Casting.

Les hauts de Hurlevent

1939 …………………………………………1992 ……………………………………..2012

Alors qu’ayant oublié mon lecteur d’ebooks,  je feuilletais négligemment une revue pour bonnes femmes dans un quelconque  salon d’attente, une fiche de film a attiré mon regard.
En décembre 2012, est donc sorti, apprenais-je, une nouvelle adaptation cinématographique  du célèbre roman d’Emily Bronté : les hauts de Hurlevent.
Pour transposer ce roman magnifique, qui se trouve être l’une des rares œuvres romantiques qui m’aient jamais plu, et qui je le rappelle se déroule au 19° siècle dans le nord de l’Angleterre, une réalisatrice britannique a eu l’idée de faire jouer le rôle de Heathcliff, l’enfant trouvé, l’amoureux fou, l’homme torturé par le désespoir et la haine, solitaire  ourdissant sa vengeance…  à un acteur noir.
Le but était, on le devine, de doubler la question sociale déjà présente dans le roman d’un très joli message anti-raciste.
Ce sont  « Les hauts de Hu’levan » en quelque sorte.
Bande annonce : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18616614.html

C’est beau, les messages anti-racistes, c’est beau, mais qu’est ce que ça m’agace.
On dira que c’est du racisme.
On dira ce qu’on voudra, mais ça m’agace.
J’aurais d’ailleurs été très  agacée, aussi, que l’on fasse jouer le rôle du bel Heathcliff à un vietnamien, moi qui aime pourtant beaucoup les asiatiques, et qui du coup aurait été agacée mais d’une façon non raciste, mais je parie que ça n’est pas venu une seconde à l’idée de madame Arnold de faire jouer ce rôle à un vietnamien.
Un asiatique, ça n’aurait pas convenu au message que veut faire passer madame Arnold.
Un noir, c’est mieux.
Et si madame Arnold avait été française, elle aurait certainement hésité entre un noir et un arabe (Heathcliff repoussé de la ferme des Earnshaw parce qu’il veut faire le ramadan, ça aurait eu de l’allure je pense, ça aurait enrichi l’histoire de mademoiselle Bronté)

Le problème avec ces  petits messages antiracistes subtils qu’on nous fait passer d’une façon très délicate avec d’énormes sabots, c’est que ça m’irrite.
Et que ça m’agace d’être irritée.

J’ai donc décidé de positiver, de suivre le mouvement plutôt que de me braquer, et qui sait, de profiter de l’occasion, pour tenter une reconversion.

Et pourquoi pas une carrière de directrice de casting ? Hein ?
Parce que des idées de castings anti-racistes destinés à l’édification des foules rétives et nauséabondes mais néanmoins cinéphiles, j’en ai. Plein.

Il n’y a pas que madame Arnold.
Et puis  moi, en plus, je pense à tous les racismes, et à toutes les discriminations.
Avec moi ça sera du vrai métissage, de la vraie mondialisation qui tue.

Tiens, au hasard, je verrais volontiers :

« L’Odyssée » : avec Omar Si dans le rôle d’Ulysse et Adriana Karambeu dans celui de Pénélope : c’est le couple idéal, déjà symbole du monde nouveau, il me semble.
« Les aventures d’Hercule Poirot » avec Sami Nacery dans le rôle titre : il suffira qu’il grossisse un petit peu.
« Titanic » avec Jamel Debbouze et Mimi Matthy : et pourquoi pas, si y sèment.
« Le portrait de Dorian Gray » avec Kad Merad dans le rôle de Dorian qui reste toujours tellement beau pendant que son portrait devient laid.
Mais aussi :
« La dame aux camélias » avec Dave dans le rôle de marguerite Gautier, parce que le genre, on s’en fou du genre.
Et bien entendu  » la vie de Bouddha » avec Benoît Magimel dans le role de Siddhartha Gautama, pour habituer les gens.

Parce que je parie que ce serait bien plus efficace de tout mélanger plutôt que de se contenter de placer des noirs dans des rôles de blancs pour nous faire passer des petits messages très discrets qui se voient trop.
Entretenir la confusion telle sera ma devise.
Bon, y sont où les studios ?

ps: mais, au fait, j’y pense : On peut aussi interpréter le roman en estimant que le père Earnshaw sème  le germe de la mort et de la désolation dans sa famille le jour où il ramène et impose un  petit étranger…et si c’était un message subliminal nauséabond, en fait, cette histoire de noir ?

