Mais qu’est ce tu fais Rafou didon ?

Le mythe de l'eau qui mouille.

Le mythe de l’eau qui mouille.

Moi, je l’aime bien, Raphaël Lioger.
Pas qu’il soit particulièrement sympathique mais il est vraiment drôle.
C’est qu’ il y a tant de musulmanophiles dont le comportement évoque celui du caïman faussement ralenti (qui génère une naturelle inquiétude chez tout bon connaisseur), que l’on ne peut qu’apprécier d’en trouver un qui ait toujours le mot pour nous faire rire.

Et c’est qu’il n ‘y va pas par quatre chemins, le  Rafou, dans la blagounette.

Il nous avait déjà régalés l’année dernière avec son interview diffusée sur oummapoincom,  lors de laquelle il réussissait à aligner les blagues pendant  huit bonnes minutes sans pouffer de rire.
Rappelez vous, c’était en février 2012, et il nous disait des choses du genre :
« Depuis les années 80 le nombre de musulmans en France est stable, voire en baisse relative »
Avouez qu’elle était excellente !
Il lui fallait un talent certain pour rester pince sans rire, en plus.
Quoiqu’ un  instant je me sois demandée si ça ne   lui faisait pas peur, au Rafou, l’idée que le nombre de musulmans en France puisse être en hausse… ce qui aurait expliqué qu’il ajoute  » ceux qui pensent ça sont des prophètes de malheur« (sic).
Hum, ça cassait l’ambiance à mon avis, et c’était maladroit, rapport à ses potes.

En tout cas voilà  que notre Lioger a repris son petit laïus, qu’il l’a peaufiné, développé, enrichi, travaillé,  et que monsieur  nous a carrément  pondu un bouquin complet sur le sujet.

« Le mythe de l’islamisation » que ça s’appelle.
Comme le sketch, tout pareil.
Ils ont bien aimé dans Télérama.
Pour ceux qui comme moi souhaitaient connaître en quelques mots le résumé de sa  thèse, notre Rafou de préciser : « On suppose que les musulmans veulent imposer leur manière de vivre. C’était l’objectif de ce livre : montrer qu’il n’y a pas de complot des musulmans. »

Il n’aurait donc pas de complot !
Et sans complot il ne saurait y avoir d’ islamisation ?
Et oui, c’est cela, la thèse à Rafou !

On voit que monsieur fait dans l’humour paradoxal, dans les histoires de fous avec ou sans échelle, parce que si l’ on suit bien  son raisonnement le fait que l’eau ne cherche pas volontairement à mouiller interdirait de dire qu’il y a humidification de la Normandie entre septembre et juillet ( et je suis gentille^^) ?
Et je ne vous  parle même pas du cas où l’on aurait lu ou enregistré plusieurs grosses gouttes de pluie indiquant clairement leur souhait de voir la  baie de Seine inondée…

Reprends toi, joyeux drille et approche ton oreille, que je raconte une petite histoire, que tu comprennes.

Il serait une fois, disons par exemple en Arabie saoudite, une immigration d’un nombre discutable mais néanmoins notable  d’occidentaux catholiques de naissance, presque tous pratiquants ou obligés de pratiquer. Au bout d’un moment de ce petit jeux de j’arrive-ici-et-je-m’installe, voilà qu’on se mettrait à construire, pour ces quelques on-ne-sait-pas-combien-de catholiques naturalisés saoudiens, des églises, un peu partout dans le pays, en y accrochant au passage des écoles confessionnelles à la gloire du petit Jésus, avec cours de latin pour tout le monde.
Si le dit latin était de plus reconnu par le ministre de la culture locale comme « langue d’arabie », que  pas une semaine ne se passe sans que ne  soient proposés aux saoudiens des expositions sur l’art chrétien et des lectures des évangiles, que les curés convertissaient à tour de bras, que les journaux soient remplis d’articles expliquant à quel point c’est chouette d’avoir  du poisson le vendredi,  qu’il faut d’urgence remédier au fait que  les blondes occidentales papophiles ne soient pas majoritaires pour présenter IQRA TV  , que le défi des années à venir est celui de l’accueil d’ encore davantage de cathos, et que les think tanks remplis d’indigènes ne pensent qu’à promouvoir des diacres ou des ex enfants de cœur dans les postes à responsabilité du pays.
Pourrait-on parler de christianisation de la région,  à ton avis, pépère ?
Et tu les imagines, les bus saoudiens, recouverts de publicités pour Justin Bridou ?
Et qu’est ce que tu lui dirais à Momo-le-socio interviewé sur vaticanmonamour.com qui soutiendrait la thèse qu’il n’ y pas de christianistation de son patelin ? Hein ?

Ah ben oui  mon Rafou.

Bon, allez, on te pardonne, tu n’avais pas bien vu.

Comme tu n’as pas l’air trop méchant je terminerai par un conseil : fait  gaffe tout de même à l’excès de zèle, tu va finir par vexer tes potos. Et ouiais,  soutenir qu’il n’y a que deux millions de musulmans en France, c’est carrément les considérer comme des morceaux de demi portions.

Y vont pas aimer et on en connait des moins susceptibles.
Et puis le coup de « Mohamed Merah est devenu musulman pour se venger » (!) , c’est bien des sous entendus tous ça, hum, et moi,  ben  j’appelle ça un début de dérapage islamophobe, mon Rafou.

Publicités