.
      Et ils publient aussi les noms et la tronche des assassins!

      Mais chez nous, c’est bien sûr impossible, car on verrait trop souvent que la victime est blanche et son assassin coloré…

      Alors, l’information en France c’est: « Un individu a tué une personne »….

  15. Arthur dit :

    le thème du livre d’Obertone aurait du être l’un des axes de la campagne de Marine Le Pen.
    le « 13000 vols, 3000 agressions, 200 viols par jour » elle aurait du le glisser au moins à chaque passage télé/radio pour l’imprimer dans le cortex des Français, et qu’ils l’aient à l’esprit au moment de choisir leur bulletin de vote.

    • Obsédé Textuel dit :

      Elle a dit bien des choses sur le programme du FN.
      Vous avez raison, voilà une manière percutante de faire campagne. Avec l’ensauvagement de la société.
      L’avantage de ce thème est qu’il sera toujours d’actualité quelque soit le scrutin à venir.

    • dxdiag2 dit :

      j’imagine que dorénavant elle s’en servira plus : il lui fallait sans doute pouvoir s’appuyer sur une thèse qui ne venait pas directement du FN.

  16. Hanoho dit :

    Encore du bon sens, rien que du bon sens… je crois bien que c’est ce qui nous manque le plus.

    P.s. 94 commentaires ! impressionnant 🙂 Je me souviens du temps de la petite dizaine de commentaires. Dixie progresse et distribue ses bienfaits, en tout cas ça fait plaisir.

    • dxdiag2 dit :

      Merci Hanoho. Il y a plus de monde qu’avant, c’est sûr, mais ça reste un tout petit bistrot et c’est tant mieux sinon ça me ferait peur. 😉

    • Paul-Emic dit :

      ça fait un peu peur tant de commentaires : on se dit que tout a déjà été dit et la plupart du temps je passe mon chemin au-delà de 20 .

  17. G.Mevennais dit :

    Exact Hanoho, et encore, il y a tous ceux qui lisent, régulièrement, sans intervenir.
    Amitiés. Gilles

  18. Le portulan te ment dit :

    C’est tellement bon que j’en redemande Dixie dit : « étant presque à coup sûr capables de deviner le genre de l’auteur d’un méfait en fonction de son mode opératoire ».

    Et en plus, il y a ça qui réconforte !

  19. Boutros dit :

    Dixiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !
    ouair ariou ?
    Je m’ennuie, moi.

  20. dxdiag2 dit :

    Salut les copains (et les copines, ofcourse)

    Désolée d’avoir abandonné le bazar mais je suis en train de déménager.
    Je n’ai pas prévenu parce que, par sottise, je pensais pouvoir continuer à blogger, au moins un petit peu, tout en faisant les cartons.
    Funeste erreur ! Je galère terriblement et quand je pense que pendant tant d’années j’ai adoré les déménagements alors que cette fois ci ça me met sur les genoux, je réalise que les coups de vieux arrivent non par progressivement mais par poussées aigües. grrr
    Donc pour moi c’est retour à la case départ (avec les vaches « normales ») car de même que Bruckner dit qu’il est devenu plus français que jamais en vivant aux USA, je suis (re)devenue normande en vivant dans le Roussillon….
    Bien qu’entre deux emballages je regarde encore un peu l’actualité et les blogs, que je pense à des billets tout en déroulant du scotch un peu partout, que j’écris plus ou moins dans ma tête parfois, le soir j’ai le crane vide comme celui d’un footeux, ce qui fait que je reste comme un flan hébété à me demander comment je vais pouvoir retrouver une place à tout ces trucs accumulés au fil des ans que je ne veux pas jeter ( vous verrez, les jeunes, c’est à peine croyable comme les choses s’entassent) et à me vautrer devant la télé.
    Merci à tous d’avoir continué à faire survivre un peu le blog et de patienter le temps que je retrouve mes esprits.

    Gros bisous.
    Dixie

    • Pakounta dit :

      Vous avez trouvé une région libre (je veux dire : pas occupée) ? Mon rêve !
      En tout cas, je partage votre désarroi devant les montagnes de trucs accumulés, parfaitement inutiles mais qu’il n’est pas question de jeter, et qu’on ne sait pas où mettre dans la nouvelle maison où tout est différent : placards, étagères, cave, grenier. C’est une torture. Personnellement, je résous ce conflit permanent en m’imbibant de télé, qui a le mérite d’entretenir la rage.
      Bon courage et, j’espère, à bientôt.