Publicités

108 commentaires on “Casting.”

  1. Obsédé Textuel dit :

    Vous avez raison !
    Oui vous avez bien lu. Profitez-en bien çà ne va pas durer ! 🙂
    Et pour marquer mon soutien d’une loyauté indéfectible (et temporaire) à votre projet culturo-mélangiste je vous propose:
    « La vie de Nelson Mandela » avec………………………. Gérard Jugnot.
    …à moustache ce sera mieux.

  2. lechenu dit :

    Et une équipe de France de football composée exclusivement de français blancs, hein, ça aurait de la gueule !

  3. didiergoux dit :

    « un remake du célèbre roman d’Emily Bronté »

    Non : un remake du film tiré du roman de, etc.

    Sinon, rien à redire à vos agacements !

  4. Majeur dit :

    Ou les personnalités préférés des Français tous noirs depuis la mort de l’abbé Pierre(qui défendait très bien les familles de clandestins africains)
    Vous vous êtes fait griller sur ce c oups!

    • dxdiag2 dit :

      Je me demande comment sont conçus ces sondages : en tout cas si on m’interroge je dirai Zemmour quelle que soit la liste qu’on me propose. 😉

      • sylvestred19 dit :

        Comment faire dire à un sondage ce que le commanditaire du dit sondage a envie d’entendre?
        – L’institut de sondage prépare une série de fiches avec une liste de noms CHOISIS PAR LE COMMANDITAIRE !
        – L’institut sélectionne ensuite une liste de personnes choisis en fonction de leur malléabilité mentale et soi disant représentative de l’ensemble des français.
        – L’institut demande à ces personnes de classer par ordre préférentiel les noms issus de ces fiches et seulement ces noms-ci, sans possibilité de modifier le choix des noms sur les listes, toutes suggestions spontanées des sondés étant exclues ( c’est là que se situe la manipulation).
        – Ensuite un soi-disant expert en sondage ( payé par les sondeurs) se répand dans des médias complices en affirmant que la méthode de sondage est scientifique et impartiale en omettant de préciser que c’est l’institut qui a orienté le choix des sondés en verrouillant les listes de noms.

        Voilà, vous savez maintenant pourquoi ce sont toujours les mêmes tocards et crevures qui sont soi-disant les personnalités préférées des frônçais.

        ps: l’année prochaine Yannick Noah n’y figura plus, car il vient de s’afficher avec l’humoriste préféré de la LICRA; Dieudonné !

        • Obsédé Textuel dit :

          Ah bon ?
          Est-ce aussi « compliqué » que çà ?
          Il me semblait qu’il suffisait de payer pour « être la personne la plus aimée des Français ». Un peu comme pour ces pubs de dentifrices ou de mixers « élus produits de l’année ».
          Voyez vous, on parle encore d’élus….. Doivent pas être bien loin….. dès qu’il y a une manip foireuse ou tout simplement boutiquière ! 😉

          On trouve des labels publicitaires partout maintenant.
          C’est comparable aux guirlandes de Noël. Vous choisissez, vous achetez celle qui vous tape dans l’oeil, vous passez à la caisse et HOP, vous vous enroulez dans la dorure et vous décorez jusqu’à la bite comme un sapin tout neuf.

          Yannick Noah c’est comme les petits pinards (les grands crus n’ont pas besoin de çà, leurs qualité est évidente). Les produits agricoles seront « médaillés du salon de l’agriculture » très chers, de la foire annuelle locale si vous manquez de moyens.
          Ou bien ils pourront s’acheter la vignette « bio », ou « label rouge » faisant croire au neuneu que ses oignons et carottes achetés en promo sont d’une qualité « supérieure ».
          Forcément…
          Un peu comme la moraline socialope, C’est toujours « si supérieur » aux idées que l’évidence a fait traverser les siècles.

        • dxdiag2 dit :

          Noah-Dieudo ! j’ai raté ça….mais je me renseigne.

  5. petokask dit :

    Mais tout ça c’est pour apporter la culture à nos chers cpf!! Voyons… 😉

    • dxdiag2 dit :

      Pas faux : les diversités ne s’intéressant qu’à elles mêmes c’est peut-être simplement une technique marketing d’élargissement de l’audience.

