La xénophilie chronique compulsive.

la vérité aux imbéciles

Alors que les études « scientifiques » s’accumulent, qui nous prouvent, montre en main, que les « racistes » ont des attributs virils de très petite taille et sentent mauvais sous les aisselles, le temps me semble venu d’exposer, moi aussi,  au public, le fruit de recherches personnelles que j’ai menées en suivant la plus pure tradition de rigueur et d’objectivité à laquelle les sciences humaines nous ont habitués, particulièrement ces dernières décennies.

Je me suis donc penchée sur la Xénophilie Chronique Compulsive, maladie  grave et répandue dont le diagnostic aisé ne nécessite heureusement pas l’usage de scanners et autres IRM.
La XCC, en effet, se reconnait aisément pour qui se contente de seulement y penser, en posant éventuellement quelques questions au sujet, où en l’écoutant simplement parler.

A noter que la XCC peut se présenter essentiellement sous deux formes :
La XCC gauchisante reconnaissable au fait que le sujet a une hygiène douteuse, une coupe de cheveux inélégante, se présente souvent en savates ( d’où l’expression  « traine savates ») et s’exprime de manière vulgaire en parlant fort.
La XCC boboïsante, forme dans laquelle, le sujet se présente au contraire parfaitement coiffé et vêtu, et s’exprime d’une voix doucereuse en minaudant.

Quelle que soit la forme extérieure présentée par le malade, les symptômes de l’atteinte mentale peuvent se résumer en quelques points :
Le XCC manque de discernement :
La simple apposition d’une étiquette   » exotique » sur un individu le lui rend sympathique, et toute tentative, même maladroite, d’expression pseudo-artistique le fait crier au chef d’œuvre pour peu que l’auteur ne soit ni blanc ni goy.
Le XCC manque de mémoire :
Des pans entiers de l’histoire du monde semblent gommés de ses souvenirs et s’il ne se souvient pas du tout des raisons pour lesquelles l’occident a refusé pendant des siècles d’être envahi de non occidentaux, il a tout oublié aussi de l’histoire de la dissidence dans les pays communistes et de l’horreur des polices de la pensée qui y ont sévit.
Le XCC manque d’imagination :
Il est absolument incapable d’envisager les conséquences probables qu’auront sur nos vies et plus encore sur celles de nos enfants les métamorphoses des sociétés occidentales en machins multitrucs africoarabisants.
Le XCC manque d’empathie :
Il se fiche comme de l’an quarante de toute victime de violences pour peu qu’elle soit occidentale et indigène
Le XCC a des hallucinations.
Il confond certains rassemblements de gens ordinaires avec des manifestations nazies et croit entendre des bruits de bottes dès que ce ne sont pas des étrangers qui défilent.
Le XCC réagit de façon inappropriée à divers stimuli.
Ainsi il se rétracte comme devant un serpent à sonnettes à la vue d’un gaulois à béret et se détend tout en confiance devant une vidéo de Tarik Ramadan.

Bref, le XCC a le cerveau qui dysfonctionne, pour résumer il est extrêmement con, comme le prouvent ces quelques exemples tirés d’un simple test de QI.
Il a été en effet prouvé que le XCC se révèle incapable de résoudre des exercices extrêmes simples comme par exemple ceci :

Trouver dans ces listes, deux mots qui vont bien ensemble :

1) poisson-rouge  biscotte islamiste vélo caillou mahométan
2) café zone-tribale maison champignon machette mandarine
3) violence chat moquette banlieue serviette géranium

Trouver dans cette liste le seul mot qui n’appartient pas au groupe :

1) musulman coran djiad islamisation mosquée salière
2) Afrique grenouille tribus massacres dictature misère
3) Cortex disque-dur rap menace bêtise laideur

Répondre par oui ou par non :

Si dans un bol contenant 100 g de farine on rajoute 50 g de sel pourra t-on encore faire de la pâtisserie avec le contenu du bol ?
Si sur une boite contenant des loukoums à l’eau de rose on colle une étiquette sur laquelle on écrit « chocolats au lait », les loukoums auront-ils vraiment le  goût du chocolat ?
Si l’on décide qu’à moins d’avoir  39°5 nul n’a de fièvre, les gens qui ont 38°7 se sentiront-ils en pleine forme ?

Enfin et pour conclure n’oublions pas, ce serait dommage, une catégorie particulière de gens qui simulent.
Il s’agit de sujets qui ne sont pas atteints de XCC mais qui font simplement semblant. Ils ne pensent pas un mot de ce qu’ils racontent, ils n’ont aucune sympathie particulière pour les « étrangers » et encore moins d’attirance pour se métisser eux mêmes.
Certains les soupçonnent de tout faire pour que l’épidémie progresse au point que les malades soient désormais considérés comme les personnes les plus normales du monde.
On se demande bien ce qu’ils cherchent.
Je ne vous le fait pas dire.

Publicités