      • dxdiag2 dit :

        Non, je n’ai pas trouvé de lieu idéal, je retourne simplement là où j’étais il y a encore trois ans, en basse Normandie, façon saumon qui remonte (bien que je sois née à Paris). J’ai passé la plus grande partie de ma vie là bas avec mon binôme, et on a réalisé que si le sud est très chouette (ah, la météo….) on ne s’y sentira jamais vraiment chez nous.
        Il y n’y a pas énormément de muz, en basse Normandie, juste assez pour que je me souvienne bien qu’il faut que je continue à lire FDS, mais, étrangement il commence à y avoir des noirs, encore assez peu, mais c’est vraiment très nouveau dans ma petite ville.
        Et figurez vous qu’ il y a quelques années j’aurais trouvé ça exotique, ça m’aurait plu…voyez comme les gens peuvent changer quand les faits leur prouvent qu’ils ont eu tort.
        On se serait connus il y a dix ans on se serait probablement engueulés vous et moi, et maintenant on est potes, vous voyez…ça prouve quand même qu’on peut rester optimiste (enfin un tout petit peu).

        • Aristide dit :

          Décidément la Normandie est un vrai aimant à réac. Il faudra que je songe à m’y installer. Et puis le cidre, les fromages, les vaches, la pluie…

          • dxdiag2 dit :

            Ah, si tous les réacs pouvaient se regrouper…j’ai plutôt l’impression qu’on est éparpillés un peu partout malheureusement.
            En tout cas le quart nord ouest est le moins atteint.

    • Voglio dit :

      Bon déménagement, Dixie!
      Vous êtes bien courageuse de quitter le Roussillon pour la froide (et belle) Normandie!
      A bientôt!

      • dxdiag2 dit :

        Merci Voglio. Dans six moi je vais m’énerver après la pluie mais c’est mon genre de n’être jamais contente.

        • Majeur dit :

          La pluie en Normandie, c’est comme les gondoles à Venise.
          Tu peux pas faire autrement.
          Cela ne me gênait pas du tout. J’en garde en mémoire de belles images; des champs gras sous la bruine, et la sécheresse de 1976.

          J’ai aussi beaucoup aimé les Normandes. Les femmes sont comme la terre onctueuse, opulente et tendre.

          NB (pour la copine qui garde vot’ sac):
          Je ne fais pas de gringue à Dixie!
          Ce serait d’autant plus mal venu, qu’elle à les bras encombrés par ses cartons.

          • Obsédé Textuel dit :

            Majeur: « Ce serait d’autant plus mal venu, qu’elle à les bras encombrés par ses cartons. »

            Vous n’allez pas nous faire croire que vous ne savez pas profiter de l’opportunité d’un petit furtif-bonobo en levrette, ni vu ni connu !!
            🙂

          • Majeur dit :

            Cher Maître,
            J’ai encore tant à apprendre dans l’art délicat de l’emballage…

          • carine005 dit :

            C’est sssla oui !
            Moi je suis la copine moche qui louche, qu’y les pieds qui se croisent et qu’ya les dents en d’ vant, qui garde le sac et qui se dit que si elle avait su, elle aurait pas venu !
            Dixie ne prend plus de sac quand elle va au bal, sachez-le bonnes gens !
            Elle porte un réticule autour de sa talle de guêpe !
            Et dans ce réticule tout mignon, le carnet de bal, le graal de ses commentateurs 🙂

    • vryko dit :

      Un déménagement ? Z’avez trop écouté le FLN ou en émigrant au sud vous nous faites votre Guiscard ?

  21. Sisyphe dit :

    Et pourquoi que vous partez pas dans le Valais ? C’est bien, le Valais. Y a des vaches, comme en Normandie, mais moins de veaux (et de mines à raies).

  22. carine005 dit :

    Dixie, pendant que t’as le dos tourné, j’essaie de leur faire boire la drogue du violeur pour qu’ils viennent lire ma mouette, mais y veulent pô 😦
    J’te les laisse se morfondre !
    Bon courage, ma copine !

    • dxdiag2 dit :

      Y a personne ou presque sur ce blog en ce moment…tu sais bien qu’il n’y a que quand je fais un nouveau billet qui s’affiche dans la roll de maître Goux que les gens arrivent par cars entiers 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s