      • petokask dit :

        Et pour préparer les esprits au fait que la femme blanche est l’objet du noir à grosse queue…

        • dxdiag2 dit :

          Pour se consoler de tout ça : une belle photo

          • petokask dit :

            Oh que c’est vilain!!

          • Obsédé Textuel dit :

            C’est souvent celà !
            Finalement le métissage a du bon, çà aide à la sélection naturelle chez les Blancs.
            Les Blanches tarées, stupides ou mafflues ne trouvant personne pour se faire sauter sont bien obligées de se rabattre sur des nègres bien moins regardant.
            Il en résultera des mulâtres au QI en dessous de celui de leur mère (et pourtant !). Incapables de s’insérer dans une société en pleine mutation, ils en rejoindront les poubelles.

  6. vryko dit :

    Et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais que ce soit dans vos films ou pour des affiches publicitaires, il y’a de plus en plus (bientôt tout le temps ?) :

    1/ des femmes blanches, mignonnes et ayant souvent le teint nordique (oui je sais, ça existe pas).
    2/ un noir.

    En clair, les blancs, vous n’avez plus votre place dans le monde, seules vos femmes on les veut. Ou, si j’étais méchamment raciste : Les peuples vaincus donnant leurs femmes, leur race ne doit donc plus exister, faut nettoyer ethniquement ces blancs et faire des gosses métis pour une nouvelle humanité, supérieure, lebensbornée…

    Ca commence à me faire ricaner, parce que les gens commencent tout doucement à murmurer. Et ça risque, à force, d’avoir un effet inverse.

    • dxdiag2 dit :

      Oui, c’est frappant : et une fois qu’on les remarque on en voit partout.
      Je me demande comment ça s’explique.
      Certains pensent que c’est la preuve du fameux complot.
      J’aurai tendance à croire que pour toute activité de création en équipe il y a toujours un type pour dire  » et si on en profitait pour faire une action antiraciste » et que personne n’a le culot de dire « non, laissons donc le racisme progresser » ce qui fait que toutes les propositions de ce genre finissent par être adoptées.
      Je pense aussi que ça finit par être contre productif.

    • sylvestred19 dit :

      La mode des couples cinématographiques femmes blanches / hommes noirs, a été lancé par les studios Hollywoodiens dés les années soixante et les scénarios de ces films sont tous construit sur le même schéma simpliste:
      – Femme blanche, belle et progressiste, tombant sous le charme d’un homme noir intelligent et positif, mais leur idylle est toujours entravée par un méchant homme blanc ouaciste, tantôt membre d’un groupuscule nazi, tantôt membre du KKC… si l’histoire se passe dans le vieux sud…au pays de Dixie…
      Les vilains préparent des attentats terroristes ou une insurrection ouaciste d’hommes blancs contre le gentil gouvernement fédéral des USA, mais Obwana Washington veille ( c’est le nom de héros) et repère leur manège grâce par un chic type, lui aussi issu d’une minorité ethnique et éligible à la discrimination positive, mais qui sera assassiné par pure méchanceté par le ouaciste.
      Alors Obwana qui recueille le dernier souffle de son infortuné frère de couleur ( moins beau et moins intelligent que lui car ce n’est pas lui la vedette du film) jure de venger son ami et finit par terrasser les rebelles et enlacer la belle.

  7. leplouc dit :

    Une grande fresque de la Résistance (n’oubliez pas la majuscule) avec Jamel Debouze dans le rôle de De Gaulle, la divine Houria Boutelmachin dans celui de Jean Moulin (la gender-touch), tous les FTP issus du 9-3 promo 2013, Depardiou en Dr Petiot, Bachar de Damas en Adolf… Vous devriez vous lancer. Sûr que l’émir du Qatar préfinancera la prod’ !

  8. Cretinus Alpestris dit :

    A quand les « Dix Commandements » avec Omar Sy à la place de Charlton Eston… euh… je voulais dire Moïse ?

    • dxdiag2 dit :

      Omar Sy peut TOUT jouer. C’est un peu notre nouveau Louis Jouvet et notre Delon réunis.

    • vryko dit :

      Ah ben non, là c’est pas possible !

      Je vous rappelle que les Egyptiens étaient des noirs comme l’exprime si bien le grand érudit qu’est Cheikh Anta Diop.. Vous voulez faire porter le poids de l’esclavage sur les noirs ? Ca va à l’encontre des lois de Christine Taubira, attention à vos amalgames.

    • Pakounta dit :

      Aâââh mais non, là c’est papossib. On ne remplace pas les non-goys par des Blackos, le Talmud ne permet pas. Ou alors, un Ethiopien castré…

  9. Jazzman dit :

    Vous allez être surprise que je vous suggère un « biopic » de la vie de Henri Poincaré interprété par Elie Semoun.

  10. concombre_masqué dit :

    Vous voyez décidément le mal partout, Dixie ! Cette réalisatrice a choisi l’acteur le plus compétent à son avis pour jouer le rôle de Heathcliff. C’est tout.

    Seule votre psychose raciste vous a fait remarquer que sa peau était noire.
    Mais par contre vous avez étonnement passé sous silence que c’est aussi un gaucher. Alors que tout le monde sait bien que Heathcliff était droitier.

  11. Sisyphe dit :

    Pour parfaire la culture des foules, si j’osais, j’ajouterais :
    – Les Dieux de l’Olympe , avec Gamellle de Bouse dans le rôle d’Apollon
    – Les 12 salopards avec une partie des ministres (contrainte budgétaire)
    – La règle du je, avec Flamby 1er dans le rôle du Je
    – Le meurtre était presque parfait avec un certain chanteur
    – Dien Bien Phu avec Omar Sy dans le rôle de Giap
    et puis pourquoi pas
    – L’arrière train soufflera trois fois avec Jacques Langue dans le rôle du train.

  12. Blandine dit :

    … et pourquoi pas Dixie, elle-même, jouant avec brio une fort belle Milady, face à un Will Smith incarnat Athos ?

  13. Majeur dit :

    @Sisyphe
    Vous poussez là!
    Pour le train y a déjà plus de billets.

  14. NOURATIN dit :

    Vous avez aussi le génie du casting. Etre douée à ce point là c’est quasiment suspect.
    La trouvaille suprême, pour moi, c’est Djamel Deux-Bouses et Mimi Mathy dans Titanic,
    je dirais même plus, « Titanic ta mère », tiens, ça sonne bien ça!
    Amitiés.

  15. carine005 dit :

    Et Autant en emporte le vent ?

    Je verrais assez bien Patrick Timsit dans le rôle de Rett Buttler et Whoopi Goldberg dans le rôle de Scarlett.

    Je ne comprends pas que personne n’ait encore pensé à un remake.

    Trois hommes et un couffin ? Samy Naceri, la bouze et Patrick Bruel

    • Sisyphe dit :

      Trois hommes et un couscous ?

      • Sisyphe dit :

        Tant qu’on y est :
        – La guerre des etoles avec Thô Birrha
        – (Nouratin m’a piqué Titanic ta mère ! mais avec Duflot.)
        – Voyage au bout de l’ennui avec Mou 1er
        – Les Ayrault sont fatigués
        – Gaine de violence avec Caroline Fourrée
        – Gorge profonde avec Rotweiler
        etc…

  16. Le portulan te ment dit :

    Vous voulez enflammer le pays ?
    « Paris brûle-t-il », avec Chaban, Rol-Tanguy, Pisani, Leclerc, Joliot-Curie interprétés par l’amicale des musulmans du 9-3, distribuée à la place des dictionnaires dans tous les collèges. (Tout ça pour contrer la rumeur d’une production extrémiste échangée sous la capote dans laquelle l’équipe de France de football interpréterait les soldats allemands).

  17. Sisyphe dit :

    Sapristipopette ! J’avais oublié :
    – Le saigneur des agneaux avec le PIF (Parti des Imams en France)

  18. shalkface dit :

    On a déjà eu un truc bien pire, du niveau de ce que vous dites avec humour, mais en vrai de vrai :

    Thor, avec l’acteur noir Idris Elba, dans le rôle, bien sûr, d’un dieu scandinave… logique…

  19. Majeur dit :

    Ubu en roi nègre, pendant que vous y êtes !!

    Vous ne trouverez pas de financement.

  20. carine005 dit :

    Bin je viens de me farcir Hollande sur la 2.
    Vous avez remarqué qu’il baillait en parlant ?
    On sentait nettement qu’il étouffait des baillements et il m’a fait bailler…
    La purge !

    • Cretinus Alpestris dit :

      Il prend un certain type de médicament pour la concentration qui provoque ce genre d’effets secondaires… paraîtrait-il…

      Peut-être que Dixie ou Pakounta pourront confirmer ?

      • Pakounta dit :

        Je savais pas du tout que des médicaments pouvaient déclencher des baillements. Un bref coup d’oeil me révèle que ce serait connu, notamment pour les antidépresseurs. Et même des baillements accompagnés d’orgasme : il aurait fallu inspecter les dessous de notre petit fromage ahuri pour savoir s’il a volé hier un petit quart d’heure de plaisir à son rottweiler….
        http://baillement.com/seuntjens/courrier.html

      • Georges dit :

        Je crois que je peux confirmer. J’en ai pris, contre le trac. Ce sont des bêta-bloquants très efficaces. Le problème c’est que le trac me fait bailler, naturellement (ça doit être une défense, car les baillements détendent) et les béta-bloquants aussi. Avant chaque concert, les copains me demandaient toujours si je n’allais pas m’endormir avant de monter sur scène. Comme j’avais des problèmes de circulation sanguine dans les extrémités, un médecin angiologue qui était mon voisin, à Paris, m’avait prescrit aussi un médicament dont j’ai oublié le nom, pour ne pas avoir froid aux doigts (ce qui est terrible quand on doit jouer du piano). Là aussi, c’était efficace, tellement efficace que j’avais des érections durant tout le concert. Une violoncelliste de mes amies s’en souvient encore…

        • carine005 dit :

          Vous vivez dangereusement, Georges !
          C’est ptet des médocs contre le trac qui l’ont fait bailler l’autre jour alors.
          Ou alors il s’écoutait parler.

          • Georges dit :

            L’un n’empêche pas l’autre.

            (Depuis l’autre jour, je suis à la recherche du nom de ce bêta-bloquant. Help, Dixie ! Serait-ce Avlocardyl, par hasard ?)

          • Pakounta dit :

            Avlocardyl est l’un des plus anciens bêta-bloquants. Sans doute un de ceux qui ont le plus d’effet sur le trac, l’anxiété, parce que les molécules modernes sont plus « spécifiques », agissant par exemple uniquement sur le coeur…

          • Georges dit :

            Ah, merci Pakounta, j’ai donc encore un peu de mémoire, ça me rassure.

          • Cretinus Alpestris dit :

            A part l’Avlocardyl, on trouve également le Cahuzac 660 qui bloque tout bêtas pensant remonter dans les sondages.

            Attention aux effets secondaires, donc.

        • Georges dit :

          Ça fait bander, le Cahuzac 660 ?

          • Anton dit :

            Je ne crois pas, ce qui permet par ailleurs de jouer du piano (ou du pipeau) debout.

          • Cretinus Alpestris dit :

            Le Cahuzac 660 ne produit hélas qu’un seul type d’érection : celle de la potence au centre de la place du marché.

          • Georges dit :

            Mais foutez-lui donc la paix, à ce pauvre Cahuzac. J’aimerais bien, moi, avoir un compte en Suisse avec 600 000 euros, ou même 60 000, ou même 6000, tiens. D’ailleurs, à ce propos, j’attends toujours vos chèques, bande de radins !

          • Cretinus Alpestris dit :

            « pauvre Cahuzac »

            Georges, vous maniez l’oxymore aussi facilement qu’un socialiste troussant la femme de ménage dans un Sofitel.

          • Georges dit :

            Je manie l’oxymore comme un chien son os, Cretinus. Mais avant de le mordiller, je l’ai longuement reniflé et je peux en consigner l’analyse olfactométrique dans mes grands cahiers noirs que je range dans mes énormes tiroirs blancs.

            Anton, j’ai dans ma vie passée joué du piano dans toutes les positions, que ce soit en érection ou pas, avec le trac ou sans.

  21. So dit :

    Bon début de positivisme. Quand vous aurez un peu progressé vous pourrez embaucher McDoom pour jouer Emma Bovary.

  22. NeverMore dit :

    A propos de casting …

    Je veux faire un film sur « le camp du bien » (que Zemmour ramène à « la bien pensance », ce qui à mon avis est une erreur qui entraîne des méprises).

    Je me figure déjà le camp du bien, avec ses barbelés, ses miradors, des chiens à plusieurs têtes, et ses gardiens sortis tout droit du ventre de la bête immonde (sur ce dernier point, je m’écarte un peu de la norme – licence artitistiquue – tout le monde sait que la bête immonde n’a rien à voir avec le camp du bien).

    Bref, je recherche un artiste, qui jouerait une sorte de kapo du camp, à la fois administrateur et intendant, et qui surtout possède les clés des portes d’accès, auquelles on parvient à travers un fleuve. (Le kapo constitue aussi des petits dossiers biens ficelés à l’avance pour décider qui peut ou doit entrer).

    L’artiste doit aussi savoir chanter, car j’ai choisi Lully pour la musique, avec comme thème principal un air extrait de « Alceste » (« il faut passer dans ma barque, il faut passser dans ma barque …etc … ».

    Quelqu’un pourrait t’il me suggéer un interprète ?.

  23. Majeur dit :

    L’article a été supprimé.
    J’ai retrouvé l’image et le texte qui ont inspiré le facétieux de permanence dominicale, vivement tancé dès le retour des tôliers du site « Le Salon beige », site tenu par des laïcs catholiques.

    http://getalife.over-blog.com/article-mon-dieu-je-te-demande–40625327.html

    Le texte revu :

    MON DIEU JE TE DEMANDE

    de la sagesse pour comprendre Hollande,
    de l’amour pour lui pardonner,
    de la patience pour comprendre ses actes …
    Mais Mon Dieu …
    Je ne te demande pas la force

    Car si tu me donnes la force ……..

    JE LUI EXPLOSE LA TRONCHE !

  24. Jazzman dit :

    http://www.atlantico.fr/pepites/grand-rabbin-france-reconnait-plagiat-688327.html
    C’est un peu hors sujet, je l’admets, mais ça me fait vraiment trop rigoler…

  25. Majeur dit :

    Sur l’affiche de 1939 l’homme est au premier plan. La femme comme il se doit, à sa place… Les affiches suivantes installent la femme devant. Je sais, sur ce site, des talents prospectifs qui tireront de cette situation d’opportunes conclusions.

    Mais après la guerre les choses ont changés.
    Aujourd’hui deux hommes, dont l’un peut affirmer être une femme (ou les deux, donc se déclarer lesbiennes) veulent se marier. Deux lesbiennes peuvent etc…
    Cela pourrait être discutable en restant dans la limite d’une chambre, où dans le cadre d’une réunion de partouzars exacerbés.
    Mais un très grand nombre de gens, pas particulièrement tyrannisés par leur bite ou par leur désir d’être autre que ce qu’ils sont (quoique…), soutiennent que cette folie doit être institutionnalisé.

    Et, constatation singulière, les seuls à réclamer « ça » sont des blancs.
    La ministre de l’enfilage égalitaire en voyage en Côte d’Ivoire le 24 mars dernier a-t-elle fait part à son homo loge de ses convictions?
    Si oui, a-t-elle préparé des accords d’adoptions de petits africains ?

    Passé la brutalité du propos, j’accorde une attention nouvelle aux certitudes de Pakounta.

  26. dxdiag2 dit :

    Bon, et bien que vois que vous avez été bien actifs pendant mon absence.
    Merci à tous pour vos coms qui regorgent d’idées et d’humour et qui ont bien égayé le blog (le Saigneur des anneaux, Ubu en roi nègre, etc….c’est Enorrrrme comme dirait Lucchini).
    Majeur : bien que ne m’étant jamais adressée à Dieu de ma vie, j’ai adoré votre prière hollandophobe.
    Georges : mefiez vous quand même, parfois, l’homme est content, très content, et ensuite…viennent les complications. 😆

  27. Hanoho dit :

    Je pensais aux « oranges bleues » avec un Chiwawa pour jouer le rôle de Milou, et la série « flipper » tourné avec un poulpe ? Y’a pas de raisons que l’anti-racisme ne s’appliquent qu’aux être humains.

    • dxdiag2 dit :

      Savez vous que le poulpe est un animal très intelligent. Les dauphins nous semblent plus sympathiques mais c’est un a priori très culturel, en plus. 😉

      • shalkface dit :

        La beaufitude des fans de foot n’étant plus à démontrer, je rappelle le cas de Paul le poulpe ! Alors bon… Intelligent… Il y a de tout, même chez les poulpes !

  28. Majeur dit :

    « bien que ne m’étant jamais adressée à Dieu de ma vie, »

    L’affection que manifestait une petite fille en jouant à la poupée avec une statuette de la Vierge Marie devait être un bien belle scène, vue du ciel.

  29. grandpas dit :

    Cela me rappelle le dernier « Robin des bois » avec Kevin Kostner, je me suis toujours demandé ce que venait faire Morgan Freeman là dedans.

    • Majeur dit :

      Ah, très bonne remarque qui me remémore un passage éclairant!

      Lors de l’attaque du château par Robin et son pote muz (M. Freeman), les méchants vont les submerger. Alors le muz harangue le peuple: « Chrétiens révoltez vous! Défendez-vous! Relevez la tête! » En bref, sortez-vous les doigts bande de larves!
      Robin des bois sans musulman (et celui-ci est noir ; deux en un !) il manquait quelque chose aux jeunes générations pour qu’elles comprennent comment l’humanisme des droatsdlhom et du syndicalisme ont pu s’épanouir au milieu de l’océan d’arriération du monde chrétien.

      —————–
      Dans une série télévisée (française) des oeuvres d’Agatha Christie, le personnage d’un jeune médecin à été ajouté. Rajout inutile à l’histoire, mais basané le médecin, alors….

      • Majeur dit :

        a pu s’épanouir…

      • pistache dit :

        Si vous ne connaissez pas les séries britanniques de ces dernières années, il y a de jolies occasions de faire un AVC aussi: je ne détaillerai même pas les dérives politiquement correctes et multiculti de « Dr Who », mais zieutez un peu les séries telles « Robin des Bois » avec-un-frère-Tuck-noir (et expert en arts martiaux), ou bien le « Merlin » de la BBC où la population médiévale britannique est décidément TRES bigarée (jusqu’à Guenièvre).

        Détail amusant: si la trame reste plus ou moins fidèle aux légendes, et donc narrent (entre autre) les démêlés d’Arthur avec les partisans des Druides, ces derniers sont désignés globalement comme les fidèles de « l’Old Religion », nulle part / à aucun moment il ne sera fait mention (ou montré) quelque signe de la nouvelle. Camelot est une cour visiblement athée, et le Graal (pas désigné ainsi je pense) un simple objet magique…

        Il y a quelques années, Fdesouche avait mentionné un autre exemple flagrant de révisionnisme historique avec le (très bon par ailleurs) dessin animé « Brendan et le secret de Kells », et j’avais complèté leur billet par une info tirée de l’Irish Times, montrant que les producteurs français avaient demandé la révision du texte (l’histoire tourne autour d’une de ces exemplaire des Evangiles fabuleusement enluminés) pour que les dialogues ne parlent plus que du « Livre ». ‘faudrait pas heurter les petites têtes sombres venant au cinéma… (http://tinyurl.com/c8gmbsm)

        Et pour l’an prochain, c’est au tour de « Downtown Abbey » de passer au quota d’allogènes… pffff….

        • Majeur dit :

          Je me réjouissais de la justesse, me semblait-il, du climat anglais de « Downtown Abbey ». Las!
          Bordel, il ne repecte vraiment rien…!

          Il n’y avait déjà pas de références au christianisme, ni églises, ni prières. J’aurais du voir venir la maneuvre.

        • dxdiag2 dit :

          Oh la la j’ai bien fait de m’en tenir aux séries américaines, « Homeland » en particulier!

    • dxdiag2 dit :

      ça alors, ils ont rajouté un muz à Robin des bois !!!!

  30. Sisyphe dit :

    Et « Une aussi longue absence » avec Dixie, hein ? Ca, ça déménage !

  31. kobus van cleef dit :

    Pour le portrait de Dorian Gray, je conseille, à la place de Khad, ce brave Danny Boune,surtout avec la mostach’ de Boutefliqa….
    Une adéquation d’enfer


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s